Lignée pure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une lignée pure (ou lignée congénique) est une souche dont tous les individus sont génétiquement identiques et homozygotes pour tous leurs caractères en raison d'une consanguinité prolongée. Tous les individus d'une lignée pure ont un génotype quasi-identique.

Intérêt[modifier | modifier le code]

Il en résulte qu'une telle lignée :

  • peut être définie morphologiquement et physiologiquement de façon très précise : tous ses individus, étant identiques (proche du clone), ne diffèrent les uns des autres que par des fluctuations négligeables;
  • demeure stable au cours des générations successives. En l'absence d'hybridation naturelle avec une autre variété ou de mutation, ni dégénérescence, ni acclimatement (modification du degré d'adaptation au milieu) ne sont possibles chez une lignée pure. Les individus homozygotes pour un gène se reproduisant exclusivement entre eux donnent une population de descendants identiques à eux-mêmes en ce qui concerne le caractère considéré (sauf apparition par mutation d'un nouveau variant). On parle alors de lignée pure pour ce caractère.

En botanique et agriculture[modifier | modifier le code]

En botanique et en agriculture, les lignées pures sont obtenues par autofécondation forcée pendant 6 à 8 générations, par culture sélective des plantes, avec les individus correspondants aux critères choisis, voir lois de Mendel. Ces nouvelles variétés lignées pures mises en culture sont les cultivars, base également de la création d'hybrides F1.

Chez les animaux[modifier | modifier le code]

On obtient une lignée pure par accouplement de frère et sœur pendant 20 générations[1]. On obtient alors des lignées génétiquement quasi-identiques (98 %). Pour la plupart des fins, cela est suffisant pour être considéré comme une lignée pure (à comparer à des jumeaux identiques ou clones qui sont génétiquement identiques à 100 %).

Les lignées pures, notamment de rat de laboratoire, sont fréquemment utilisées pour les expériences en laboratoires où la reproductibilité des conclusions doit s'appuyer sur des animaux aussi semblables que possible.

Lignées pures recombinantes[modifier | modifier le code]

Les lignées pures recombinantes (RIL, pour « recombinant inbred lines ») sont des collections de lignées fortement consanguines. Elles sont obtenues après croisement de deux lignées pures génétiquement différentes en effectuant des croisements des descendants entre eux ou en les croisant en retour avec un des parents (Rétrocroisement). Les RIL sont précieux pour la cartographique génétique des plantes[2].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]