Lignocellulose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La lignocellulose est composée de lignine, d’hémicellulose et de cellulose en proportions variables. Elle est très présente dans la paroi des cellules des végétaux, du bois et de la paille. Ses molécules s’organisent en polymères et ont une structure fibrillaire.

Actuellement, la lignocellulose attire l'attention car elle pourrait consister en la source du bioéthanol lignocellulosique. En effet, la cellulose contient du glucose, qui, une fois extrait, peut être converti en éthanol par fermentation. L'hémicellulose génère des pentoses (sucres à cinq atomes de carbones) qui sont difficilement convertibles en biocarburant par les micro-organismes actuels. Il est cependant coûteux d'extraire cellulose et hémicellulose de la matière première, car la lignine, molécule très solide, doit être cassée auparavant. Un projet est actuellement en cours concernant la production d'éthanol lignocellulosique, ce dernier est financé par OSEO sous le nom de PROJET FUTUROL. Démarré en 2008, il capitalise les innovations d'un réseau de 12 laboratoires à travers toute la France, grâce à une usine-pilote inaugurée en 2011 à proximité de Reims. En 2013 sera lancé la construction d'une unité prototype, qui viendra compléter l'extrapolation industrielle du procédé.