Lieu de culte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lieux de culte)
Aller à : navigation, rechercher
Salle de prière de la Grande Mosquée de Kairouan ; cette mosquée est le plus ancien et le plus important lieu du culte musulman d'Afrique du Nord[1], Kairouan, Tunisie.
Caodaïsme en Vietnam, un exemple d'un lieu du culte.
Synagogue Mickve Israel à Savannah de style gothique
L'Église Presbyterienne d'Eufaula, en Alabama. Construite dans le style gothique victorien en 1869, elle avait à l'origine un toit polychrome orné d'une crête métallique tout au long de son faîtage.

Un lieu du culte est un endroit, généralement un édifice, dans lequel se réunissent les pratiquants d'une religion pour prier et célébrer un culte au cours de cérémonies. Les lieux du culte ont un caractère sacré aux yeux des croyants. Ils ont une architecture particulière, propre à chaque religion.

Christianisme[modifier | modifier le code]

Catholicisme[modifier | modifier le code]

Protestantisme[modifier | modifier le code]

Orthodoxie[modifier | modifier le code]

Mormonisme[modifier | modifier le code]

Hindouisme[modifier | modifier le code]

Islam[modifier | modifier le code]

Judaïsme[modifier | modifier le code]

Religion romaine[modifier | modifier le code]

Shintoïsme[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Lieux de culte muliconfessionnels[modifier | modifier le code]

Dans l'histoire, en fonction des changements de majorité dans la confession des habitants d'un territoire on a pu voir des lieux de culte changer de destination : cathédrales devenant mosquées (Sainte Sophie) ou l'inverse (Mezquita de Cordoue). À Testour (Tunisie), au XVIIe siècle, le même édifice servait aux musulmans le vendredi, aux juifs le samedi et aux chrétiens le dimanche. De nos jours encore l'actuelle mosquée Jamme Masjid de Brick Lane, à Londres, a, par exemple fait office de temple protestant, au temps des huguenots, avant de se transformer en synagogue. D'autres exemples sont plus récents en GB, ou aux Pays Bas ou encore aux [1]USA.

Dans certains lieux particuliers, hôpitaux, aéroports, prisons, certains centres commerciaux des lieux de recueillement multiconfessionnels ont pu être aménagés.

Une autre catégorie de lieux de culte se développe également intégrant dès la construction de l'édifice le caractère multiconfessionnel comme le Temple de Moncton au Canada ou le projet "friday, saturday, sunday" des architectes britanniques Leon, Lloyd et Saleem[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Hans Kung, Tracing the Way: Spiritual Dimensions of the World Religions, éd. Continuum International Publishing Group, 2006, p. 248
  2. SCLAVO, O. (2013) "Juifs, chrétiens et musulmans en colocation. Le projet Friday, Saturday, Sunday" Usbek & Rica n° M01736 automne 2013, p. 62-63.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Vauchez, Lieux sacrés, lieux du culte, sanctuaires, éd. École française de Rome, Rome, 2000

Articles connexes[modifier | modifier le code]