Liberty Bowl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Liberty Bowl

alt=Description de l'image AutoZoneLibertyBowlLogo.jpg.
Généralités
Sport Football américain
Création 1959-présent
Autre(s) nom(s) AXA Liberty Bowl
(1997–2003)
Organisateur(s) NCAA
Catégorie Universitaire
Périodicité Annuel
Lieu Actuellement :
Liberty Bowl Memorial Stadium
Memphis, TennesseeDrapeau des États-Unis
Précédemment :
John F. Kennedy Stadium (1959–1963)
Philadelphie, Pennsylvanie
Drapeau des États-Unis
Convention Hall(1964)
Atlantic City, New Jersey
Drapeau des États-Unis
Date Décembre
Participants Actuellement :
#4 Big 12[1] contre SEC[2]
(alternative : The American)
Précédemment :
C-USA (1996–2013)
MWC (1998–2005)
Gagnant du trophée Commander in Chief (1989–1992)
Dotation 2 400 000 US$ en 2014
Affluence 61.008 places disponibles depuis 2007

Le Liberty Bowl est un match annuel d'après saison régulière de football américain se jouant au niveau universitaire et se tenant au mois de décembre, chaque année depuis 1959.

De 1997 à 2003, le Liberty Bowl était sponsorisé par Axa' Financial et fut dénommé le Axa Liberty Bowl.

Depuis 2004, le match est sponsorisé par AutoZone d'où son nom actuel le AutoZone Liberty Bowl.

Le premier match fut joué dans le John F. Kennedy Stadium de Philadelphie le 19 décembre 1959.

L'édition 1964 s'est déroulé à Atlantic City dans le Convention Hall.

Depuis 1965, il a lieu à Memphis au Liberty Bowl Memorial Stadium.

Histoire[modifier | modifier le code]

A. F. "Bud" Dudley, un ancien directeur sportif des Wildcats de Villanova, créa le Liberty Bowl à Philadelphie en 1959.

Le match était joué au stade municipal de Philadelphie. C'était le seul bowl joué par temps "froid" à cette époque et l'assistance au match était dès lors assez faible. Le match inaugural eut la plus grosse assistance des cinq premiers matchs joués à Philadelphie. 38.000 spectateurs assistèrent donc, en 1959, à la victoire de Penn State sur Alabama sur le score de 7 à 0.

L'origine du bowl se situant à Philadelphie explique que la Liberty Bell (la cloche fissurée, symbole de l'indépendance des USA) figure sur les divers logos.

En 1964, le bowl émigra vers Atlantic City pour se jouer au Convention Hall. La ville, sponsorisant l'évènement à hauteur de 25.000 dollars, avait réussi à convaincre Dudley du bien-fondé de ce déménagement.

La spécificité du Convention Hall était qu'il était fermé. Le bowl fut ainsi le premier à se jouer en "indoors". On était seulement au début du développement des pelouses synthétiques et celles-ci n'étaient pas valables pour le match. Le stade fut donc équipé d'une fine surface d'herbe naturelle (100 mm) placée au dessus d'une sous-couche de 2 pouces (5,08 cms) de toile de jute reposant sur du béton. Pour permettre au gazon de se développer, un éclairage artificiel fonctionnant en permanence fut installé. Tout ce procédé couta environ 16,000 $. Les end-zones n'étaient que de 8 yards. Le match de 1964 fut joué devant 6 059 fans (victoire de Utah sur West Virginia). L'évènement fit un profit net de 10 000 $ grâce aux entrées au match (60 000 $), au sponsoring de la ville d'Atlantic City (25 000 $) et aux droits de télévision (95 000 $)[3].

L'année suivante Dudley déplaca le match à Memphis où il se joue toujours actuellement dans ce qui fut appelé le Liberty Bowl Memorial Stadium. Ce stade pouvait acueillir beaucoup plus de spectateurs et le Liberty Bowl s'imposa comme un des plus anciens bowl hors BCS.

Liens avec les Conférences[modifier | modifier le code]

Vers la fin des années 80 et au début des années 90, le Liberty Bowl offrait automatiquement une place au gagnant du Commander-in-Chief's Trophy, à la condition que cette équipe soit éligible pour un bowl (donc si elle avait obtenu au cours de la saison régulière autant (ou plus) de victoires que de défaites)[4].

En 1996, le Liberty Bowl se lie avec la toute nouvelle C-USA et à partir de 2005 offre à son champion de divisions une place automatique au bowl.

En 1996 et 1997, le champion de la C-USA fut opposé à une équipe de la Big East.

