Ligne du Sørland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sørlandsbanen
Ligne de Oslo à Stavanger
La gare de Kristiansand
Pays Drapeau de la Norvège Norvège
Historique
Mise en service 1922 – 1943
Caractéristiques techniques
Longueur 598,7 km
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification

15 kV - 16 ⅔ Hz

Trafic
Propriétaire Jernbaneverket
Exploitant(s) NSB, CargoNet, Cargolink
Trafic passagers et marchandises
Schéma de la ligne

La ligne du Sørland (Sørlandsbanen en norvégien) -c'est-à-dire du sud du pays- est une ligne ferroviaire qui va de la gare centrale d'Oslo, qui passe par Kongsberg et se termine à Stavanger via Kristiansand.

Définition[modifier | modifier le code]

Pour la NSB, la ligne du Sørland va d'Oslo à Stavanger[1]. Mais la liaison entre Egersund et Stavanger est le fait de la ligne de Jær (aujourd'hui devenue partie de la ligne du Sørland. De plus la liaison entre Oslo et Drammen est le fait de la ligne de Drammen. De fait, c'est pour simplifier que l'on désigne par ligne du Sørland la liaison Oslo - Stavanger car la ligne du Sørland est composée de plusieurs lignes. Enfin, la gare de Kristiansand est également un terminus de la ligne, subdivisant la ligne du Sørland en deux branches :

00sorlandsbanen.png

Histoire[modifier | modifier le code]

Le chemin de fer a été construit en plusieurs phases, la première section fut mise en service en 1871 et la dernière pas en 1944. Bien qu'il y ait eu un travail de construction continuelle d'Oslo vers l'ouest jusqu'à Moi, la ligne de Jær d'Egersund à Stavanger, fut mise en service en 1878. Jusqu'en 1913, le nom utilisé sur les plans était Vestlandet line.

La ligne du Sørland a été complétée par les forces d'occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. La ligne fut totalement opérationnelle le 1er mai 1944. La ligne était un maillon important de communication, pour le transport des troupes et du matériel de guerre. De longues étendues de la ligne du Sørland sont éloignées de la côte, au lieu de longer le littoral plus densément peuplé. Une raison à cela était de protéger la ligne des forces d'invasion, et aussi d'éviter à la ligne d'être bombardée par des navires.

Le 15 novembre 1950, la catastrophe ferroviaire de Hjuksebø tua 14 personnes dans une collision.

Formation de la ligne[modifier | modifier le code]

Drammenbanen (auparavant ligne de Kristiania-Drammen):

Randsfjordbanen (en partie):

Bratsbergbanen (en partie):

Sørlandsbanen (originale)

Flekkefjordbanen (en partie):

  • Tronviken–MoiEgersund, voie standard le 1er mai 1944.

Jærbanen:

Gares desservies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]