Ligne verte (Chicago Transit Authority)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligne verte.
Chicago Green line
image

Réseau Chicago 'L'
Année d’ouverture 1892
Dernière extension 1996
Terminus Harlem - Cottage Grove/ Ashland/63
Exploitant Chicago Transit Authority
Conduite (système) Chauffeur (manuelle)
Matériel utilisé 2400
Dépôt d’attache Harlem, 61th Yard
Points d’arrêt 29
Longueur 33,5 km
Fréquentation
(moy. par an)
approx. 70,000/ jour[1]
plan de la ligne verte
plan du réseau original de la South Side Elevated depuis le Loop
La station Halsted
Vue nocturne sur le viaduc de Lake Street et le centre de Chicago
Sortie sud du Loop vers Cottage Grove et Ashland/63 vue depuis la station Adams/Wabash

La ligne verte du métro de Chicago utilise les jonctions les plus anciennes du réseau original (datant de 1892). Longue de 33,5 km, son tracé est entierement aérien et elle comporte 29 stations entre Harlem à l'est et Cottage Grove ou Ashland/63 au sud en passant par le Loop aérien. Il s’agit de la seule ligne passant par le Loop aérien mais n’y faisant pas demi-tour.

Ses stations passent à proximité de nombreux points d'intérêts pour les chicagoans comme l'Institut d'art de Chicago, le Chicago Cultural Center, le Chicago City Hall, le Frank Lloyd Wright Home and Studio, le Garfield Park Conservatory, l'Institut de technologie de l'Illinois, le Museum Campus, le Soldier Field, le Jackson Park et l'Université de Chicago.

Elle fonctionne de 4h du matin jusque 1h du matin en semaine et de 6h du matin jusque 1h du matin le week-end[2].

Historique[modifier | modifier le code]

La ligne verte du L opère sur les deux plus anciennes sections du Chicago 'L'. L’exploitation de la South Side Rapid Transit en 1892 lors de la préparation de l'exposition universelle de 1893 à Jackson Park. La première section a été construite pour fournir des services entre le centre-ville de Chicago et le site de l'exposition et a été mise en service le 6 juin 1892.

La ligne verte s'étendait de Congress Street vers 39th Street (Pershing Road). À cette époque, une grande partie de la côte sud était encore agricole mais après le 1er mai 1893, lorsque le 'L' fut acheminé à Jackson Park, la vente de terrains dans le sud de la ville connut un grand essor entrainant la construction rapide de maisons, d'immeubles d'habitation et commerciaux[3].

L'expansion de la ligne verte se poursuivit avec l’ouverture entre 1905 et 1908 de la Englewood Branch, de la Normal Park Branch[4], de la Kenwood Branch[5] et de la Stock Yard Branch[6]. De toutes ces lignes, seules la Jackson Park Branch et la Englewood Branch subsistent, les autres, fautes de passagers et d'entretien des voies ont été fermées entre les années 1950 et 1980 par le CTA.

De l’autre côté, à l’ouest de Downtown Chicago, La Lake Street Elevated fut la deuxième ligne du réseau à ouvrir ses portes le 6 novembre 1893 entre Madison Street et California Avenue sur un viaduc au-dessus de Lake Street. La ligne a été progressivement étendue vers l'est jusqu'à Laramie le 29 avril 1894, à Central le 19 avril 1899 et jusque Oak Park le 25 janvier 1901. Cette dernière prolongation fut néanmoins modifiée en 1902 afin de prolonger la ligne de Marengo Avenue jusqu’à Forest Park, le 14 mai 1910.

La construction de au-dessus de Lake Street conduisit à une querelle politique dans les banlieues de Cicero, Oak Park et Austin. En 1898, les habitants de la ville de Austin ainsi qu'une majorité au conseil de Cicero utilisèrent leur influence politique pour permettre l'extension de la Lake Street Elevated de Laramie Avenue vers leurs quartiers. Les autres habitants lésés par cette décision ripostèrent l'année suivante par la tenue d'une élection et votèrent majoritairement pour l’annexion de Austin à la ville de Chicago. À la grande consternation de la population locale, la décision de fusionner Austin à Chicago fut avalisée en 1899[3].

