Light tank MK VI

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Light Tank Vickers Mk VI
Char Vickers Mk VI au Musée des blindés de Saumur
Char Vickers Mk VI au Musée des blindés de Saumur
Caractéristiques générales
Équipage 3 (chef de char, chargeur/tireur et pilote)
Longueur 4 m
Largeur 2.08 m
Hauteur 2.26 m
Masse au combat 4 875 kg
Armement
Armement principal 2 mitrailleuses de 7.7 et de 12.7 mm.
Mobilité
Moteur Un Meadows six-cylindres de 88 ch
Vitesse sur route 56 km/h
Puissance massique
Autonomie 200 km

Le Light Tank Vickers Mk VI est un char léger britannique de la Seconde Guerre mondiale. Malgré son faible blindage et son armement insuffisant, il fut un très bon char de reconnaissance.

Développement[modifier | modifier le code]

Le Light Tank Mk VI est l'aboutissement d'une longue lignée de chars légers Vickers des années 1930. Durant l'entre-deux-guerres, la société Vickers construisit de petits véhicules blindés dérivés des chenillettes Carden-Loyd. Plus précisément, c'est la version MkVIII de ces dernières qui servit de prototype au char léger Vickers Mk I. Lui succédèrent le Mk.IA, mieux blindé, et le Mk II, pourvu d'une tourelle redessinée et d'une suspension modifiée. La forme de la caisse était très simple et son blindage était riveté. Les premiers Vickers accueillaient un équipage de 2 hommes, mais la version Mk V reçut une tourelle agrandie pouvant loger 2 hommes, portant l'équipage à 3 membres d'équipages. L'armement fut lui aussi amélioré avec une mitrailleuse lourde de 12.7 mm en plus de la mitrailleuse standard de 7.7 mm.

Utilisation[modifier | modifier le code]

La version Mk VI présentait une série d'améliorations qui se révélèrent parfaitement adaptées aux missions de patrouille dans les possessions coloniales britanniques comme en Palestine ou en Inde. Il fut envoyé avec le British Expeditionary Corps en France, où il fut intégré à un régiment de char de combat. Lors de la bataille de France, cette automitrailleuse ne put se mesurer aux blindés allemands, beaucoup plus puissant. Le Light Tank Vickers Mk VI fut toutefois très bien recyclé en véhicule de reconnaissance pendant la guerre dans le Désert en Afrique du Nord face à l'Afrikakorps. En effet, grâce à sa grande vitesse, il pouvait intercepter, signaler et quitter la zone de combat rapidement sans subir de lourd dommage. Certains Vickers défendirent les îles Méditerranéennes comme à Chypre, Malte ou Crète. Enfin, plusieurs Vickers combattirent les Japonais dans le Sud-est Asiatique.

Après la guerre, les Britanniques les retirèrent des régiments de reconnaissances. Ils reprirent du service dans les armées égyptienne, israélienne et indienne.

Galerie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :