Ligue majeure de baseball 1947

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ligue majeure de baseball 1947

alt=Description de l'image Jrobinson.jpg.
Généralités
Organisateur(s) Ligue majeure de baseball
Ligue américaine
Ligue nationale
Date 15 avril / 6 octobre
Affluence 19 864 168 (saison régulière)
  389 763 (série mondiale)
Palmarès
Vainqueur Yankees de New York
Meilleur joueur AL : Joe DiMaggio (NYY)
NL : Bob Elliott (BSB)

Navigation

La Ligue majeure de baseball 1947 est la 45e saison depuis le rapprochement entre la Ligue américaine et la Ligue nationale et la 70e saison de ligue majeure. Les Yankees de New York remportent la Série mondiale face aux voisins des Dodgers de Brooklyn (4-3). La saison est marquée par les débuts de Jackie Robinson, premier joueur noir aligné en Ligues majeures depuis 1887.

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

À l'occasion de la première journée de compétition, le 15 avril, Jackie Robinson est aligné par les Dodgers de Brooklyn. Robinson, imposé par Branch Rickey, est le premier joueur noir présent en Ligues majeures depuis 1884. Rickey et Robinson mettent fin à la ségrégation dans le baseball[1].

Le 27 avril, l'ancien joueur Babe Ruth est fêté sur l'ensemble des stades de Ligues majeures. Il fait une apparition au Yankee Stadium malgré son cancer avancé[2].

Le 5 juillet, Larry Doby effectue ses débuts en Ligue majeure sous l'uniforme des Indians de Cleveland devenant le premier joueur noir à évoluer en Ligue américaine[3].

Le président Harry Truman lance la saison 1947 des Senators de Washington

Le 28 septembre, Dizzy Dean fait un retour éphémère au jeu. Présent au match opposant les Browns de Saint-Louis aux White Sox de Chicago pour assurer le commentaire à la radio, il prétend être encore supérieur à 90 % des lanceurs en activité en Ligues majeures. Pris au mot, il se retrouve sur le monticule sous les couleurs des Browns et prouve que ses qualités restaient intactes en lançant quatre manches sans accorder de points[4]. De retour dans la cabine de commentateurs, il déclare malicieusement : « je pense que j'aurai pu gagner ce match en lançant d'ici (de la cabine de commentateur), mais je ne préfère pas essayer... »[5].

Lors de cette saison 1947 dix des seize équipes accueillent des caméras de télévision pour diffuser quelques rencontres à domicile[6]. Les trois formations new-yorkaises sont couvertes par WCBS (CBS), WABD (DuMont) et WNBT (NBC)[7].

Le vote pour désigner le meilleur joueur de la saison en Ligue américaine est marqué par une polémique. Vainqueur de la Triple couronne, Ted Williams n'est pas désigné comme MVP. Un des votants ne le cite même pas parmi ses dix choix pour le trophée[5]. Joe DiMaggio remporte le trophée avec un seul point d'avance sur Williams[8].

Classement de la saison régulière[modifier | modifier le code]

Légende : V : victoires, D : défaites, % : pourcentage de victoires, GB : games behind ou retard (en matchs) sur la première place.

Ligue américaine[modifier | modifier le code]

V D % GB
Yankees de New York 97   57 .630     --
Tigers de Détroit 85   69 .552   12.0
Red Sox de Boston 83   71 .539   14.0
Indians de Cleveland 80   74 .519   17.0
Athletics de Philadelphie 78   76 .506   19.0
White Sox de Chicago 70   84 .455   27.0
Senators de Washington 64   90 .416   33.0
Browns de Saint-Louis 59   95 .383   38.0
 

Ligue nationale[modifier | modifier le code]

V D % GB
Dodgers de Brooklyn 94   60 .610     --
Cardinals de Saint-Louis 89   65 .578   5.0
Braves de Boston 86   68 .558   8.0
Giants de New York 81   73 .526   13.0
Reds de Cincinnati 73   81 .474   21.0
Cubs de Chicago 69   85 .448   25.0
Pirates de Pittsburgh 62   92 .403   32.0
Phillies de Philadelphie 62   92 .403   32.0

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Au bâton[modifier | modifier le code]

Catégorie Ligue nationale Stat Ligue américaine Stat
Moyenne au bâton Harry Walker (Phillies)
.363
Ted Williams (Red Sox)
.343
Points produits Ralph Kiner (Pirates)
138
Ted Williams (Red Sox)
114
Coups de circuit Ralph Kiner (Pirates)
Johnny Mize (Giants)
51
Ted Williams (Red Sox)
32
Bases volées Jackie Robinson (Dodgers)
29
Bob Dilinger (Browns)
34

Lanceurs[modifier | modifier le code]

Catégorie Ligue nationale Stat Ligue américaine Stat
Moyenne de points mérités Warren Spahn (Braves)
2.33
Joe Haynes (White Sox)
2.42
Victoires Ewell Blackwell (Reds)
22
Bob Feller (Indians)
20
Retraits sur prises Ewell Blackwell (Reds)
193
Bob Feller (Indians)
196
Sauvetages Hugh Casey (Dodgers)
18
Ed Klieman (Indians)
Joe Page (Yankees)
17

Série mondiale[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Série mondiale 1947.
Match Date Visiteur Hôte Score
1 30 septembre Dodgers de Brooklyn Yankees de New York 3 - 5
2 1er octobre Dodgers de Brooklyn Yankees de New York 3 - 10
3 2 octobre Yankees de New York Dodgers de Brooklyn 8 - 9
4 3 octobre Yankees de New York Dodgers de Brooklyn 2 - 3
5 4 octobre Yankees de New York Dodgers de Brooklyn 2 - 1
6 5 octobre Dodgers de Brooklyn Yankees de New York 8 - 6
7 6 octobre Dodgers de Brooklyn Yankees de New York 2 - 5

Honneurs individuels[modifier | modifier le code]

Trophées de l'Association des chroniqueurs de baseball d'Amérique
Trophée Ligue nationale Ligue américaine
Recrue de l'année Jackie Robinson (Dodgers)
Meilleur joueur (MVP) Bob Elliott (Braves) Joe DiMaggio (Yankees)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John Snyder, Dodgers journal, Cincinnati (Ohio), Clerisy Press, 2009, p. 338, (ISBN 1578603331)
  2. (en) Robert W. Creamer, Babe: The Legend Comes to Life, New York, Fireside, 1974 (rééd. 1992), p. 418-419, (ISBN 978-0671760700)
  3. (en) John Snyder, Indians journal, Cincinnati (Ohio), Clerisy Press, 2008, p. 263, (ISBN 9781578603084)
  4. (en) Jonathan Fraser Light, The Cultural Encyclopedia of Baseball, Jefferson (NC), McFarland & Company, 2005 (2e éd.), p.246 (ISBN 0786420871)
  5. a et b (en) « Year In Review : 1947 American League », sur baseball-almanac.com.
  6. (en) James R. Walker et Robert V. Bellamy Jr, Center Field Shot: A History of baseball on Television, Lincoln, University of Nebraska Press, 2008, p.21 (ISBN 9780803248250)
  7. (en) James R. Walker et Robert V. Bellamy Jr, op. cit., p.38
  8. (en) « 1947 AL MVP Voting », sur baseball-reference.com.

Liens externes[modifier | modifier le code]