Licence de pilote de ligne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La licence de pilote de ligne, ou Airline Transport Pilot Licence abrégé ATPL en anglais, est la licence européenne de pilotage d'avion ou d'hélicoptère de plus haut niveau. Elle est indispensable à l'exercice de la profession de pilote de ligne, du moins en tant que commandant de bord.

Description[modifier | modifier le code]

Le terme « frozen ATPL », littéralement « ATPL gelé » en anglais, bien-que non officiel, est couramment utilisé pour un pilote détenant le CPL, l'IR-ME, le FCL 1.028, la MCC, ainsi que l'ATPL théorique, mais n'ayant pas l’expérience requise ou plus rarement n'ayant toujours pas passé le test en vol ATPL.

En France, c'est la DGAC (Direction générale de l'Aviation civile) qui délivre les certificats, mais une licence délivrée dans un pays européen membre JAA sera valable dans n'importe quel autre pays européen membre JAA.

De nombreuses écoles sont possibles en France pour préparer cet examen. La licence ATPL avion « frozen » (ATPL/A) est enregistrée en tant que niveau II au sein du répertoire national des certifications professionnelles[1].

Contenu[modifier | modifier le code]

Théorie[modifier | modifier le code]

Elle est composée d'une partie théorique contenant 14 certificats chacun attribué d'un numéro :

  • 010 Droit Aérien et Procédure du Contrôle aérien
  • 021 Cellules et systèmes, électricité, Moteurs
  • 022 Instrumentation
  • 031 Masses et centrages
  • 032 Performances
  • 033 Préparation et suivi du vol
  • 040 Performance humaine et ses limites
  • 050 Météorologie
  • 061 Navigation générale
  • 062 Radio navigation
  • 070 Procédures opérationnelles
  • 081 Mécanique du vol
  • 091 Communication VFR
  • 092 Communication IFR

Pratique[modifier | modifier le code]

La partie pratique ne peut être obtenue qu'après un certain nombre d'heures de vol dont les détails figurent ci dessous, et qu'après l'obtention, dans un délai imparti, du CPL IR-ME (Commercial Pilot Licence Instrument Rating - Multi-Engine), du certificat d'utilisation de la langue anglaise (FCL 1-028) ainsi que de la MCC (Multi Crew Coordination).

Expérience et prise en compte du temps de vol effectué :

Le candidat à l'ATPL doit détenir 1 500 heures de vol en tant que pilote d'avion, dont un maximum de 100 heures peuvent avoir été effectuées sur simulateur de vol, incluant au minimum[2] :

  • 500 heures accomplies en opérations multipilotes sur des avions certifiés conformément à la catégorie JAR(EASA-CS)/FAR 25 Transport ou à la Catégorie JAR(EASA-CS/FAR 23 Commuter ou conformément à un code équivalent ;
  • 250 heures, soit en tant que pilote-commandant de bord, soit au moins 100 heures comme pilote-commandant de bord et 150 heures comme copilote remplissant les fonctions de pilote-commandant de bord sous la supervision du pilote-commandant de bord, sous réserve que la méthode de supervision soit jugée acceptable par l'Autorité ;
  • 200 heures de vol en campagne dont au moins 100 heures en tant que pilote-commandant de bord ou copilote remplissant les fonctions de pilote-commandant de bord sous la surveillance du pilote-commandant de bord sous réserve que la méthode de surveillance soit jugée acceptable par l'Autorité ;
  • 75 heures de vol aux instruments, dont un maximum de 30 heures peuvent être du temps aux instruments au sol ;
  • 100 heures de vol de nuit en tant que pilote-commandant de bord ou copilote.

Pour ce qui est de la licence hélicoptère il faut 1 200 heures de vol.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pilote de ligne (ATPL/A : Air transport pilot license/Aeroplane), consulté sur site www.rncp.cncp.gouv.fr le 23 janvier 2012
  2. [PDF] FCL1 sous partie G