Lien profond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un lien profond ou lien en profondeur[1] est, sur le Web, un type d'hyperlien qui pointe spécifiquement vers une page ou tout autre ressource d'un site autre que sa page d'accueil.

Par exemple, des liens comme http://fr.wikipedia.org/wiki/Hyperlien ou http://fr.wikipedia.org/wiki/Image:Exemple.jpg sont des liens profonds, dans la mesure où leurs URL respectives contiennent toutes les informations nécessaires pour accéder directement à des ressources d'un site web, sans passer par sa page principale http://fr.wikipedia.org.

Certains webmestres considèrent comme néfastes les liens profonds vers les ressources de leur site, et ce pour diverses raisons :

  • les ressources vers lesquels pointent de tels liens peuvent être identifiés à tort par les visiteurs comme faisant partie du site depuis lequel part le lien ;
  • de tels liens peuvent contourner l'affichage d'encarts publicitaires ;
  • de tels liens peuvent mener à des ressources dont l'accès est payant (par exemple, les archives d'un journal) ou réservé à certains visiteurs.

Ceci amène certains webmestres à interdire les liens profonds : dans la charte d'utilisation de leur site (par exemple aux côtés de la notice de droit d'auteur), voire en prenant des mesures techniques. Les liens profonds ont également conduit à plusieurs affaires judiciaires, dans lesquelles des sites web en poursuivaient d'autres pour avoir créé des liens profonds vers leurs contenus.

Mais en réalité, la technologie qui sous-tend le web, l'Hypertext Transfer Protocol (HTTP), ne fait pas de distinction entre les liens dit « profonds » et les autres types de liens : tous les liens sont fonctionnellement égaux. Ceci est intentionnel de la part de ses concepteurs : l'un des buts du web est justement de permettre aux auteurs de créer des liens vers n'importe quel document publié sur un autre site. La possibilité d'établir des liens qualifiés de « profonds » est par conséquent intégrée par défaut aux technologies du web : un site peut tenter de restreindre techniquement les liens profonds vers ses ressources, mais cela nécessite des efforts supplémentaires. Selon le Technical Architecture Group (TAG) du World Wide Web Consortium (W3C), « toute tentative d'interdire la pratique des liens profonds est basée sur une mauvaise compréhension de la technologie, et menace de saper le fonctionnement du web dans son ensemble »)[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Entrée « deep link » sur la bibliothèque virtuelle de l'OQLF.
  2. Traduction libre de : « any attempt to forbid the practice of deep linking is based on a misunderstanding of the technology, and threatens to undermine the functioning of the web as a whole ». (en) Tim Bray, « "Deep Linking" in the World Wide Web », sur W3C,‎ 11 septembre 2003.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]