Ligament croisé postérieur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir LCP.
Ligament croisé postérieur.
Genou gauche vu de derrière, montrant les ligaments et notamment le puissant ligament croisé postérieur (Posterior cruciate ligament).

Le ligament croisé postérieur (sigle LCP), ou ligament croisé postéro-interne dans l'ancienne nomenclature, est un ligament situé dans le genou dont il compose le pivot central. Il se trouve dans l'échancrure du fémur, en arrière du ligament croisé antérieur (LCA).

Le LCP stabilise l'articulation du genou, il s’oppose au déplacement du tibia vers l’arrière par rapport au fémur et empêche ainsi le mouvement de tiroir postérieur du tibia.

Le ligament croisé postérieur s'insère en haut dans la fosse intercondylaire du fémur (entre les deux condyles) en dedans de l'insertion du ligament croisé antérieur et en bas dans l'aire intercondylaire postérieure du tibia. Il est oblique du haut vers le bas, de dedans en dehors. Il est mis sous tension lors de l'extension du genou et se trouve plus relâché en cas de flexion.

Le ligament croisé postérieur est tapissé par la membrane synoviale de l'articulation du genou. Il est en rapport avec en avant le ligament croisé antérieur, et en arrière avec le ligament ménisco-fémoral postérieur, la capsule articulaire et le ligament poplité oblique.

C'est un ligament puissant, plus épais que le LCA, fait de deux faisceaux de fibres, antérieur et postérieur. Sa rupture est rare, due à un traumatisme violent.

Les lésions du LCP, et notamment sa rupture, se recherchent par différentes manœuvres :

  • recherche d'un tiroir postérieur par la mise en tension du ligament. Pour cela, il faut exercer des pressions antéro-postérieures sur le tibia lorsque le genou est fléchi à 90°.
  • recherche du recurvatum du genou lorsqu'on soulève la jambe en extension en tirant sur l'hallux. Si le LCP est rompu, il n'assure plus la cohésion fémur/tibia lors de l'extension et une hyperextension peut apparaître.
  • le reverse pivot shift, positif s'il apparaît un resaut lors de l'extension du genou initialement placé en rotation externe et en valgus forcé.
Le ligament croisé postérieur (en vert) en imagerie par résonance magnétique.