Librairie générale de droit et de jurisprudence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Librairie générale de droit et de jurisprudence (LGDJ) est un éditeur juridique français créé en 1836[1].

En tant qu'éditeur, ce n'est plus aujourd'hui qu'une marque du groupe Lextenso éditions.

La plupart des grands traités (ouvrages longs - entre 500 et 1200 pages environ - rédigés et mis à jour par de grands professeurs de droit) publiés par Lextenso sont publiés sous cette marque (exemple : le Traité de droit civil en plusieurs volumes sous la direction de Jacques Ghestin), à l'exception des traités de droit public publiés sous la marque Montchrestien. La LGDJ accueille aussi deux collections de thèses en droit, la Bibliothèque de droit privé et la Bibliothèque de droit public, devenues la collection Thèses.

Mais outre ses activités d'édition, c'est aussi une librairie (tant physique qu'en ligne), vendant d'abord des ouvrages de droit et dans une moindre mesure d'économie et de gestion. Elle est située rue Soufflot à Paris.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Yves Mollier, « Éditer au XIXe siècle », Revue d'histoire littéraire de la France, Presses universitaires de France, vol. 107, no 4,‎ 2007, p. 771–790 (DOI 10.3917/rhlf.074.0771).

Lien externe[modifier | modifier le code]