Ligue internationale des femmes pour la paix et la liberté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Ligue Internationale des femmes pour la paix et la liberté (Women’s International League for Peace and Freedom) est une association pacifiste et féministe pour désarmement et contre l'exploitation et les discriminations.

Historique[modifier | modifier le code]

Cette ligue a été fondée par Jane Addams, prix Nobel de la paix en 1931. Jane Addams en resta la présidente jusqu'à sa mort, en 1935[1].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Françoise Blum, « D’une guerre à l’autre, itinéraires d’intellectuelles pacifistes », dans Intellectuelles: du genre en histoire des intellectuels, Éditions Complexe,‎ 2004, 346 p., p. 230, 240.
  • (en) Linda K. Schott, Reconstructing Women's Thoughts: The Women's International League for Peace and Freedom Before World War II, Stanford University Press,‎ 1997, 211 p. (lire en ligne).
  • Alisa Del Re, Les femmes et l'Etat-providence: les politiques sociales en France dans les années trente, Éditions L'Harmattan,‎ 1994, 298 p. (lire en ligne).
  • (en) Harriet Hyman Alonso, Peace As a Women's Issue: A History of the U.S. Movement for World Peace and Women's Rights, Syracuse University Press,‎ 1993, 340 p. (lire en ligne).
  • (en) Gertrude Bussey et Margaret Tims, Pioneers for Peace. Womens International League for Peace and Freedom 1915-1965, Alden Press,‎ 1980.
  • Rédaction Le Monde, « L'anniversaire de la naissance de Jane Addams », Le Monde,‎ 3 mai 1960 (lire en ligne).

Site officiel[modifier | modifier le code]