Ligne Siam-Birmanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ligne Siam-Birmanie
de Bangkok à Rangoun
Ligne de Ban Pong (Thaïlande) à Thanbyuzayat (Birmanie)
⇒ Voir la carte de la ligne ⇐
Carte de la ligne
⇒ Voir l'illustration ⇐
Une section de la voie en Thaïlande (province de Kanchanaburi)
Pays Drapeau de Thaïlande Thaïlande,
Drapeau de la Birmanie Birmanie
Historique
Mise en service 1943
Caractéristiques techniques
Longueur 415 km
Écartement Voie métrique (1,000 m)
Électrification

Non électrifiée

Nombre de voies Voie unique
Schéma de la ligne

La ligne Siam-Birmanie, aussi appelée voie ferrée de la mort, est un chemin de fer de 415 kilomètres de longueur entre Bangkok et Rangoun construit par l'Empire du Japon pendant la Seconde Guerre mondiale pour consolider la sphère de coprospérité de la grande Asie orientale. C'est sur son tracé que le pont sur la rivière Kwaï a été construit à Kanchanaburi afin de franchir la Kwaï Yai.

Histoire[modifier | modifier le code]

Environ 180 000 civils autochtones et 60 000 prisonniers de guerre alliés ont été forcés de travailler à la construction du chemin de fer. De ce nombre, environ 90 000 civils et 16 000 prisonniers de guerre sont morts lors des travaux. Parmi les prisonniers morts, on compte 6 318 Britanniques, 2 815 Australiens, 2 490 Néerlandais, 356 Américains et un plus petit nombre de Canadiens[réf. nécessaire].

La construction débute le 16 septembre 1942 et dure un an et demi alors que l’estimation initialement prévue par les ingénieurs japonais était de trois ans. Elle se fit par les deux extrémités à la fois : du côte thaïlandais vers la Birmanie à l'Ouest, en terrain plat jusqu’à la Kwaï Yai, et du côté birman, vers l'Est.

La jonction eu lieu à environ 37 kilomètres au sud de la frontière entre la Birmanie et la Thaïlande[1].

Tracé[modifier | modifier le code]

Depuis Bangkok, la voie ferrée rejoint le cours de la Mae Klong, la remonte sur sa rive orientale jusqu'au confluent de la Kwaï Noi et de la Kwaï Yai, franchit celle-ci au nord de Kanchanaburi par le fameux pont sur la rivière Kwaï, puis remonte la Kwaï Noi vers le nord-ouest, franchit la frontière entre la Birmanie et la Thaïlande par le col des Trois Pagodes (altitude 282 mètres) puis rejoint la voie ferrée entre Ye et Moulmein, dans l'actuel État Môn.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :