Lien profond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un lien profond (ou lien en profondeur[1] ; en anglais, deep linking) est, sur le Web, un type d'hyperlien qui pointe spécifiquement vers une page ou toute autre ressource d'un site autre que sa page d'accueil.

Par exemple, des liens comme http://fr.wikipedia.org/wiki/Hyperlien ou http://fr.wikipedia.org/wiki/Image:Exemple.jpg sont des liens profonds, dans la mesure où leurs URL respectives contiennent toutes les informations nécessaires pour accéder directement à des ressources d'un site web, sans passer par sa page principale http://fr.wikipedia.org.

Controverse[modifier | modifier le code]

Certains webmestres considèrent comme néfastes les liens profonds vers les ressources de leur site, et ce pour diverses raisons :

  • les ressources vers lesquels pointent de tels liens peuvent être identifiées à tort par les visiteurs comme faisant partie du site depuis lequel part le lien ;
  • de tels liens peuvent contourner l'affichage d'encarts publicitaires ;
  • de tels liens peuvent mener à des ressources dont l'accès est payant (par exemple, les archives d'un journal) ou réservé à certains visiteurs.

Ceci amène certains webmestres à interdire les liens profonds : dans la charte d'utilisation de leur site (par exemple aux côtés de la notice de droit d'auteur), voire en prenant des mesures techniques. Les liens profonds ont également conduit à plusieurs affaires judiciaires, dans lesquelles des sites web en poursuivaient d'autres pour avoir créé des liens profonds vers leurs contenus.

Mais, en réalité, la technologie qui soustend le web, l'Hypertext Transfer Protocol (HTTP), ne fait pas de distinction entre les liens dits « profonds » et les autres types de liens : tous les liens sont fonctionnellement égaux. Ceci est intentionnel de la part de ses concepteurs : l'un des buts du web est justement de permettre aux auteurs de créer des liens vers n'importe quel document publié sur un autre site. La possibilité d'établir des liens qualifiés de « profonds » est par conséquent intégrée par défaut aux technologies du web : un site peut tenter de restreindre techniquement les liens profonds vers ses ressources, mais cela nécessite des efforts supplémentaires. Selon le Technical Architecture Group (TAG) du World Wide Web Consortium (W3C), « toute tentative d'interdire la pratique des liens profonds est basée sur une mauvaise compréhension de la technologie, et menace de saper le fonctionnement du web dans son ensemble »)[2].

Liens profonds et technologies web[modifier | modifier le code]

Les sites qui sont construits sur des technologies Web comme Adobe Flash et AJAX, souvent, ne prennent pas en charge les liens profonds. Cela peut entraîner des problèmes d'utilisabilité pour les personnes qui visitent ces sites. Par exemple, les visiteurs de ces sites peuvent être incapables d'enregistrer des signets vers des pages ou des états du site, les boutons de navigation vers la page précédente ou la page suivante peuvent ne pas fonctionner comme prévu, et l'utilisation du bouton d'actualisation du navigateur peut télécharger la page d'accueil du site.

Cependant, ce n'est pas une limitation incontournable de ces technologies. Des techniques et des bibliothèques bien connues comme SWFAddress[3] et Unfocus Histoire Keeper[4] peuvent être utiliser par les utilisateurs de Flash ou AJAX pour permettre les liens profonds liens profonds vers des pages de leurs sites[5],[6],[7] .

However, this is not a fundamental limitation of these technologies. Well-known techniques, and libraries such as SWFAddress[3] and unFocus History Keeper,[4] now exist that website creators using Flash or AJAX can use to provide deep linking to pages within their sites.[5][6][7]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Entrée « deep link » sur la bibliothèque virtuelle de l'OQLF.
  2. Traduction libre de : « any attempt to forbid the practice of deep linking is based on a misunderstanding of the technology, and threatens to undermine the functioning of the web as a whole ». (en) Tim Bray, « "Deep Linking" in the World Wide Web », sur W3C,‎ .
  3. « a swfaddress example: how to deep link your flash tutorial » SQUIBL Blog », Squibl.com,‎ (consulté le 25 juin 2014)
  4. « History Keeper – Deep Linking in Flash & JavaScript », Unfocus.com
  5. « Deep-linking to frames in Flash websites », Adobe.com
  6. « Deep Linking for Flash and Ajax », Asual.com
  7. « Deep Linking for AJAX », Blog.onthewings.net

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]