Ligne 96 (Infrabel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ligne 96.
Ligne 96
Ligne de Bruxelles-Midi à Quévy (frontière)
Carte de la ligne
Carte de la ligne
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Villes desservies Bruxelles, Hal, Tubize, Braine-le-Comte, Mons
Historique
Mise en service 1840 – 1841
Électrification 1963
Caractéristiques techniques
Longueur 86 km
Vitesse de référence 160 km/h entre Bruxelles et Hal 140 km/h entre Hal et la frontière française
Écartement Voie normale (1,435 m)
Électrification

3 000 V CC

Nombre de voies Double voie
Signalisation Latérale SNCB (+ TBL1 sur la L96N)
Schéma de la ligne

La ligne 96 est une ligne ferroviaire qui relie la gare de Bruxelles-Midi en Belgique à la frontière franco-belge, à Quévy, où elle rejoint la Ligne d'Hautmont à Feignies (frontière) en France.

Historique[modifier | modifier le code]

Chronologie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 5 avril 1957, l'inauguration d'un tracé légèrement modifié a lieu[2]. Les trains empruntent un chemin plus direct à hauteur de Braine-le-Comte, désaffectant par conséquent le tunnel de 522 mètres créé à l'origine.

Depuis décembre 2008, le tronçon transfrontalier Quévy – Hautmont n'est plus utilisé que par des trains de marchandises.

Le 15 février 2010, une collison entre deux trains fait 19 morts et 125 blessés, à hauteur de Buizingen.

Infrastructure Infrabel[modifier | modifier le code]

Cette ligne à la particularité d'avoir une liaison vers l'aéroport de Bruxelles,elle a aussi la particularité d'avoir 2 directions différentes:Quévy à Bruxelles-National-Aéroport uniquement en trains IR (aller-et-retour) et de Quévy à Schaerbeek uniquement en trains P (aller-et-retour)

Gares en service[modifier | modifier le code]

Liste des gares ouvertes de la ligne avec leur point kilométrique dans certaines gares pas toutes[3] : Bruxelles-National-Aéroport,Schaerbeek,Bruxelles-Nord,Bruxelles- Congrés,Bruxelles-Central,Bruxelles-Chapelle,Bruxelles-Midi (0,000),Forest-Midi (3,558),Ruisbroek (5,758),Lot (8,958),Buizingen (10,858),Hal (13,038),Lembeek (15,758),Tubize (18,458),Hennuyères (23,458),Braine-le-Comte (29,358),Soignies (35,558),Neufvilles (40,922),Masnuy-Saint-Pierre (44,458),Jurbise (48,358),Erbisœul (51,358),Ghlin (54,358),Mons (60,058),Frameries (66,460),Genly (68,143) et Quévy (73,943)[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Archive Pandora, ligne 96 Brussel Zuid - Mons - Quevy lire (consulté le 11 juin 2012).
  2. Dernier train tunnel Braine-le-Comte... sur rixke.tassignon.be.
  3. a et b Site Infrabel, document de référence du réseau, annexe E.1 Distances entre gares et nœuds (19/12/2011), p. 27/40 DRR_E-01-gares-noeuds.pdf Lire (3.63MB) (consulté le 11 juin 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]