Un siècle plus tard, les vindicatifs banlieusards d’Oak Park, lésés par la fermeture en 1903, devinrent pourtant les plus chauds partisans de la réhabilitation de la ligne verte dans son ensemble.

Entre 1913 et le 17 octobre 1943, les Englewood Branch et Jackson Park Branch faisaient partie de la route nord-sud (Ligne rouge) avant d'être détournées dans le State Street Subway afin d’améliorer l'accès au cœur de la ville et de réduire la congestion sur le Loop aérien surpeuplé. Le 31 juillet, 1949, lors de la révision globale des services du CTA , la ligne Howard-Englewood/Jackson Park fut officiellement créée.

Le 6 mai 1969, la Englewood Branch fut étendue à son terminus actuel à Ashland/63. Le 4 mars 1982, la branche vers Jackson Park fut raccourcie à cause de la détérioration structurelle des viaducs de Dorchester, Road Street et de l’ancien terminus de Stony Island/63rd. La desserte des stations Lexington, Jackson Park et Madison avenue fut donc définitivement abandonnée[7] et limitée à Cottage Grove.

La jonction sur Lake Street reste inchangée jusqu'en 1948, moment choisit par le CTA pour restructurer la ligne en fermant certaines stations historiques et en instaurant le système de desserte express via le système A/B skip-stop service (Abandonné en 1994). Le 28 octobre 1962, le côté est de la ligne au niveau de la surface à partir de Central est surélevée sur un remblais jusqu’à son terminus de Harlem.

Le 28 septembre 1969, suite à l’ouverture de la Dan Ryan Branch, le CTA crée un nouvel axe Lake Branch/Loop/Dan Ryan. Cette desserte estimée comme temporaire a finalement duré près de Vingt-quatre ans.

Le 21 février, 1993, lors de la grande réforme du réseau de la différenciation des lignes par des couleurs, la ligne verte abandonne son terminus de Howard et adopte son tracé actuel entre Harlem et Cottage Grove et Ashland/63 via le loop.

La desserte de Howard et du State Street Subway fut attribué à la (Ligne rouge) venant de 95/Dan Ryan.

Le 9 janvier 1994, la ligne verte fut fermée pendant plus de deux ans pour permettre sa réhabilitation complète. Elle fut rouverte le 12 mai 1996, avec la plus grande partie du travail accomplie. Plusieurs stations furent définitivement fermées[8] mais la majorité des viaducs de la ligne furent remplacés et l’accès aux stations pour les personnes handicapées fut amélioré[9].

Le 26 avril 1998, la ligne verte, comme la ligne mauve, la ligne ligne brune, la Cermak Branch de la ligne bleue (aujourd'hui devenue la ligne rose vers 54/Cermak), perdit son service 24 heures/24.

Son itinéraire[modifier | modifier le code]

La ligne verte à globalement un itinéraire desservant l'est de Chicago, son centre ainsi que le sud de la ville. Elle comprend la Lake Branch, le Loop, la South Side Main Line, la Englewood Branch et la Jackson Park Branch.

Lake Branch[modifier | modifier le code]

La ligne verte et son terminus de Harlem sont situés dans l’est de la ville dans le village de Oak Park. Elle roule sur un remblai en parallèle aux lignes du Metra vers l’ouest et le centre de Chicago. En sortant de Oak Park après la station Central, elle remonte sur un viaduc roulant au-dessus de Lake Street. Les voies du ‘L’ et du Metra se sépare à Clinton Street où le ‘L’ poursuit sa route vers le Loop au croisement de Wells Street[10].

L'Union Loop[modifier | modifier le code]

Dans le centre-ville de Chicago, la ligne verte roule sur le célèbre Loop aérien avec les lignes brune, orange, rose et mauve. Toutefois, contrairement aux autres, elle n’y fait pas demi-tour et elle roule dans les 2 sens sur Lake Street et Wabash Avenue avant de sortir du Loop au sud-est sur l’échangeur de Van Buren Street et de la tour de contrôle 18[11].

