Ligne d'eau néerlandaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte de l'ancienne ligne d'eau.

Le terme de ligne d'eau de Hollande (en néerlandais : Hollandsche Waterlinie) désigne un réseau de fortifications et de cours d'eaux organisés de manière à former un dispositif militaire défensif protégeant les grandes villes de l'ouest des Pays-Bas. La ligne d'eau fonctionne notamment par le biais d'inondation volontaire des champs afin de limiter les possibilités de déplacement d'éventuels envahisseurs. Deux grandes lignes d'eau se sont succédé dans l'Histoire des Pays-Bas: l'Ancienne ligne d'eau de Hollande, créée dès le XVIIe siècle puis la Nouvelle ligne d'eau de Hollande, mise en place au cours du XIXe siècle. De par son importance historique, cette dernière fait partie des monuments nationaux, et est inscrite au Patrimoine mondial, qu'elle a rejoint en même temps que la Ligne de défense d'Amsterdam depuis le 26 septembre 1995.

Ancienne ligne d'eau de Hollande[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ancienne ligne d'eau de Hollande.

Conçue par Maurice de Nassau en début du XVIIe siècle et réalisée par son demi-frère Frédéric-Henri d'Orange-Nassau à l'époque des Provinces-Unies, la ligne d'eau se combinait avec des plans d'eau naturels et permettait la création d'une ligne défensive aquatique de quelques centimètres d'eau (trop peu pour les bateaux, mais assez profond pour transformer le sol en un bourbier impraticable) sur laquelle étaient bâtie des place-fortes.

Nouvelle ligne d'eau de Hollande[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Nouvelle ligne d'eau de Hollande.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir