Ligue des champions de water-polo européen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ligue des champions
European Water Polo Champions League

Généralités
Création 1963
Autre(s) nom(s) Coupe des clubs champions (1963-2003)
Euroligue de water-polo (2003-2011)
Organisateur(s) Ligue européenne de natation
Périodicité annuelle
Site web officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 2e compétition inter-clubs
Niveau supérieur Supercoupe d’Europe
Niveau inférieur LEN Euro Cup
Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Espagne Atlètic-Barceloneta
Plus titré(s) Drapeau : Croatie Mladost Zagreb (7 CC)
Drapeau : Serbie Partizan Belgrade (6 CC, 1 EL)
Drapeau : Italie Pro Recco (3 CC, 3 EL, 1 LC)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition en cours voir :
Ligue des champions de water-polo européen 2012-2013

La Ligue des champions de water-polo européen (European Water Polo Champions League en anglais) est une compétition européenne organisée par la Ligue européenne de natation (LEN) et mettant aux prises les meilleures équipes européennes masculines de water-polo. Elle fut appelée Coupe des champions de 1964 à 2003, puis Euroligue de water-polo jusqu'en 2011[1] (sans changement de formule de compétition en 2011).

De 1976 à 1995, le vainqueur affronte le vainqueur de la coupe des vainqueurs de coupe pour l'acquisition de la supercoupe d'Europe ; depuis 2002, la supercoupe est jouée contre le vainqueur du trophée LEN devenu LEN Euro Cup en 2011.

Une compétition féminine, conservant le nom de coupe des champions, est créée en 1987.

Compétition[modifier | modifier le code]

Dans les années 2000, selon les résultats de la meilleure équipe de chaque pays lors de l'édition précédente, les équipes entrent dans la compétition à l'un des trois tours consécutifs de qualification. Les huit qualifiés du troisième tour s'affrontent en quart de finale, avant une finale à quatre avec demi-finales et finale[2]. Des passerelles existent pour que les meilleurs éliminés rejoignent la LEN Euro Cup (anciennement trophée de la LEN), troisième compétition européenne des clubs.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Coupe des champions[modifier | modifier le code]

Euroligue / Ligue des champions[modifier | modifier le code]

Saison Vainqueur Finaliste Troisième
2003-2004 Domino Budapest Honvéd SE (Hongrie) Herceg Novi (Serbie) Primorje Rijeka (Croatie)
2004-2005 Circolo Nautico Posillipo (Italie) Domino Budapest Honvéd SE (Hongrie) Pro Recco (Italie)
2005-2006 Jug Dubrovnik (Croatie) Pro Recco (Italie) Circolo Nautico Posillipo (Italie)
2006-2007 Pro Recco (Italie) Jug Dubrovnik (Croatie) Partizan Belgrade (Serbie)
2007-2008 Pro Recco (Italie) Jug Dubrovnik (Croatie) Vasas SC (Hongrie)
2008-2009 Primorac Kotor (Monténégro) Pro Recco (Italie) Jug Dubrovnik (Croatie)
2009-2010 Pro Recco (Italie) Primorac Kotor (Monténégro) Partizan Belgrade (Serbie)
2010-2011 Partizan Belgrade (Serbie) Pro Recco (Italie) VK Budva (Monténégro)
2011-2012[4],[5] Pro Recco (Italie) Primorje Rijeka (Croatie) Mladost Zagreb (Croatie)
2012-2013 Étoile rouge Belgrade (Serbie) Jug Dubrovnik (Croatie) Atlètic Barceloneta (Espagne)
2013-2014 Atlètic Barceloneta (Espagne) Radnički Kragujevac (Serbie) Primorje Rijeka (Croatie)

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] Courrier appelant aux inscriptions pour les coupes d’Europe 2011-2012, Ligue européenne de natation, 10 juillet 2011 ; publiée sur son site par la Vaterpolo Savez Srbija, fichier consulté le 2 août 2011.
  2. [PDF] Règlement des coupes d'Europe de clubs, Ligue européenne de natation, 5 août 2008 ; page consultée le 11 octobre 2009.
  3. VK Jadran Split est qualifié en tant que champion de Yougoslavie, mais l’indépendance de la Croatie est prononcée avant l’édition de la coupe des champions.
  4. Matej Milanović, « Pro Recco stigao Mladost i Partizan po broju naslova prvaka Europe », hrsport.net, 12 mai 2012 ; page consultée le 12 mai 2012.
  5. « Vaterpolisti Mladosti slavljem nad Vasasom osvojili treće mjesto u Europi », hrsport.net, 12 mai 2012 ; page consultée le 12 mai 2012.

Lien externe[modifier | modifier le code]