South Side Main Line[modifier | modifier le code]

En sortant du Loop, la ligne verte emprunte les anciens tronçons de la South Side Rapid Transit datant de 1892 grâce à une chicane reconstruite en 2002 lui permettant de rejoindre Wabash Avenue. Elle partage ce voies avec la ligne orange jusqu’à la sortie de station Roosevelt avant de se diriger vers le sud et la station 35-Bronzeville-IIT à proximité de l'Institut de technologie de l'Illinois et du campus du Chicago Police Department. La ligne verte continue sa route vers l'est de Indiana, puis tourne au sud jusqu'à Garfield, où la route se divise en deux branches[12]

Englewood Branch (Ashland/63)[modifier | modifier le code]

La ligne verte part vers l’ouest en suivant la 59th Street jusqu’à Princeton Avenue et ensuite vers le sud jusqu’au croisement de Ashland Avenue et de la 63rd Street. Cette branche mesure cinq km de long et ne comporte que deux stations[13].

Jackson Park Branch (Cottage Grove)[modifier | modifier le code]

De Garfield, la ligne verte continue vers le sud avant de tourner vers l’est et le Lac Michigan à hauteur de la 63rd Street où elle dessert deux stations[7].

Rames utilisées[modifier | modifier le code]

Actuellement, la ligne verte ne fonctionne qu’avec des rames de séries 2400 livrées entre 1976 et 1978. Ces voitures sont prévues pour la retraite en 2010, lorsque la nouvelle série Bombardier sera livrée. En cas de pénurie de série 2400, il arrive que des rames des séries 3200 soient placés sur la ligne verte également. La fréquence des rames est de dix à douze minutes en journée avec des rames de six voitures et donc de vingt à vingt-cinq minutes sur Englewood Branch et Jackson Park Branch.

La station Morgan[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Morgan (CTA).

Morgan est une future station du sur le tronçon de la Lake Branch.

Fermée en 1948 en raison de sa faible fréquentation et de la volonté du Chicago Transit Authority de réduire ses coûts et d’accélérer le service sur la ligne, elle sera rouverte fin 2011 après des années de lobbying intense de la part des résidents locaux et des membres de la marine marchande de la Fulton Market Association[14].

Le chantier d’un montant de quarante millions de dollars attribué à la firme Transystems à débuté le 1er mars 2010 et les travaux doivent se terminer pour novembre 2011[15]. La nouvelle station sera accessible aux personnes à mobilité réduite grâce à deux ascenseurs et elle sera desservie par les lignes verte et rose entre les stations Clinton et Ashland, elle sera également équipée d’un garage à vélos.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.transitchicago.com/news/default.aspx?Archive=y&ArticleId=1488
  2. http://www.transitchicago.com/assets/1/rail_route_schedules/green_line_2008.pdf
  3. a et b http://www.chicago-l.org/operations/lines/green.html
  4. http://www.chicago-l.org/operations/lines/normalpark.html
  5. http://www.chicago-l.org/operations/lines/kenwood.html
  6. http://www.chicago-l.org/operations/lines/stockyards.html
  7. a et b http://www.chicago-l.org/operations/lines/jacksonpark.html
  8. http://www.chicago-l.org/articles/green_stops1.html
  9. http://world.nycsubway.org/us/chicago/green.html
  10. http://www.chicago-l.org/operations/lines/lake.html
  11. http://www.chicago-l.org/operations/lines/loop.html
  12. http://www.chicago-l.org/operations/lines/southelevated.html
  13. http://www.chicago-l.org/operations/lines/englewood.html
  14. http://www.gazettechicago.com/index/2008/11/rfma-succeeds-in-getting-morgan-street-station/
  15. http://forum.skyscraperpage.com/showthread.php?p=4715995

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Chicago 'L'[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]