Ligne E du métro de Buenos Aires

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligne E.
Intérieur d'un train de la ligne E
Plan du réseau opérationnel en 2006

La Ligne E ou Línea E du métro de Buenos Aires (dont le sigle est LineaE.png), va de la Plaza de Mayo, dans le Microcentre de la ville (station "Bolívar") au quartier de Flores à la station "Plaza de los Virreyes" (en français Place des Vice-rois). Son parcours suit les avenues Avenida Presidente Julio Argentino Roca, Avenida 9 de julio, et les avenues San Juan, Directorio et Eva Perón.

Cette ligne fut ouverte au public le 20 juin 1944.

Comme sur les Lignes A, C, et D, les trains de la ligne captent l'énergie électrique par caténaire aérien flexible (la ligne B est la seule alimentée par troisième rail).

Description[modifier | modifier le code]

La ligne a une correspondance avec la Línea C dans la station "Independencia" et avec les lignes A et D à la station Bolívar. Elle est aussi reliée avec le Prémétro de Buenos Aires (train léger) dans la station Plaza de los Virreyes.

La ligne LineaE.png a une longueur de 9,6 km, et un total de 15 stations. Elle transporte plus de 104 000 passagers par jour ouvrable. Elle fut la cinquième ligne du réseau à offrir un service au public, et la première à le faire au sud de l'avenida Rivadavia, dans la partie la moins prospère et la plus prolétarisée de la cité.

Histoire[modifier | modifier le code]

La construction se fit en plusieurs étapes. Les travaux débutèrent en 1938 et sa première section de 3,08 kilomètres, entre Plaza Constitución et l'intersection des rues Calle San Juan et General Urquiza, fut inaugurée en juin 1944, pour aboutir 6 mois plus tard au terminus provisoire de "Boedo". Cette dernière station resta terminus jusqu'en 1966.

À partir d'avril 1966, la línea E modifia son parcours à ses deux extrémités, commençant à l'est au nouveau terminus de Plaza de Mayo et se terminant à l'ouest "Avenida La Plata", utilisant pour cela deux nouvelles sections de tunnel, l'un, entre "Bolívar" et "San José", et l'autre entre "Boedo" et "Avenida La Plata" laissant ainsi une station-fantôme dans un morceau de tunnel de l'ancien tracé ("San José vieja").

Avec ce nouveau tracé inauguré par le Président Arturo Illia, le tunnel atteignit une longueur totale de 7,4 km.

La seconde étape fut inaugurée le 23 juin 1973, lorsque son terminus d'"Avenida La Plata" fut prolongé jusqu'à l'actuelle station "José María Moreno".

La dernière prolongation se réalisa en 1985, lorsqu'on inaugura les stations "Emilio Mitre", "Medalla Milagrosa" et "Varela", se terminant en 1986 avec la station "Plaza de los Virreyes".

Les stations[modifier | modifier le code]

  • Bolívar (correspondance avec la station "Catedral" de la Línea LineaD.png et avec la station "Perú" de la Línea LineaA.png).
  • Belgrano
  • Independencia (correspondance avec la station "Independencia" de la Línea LineaC.png).
  • San José
  • Entre Ríos
  • Pichincha
  • Jujuy (correspondance avec la station "Humberto Primo" de la Línea LineaH.png).
  • General Urquiza
  • Boedo
  • Avenida La Plata
  • José María Moreno
  • Emilio Mitre
  • Medalla Milagrosa
  • Varela
  • Plaza de los Virreyes

Extension prévue[modifier | modifier le code]

Une extension de la ligne jusqu'à la station Retiro est en cours depuis 2009. Le trajet de celle-ci va depuis Bolívar, par l'Avenida Leandro N. Alem, jusque Retiro et comprend trois stations : Correo Central, avec correspondance vers la Ligne LineaB.png, Catalinas et Retiro, avec correspondance vers la Ligne LineaC.png.

Monuments historiques nationaux[modifier | modifier le code]

Ont été déclarés "Monument historique national" les stations suivantes de la ligne E : San José, Entre Ríos, Pichincha, Jujuy, Urquiza et Boedo[1].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Décret 437/97

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :