Ligne de Rémilly à Stiring-Wendel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ligne de
Rémilly à Stiring-Wendel
Pays Drapeau de la France France
Villes desservies Saint-Avold, Forbach, Sarrebruck
Historique
Mise en service 1851 – 1852
Électrification 1956 – 1957
Caractéristiques techniques
Numéro officiel 172 000
Longueur 51,363 km
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification

25 kV – 50 Hz

Pente ou rampe maximale 11 ‰
Nombre de voies Double voie
Signalisation BAL
Trafic
Propriétaire RFF
Exploitant(s) SNCF
Trafic ICE, TER, fret
Schéma de la ligne

La ligne de Rémilly à Stiring-Wendel est une ligne à double voie permettant le lien avec le réseau ferroviaire allemand. Elle est notamment parcourue par des trains InterCityExpress, reliant les gares de Paris-Est et Francfort-sur-le-Main HBf, et des TER Lorraine circulant entre Metz, Rémilly et Sarrebruck via Forbach.

Cette ligne constitue la ligne n°172 000[1] du réseau ferré national. Elle était la partie Est de l'ancienne ligne 11 du réseau EST.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'adjudication de la ligne de Metz à la frontière de Prusse vers Sarrebruck est autorisée par une loi le 19 juillet 1845[2]. La ligne est adjugée le 25 novembre 1845 à Messieurs Despans de Cubières, de Pellapra, duc de Galliera et Blacque-Belair. L'adjudication est approuvée par une ordonnance le 27 novembre suivant[3]. La Compagnie du chemin de fer de Paris à Strasbourg est constituée dès le 13 novembre, mais c'est l'homologation de ses statuts par ordonnance royale le 17 décembre 1845 qui autorise sa substitution aux concessionnaires initiaux[4].

La ligne est ouverte en deux sections, de Rémilly à Forbach en 1851 et de Forbach à la frontière en 1852.

Pendant la guerre franco-prussienne de 1870, les troupes germaniques ont construit une ligne temporaire à Rémilly pour rejoindre la ligne Frouard - Novéant en contournant Metz[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Classement sonore des infrastructures de transport de la Moselle page 19 Arrêté
  2. « N° 12131 - Loi relative aux chemins de fer de Tours à Nantes et de Paris à Strasbourg : 19 juillet 1845 », Bulletin des lois du Royaume de France, Paris, Imprimerie Royale, série IX, vol. 31, no 1226,‎ 1845, p. 329 - 368 (lire en ligne).
  3. « N° 12424 - Ordonnance du roi qui approuve l'adjudication, passée le 25 novembre 1845, pour la concession du chemin de fer de Paris à Strasbourg : 27 novembre 1845 », Bulletin des lois du Royaume de France, Paris, Imprimerie Royale, série IX, vol. 31, no 1259,‎ 1845, p. 1092 - 1094 (lire en ligne).
  4. « N° 20167 - Ordonnance du roi portant autorisation de la société anonyme formée à Paris sous la dénomination de compagnie du chemin de fer de Paris à Strasbourg : 17 décembre 1845 », Bulletin des lois du Royaume de France, Paris, Imprimerie Royale, série IX, vol. 28 « Partie supplémentaire », no 818,‎ 1845, p. 761 - 776.
  5. Histoire et organisation militaire des chemins de fer p51 Joseph Joesten, Paris, Henri Charles-Lavauzelle

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]