Ligue italique (1454)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligue.

La ligue italique a été une alliance entre États conclue à Venise le 30 août 1454 et à laquelle adhérèrent la République de Venise (la Sérénissime), le duché de Milan et la république de Florence. Cette ligue faisait suite à la Paix de Lodi signée quelques mois plus tôt (avril 1454).

Proclamée solennellement le 2 mars 1455 avec l'adhésion du pape Nicolas V (1447-1455), d'Alphonse V d'Aragon, alors roi des Deux-Siciles, et de souverains d'États de moindre importance, elle mettait l'accent sur l'aide réciproque en cas d'atteinte à l'intégrité d'un des États-membres et prévoyait une trêve de vingt-cinq années entre les puissances italiennes signataires qui s'engageaient à respecter les frontières établies.
La trêve de 25 ans subira une faille avec la Conjuration des Fous et, par la suite, avec la Conjuration des Barons et la Guerre de Ferrare.

Les accords de défense de cette ligue serviront de base à la ligue de Venise, coalition anti-française de 1495.

Voir aussi[modifier | modifier le code]