En 1998, le Liberty Bowl remplace le Holiday Bowl et à la suite d'un accord avec le Cotton Bowl reçoit le champion de la WAC et une équipe de la SEC.

De 1999 à 2005, le champion de la C-USA fut opposé à une équipe de la MWC à deux exceptions près :

  • En 2004 : Le champion de la MWC, Utah se qualifie pour le BCS. A sa place, c'est le champion de la WAC qui est sélectionné (Boise State)
  • En 2005, Le champion de la MWC, TCU préfère jouer le Houston Bowl et c'est Fresno State qui sera sélectionné at-large.

En 1999, la MWC n'avait pas de champion "évident" puisque trois équipes finirent à égalité en tête de la conférence et ce fut finalement Colorado State qui fut sélectionné par la conférence.

Depuis 2006, le champion de la C-USA est opposé au huitième choix de la SEC. L'AAC (ex Big East) fournira une équipe (son cinquième choix) pour le bowl si la SEC ne peut fournir d'équipe. Néanmoins, la SEC possède un droit de véto qu'elle utilisera en 2011. Cette année-là, elle refusera le champion de la C-USA (Southern Miss) affronte Vanderbilt. Finalement, Southern Miss acceptera de jouer à l'Hawaii Bowl et c'est l'équipe de Cincinnati qui jouera le Liberty Bowl[5],[6].

En 2010, le Liberty Bowl est remmporté par UCF (Université de Central Florida) qui fête ainsi sa première victoire dans un bowl.

En 2011 , le Liberty bowl met en présence #24 (au Coaches' Poll) Cincinnati Bearcats contre Vanderbilt Commodores et contrairemen aux autres bowls mineurs est retransmis par ABC plutot que ESPN. Il est de nouveau joué en décembre alors que les éditions de 2009 et 2010 avaient eu lieu en janvier. Les Cincinnati Bearcats gagnent e match grâce à une rem,tée au scre effectuée en seconde période.

Le match de 2012 oppose Iowa State Cyclones (9e de la Big 12) aux Tulsa Golden Hurricane (champions de la C-USA. Lors de la première semaine de la saison régulière, ces équipes s'étaient déjà rencontrées (victoire de Iowa State 38 à 23) mais Tusa prendra sa revanche gagnant le bowl 31 à 17[7]. Iowa State remplacait une équipe de la SEC qui n'avait cette année pas assez d'équipe éligible[8].

En 2013, le match oppose les Rice Owls, champions de la C-USA, aux Mississippi State Bulldogs, équipe éligible de la SEC[9]. Bien qu'ayant terminé la saison régulière sur une fiche de 6 victoires et 5 défaites, les Bulldogs écrasent les Owls 44 à 7.

Changements en vue à partir de 2014 car le match mettra en présence une équipe de la SEC contre l'équipe éligible #4 de la Big 12 Conference

Le match est télédiffusé nationalement par ESPN, radiodiffusé nationalement par ESPN Radio et télévisé internationalement par ESPN International.

Sponsors, anciennes dénominations et anciens logos[modifier | modifier le code]

Historique des sponsors[modifier | modifier le code]

  • St. Jude (1993-1996)
  • AXA Financial (1997–2003)
  • AutoZone (2004–présent)

Anciennes dénominations du bowl[modifier | modifier le code]

  • Liberty Bowl (1959-1992)
  • St. Jude Liberty Bowl (1993-1996)
  • AXA Liberty Bowl (1997–2003)

Anciens logos[modifier | modifier le code]

Logo du Liberty Bowl de 1993 à 1997
Logo du Liberty Bowl de 1998 à 1999
Logo du Liberty Bowl de 2000 à 2003

Les logos représentent tous la Liberty Bell (cloche de la liberté), un des symboles de l'Indépendance des Etats Unis d'Amérique.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Boise State et Louisville dans le Liberty Bowl de 2004 à Memphis

SoCon = Southern Conference (depuis 1982, les équipes de cette division ne jouent plus en FBS (Football Bowl Subdivision) mais en FCS (Football Championship Subdivision) soit en NCAA Div I-AA)

SWC = Southwest Conference

Big 8 = Big 8 Conference : La Big 8 Conference et la Southwest Conference  reforment en 1996 une nouvelle conférence, la Big 12 Conference

Pac-8 = Pacific 8 Conference (la Pac-8 devient la Pac-10 en 1978 et Pac-12 en 2012)

(x-x) indique le nmbre de victires et défaites de l'équipe en fin de saison (lle résultat du bowl compris).

# x indique le classement de l'équipe au BCS Ranking.

Dates Vainqueurs Scores Perdants Assistances[10] Conférences[10]
19 décembre 1959 Penn State Nittany Lions 07-00 Alabama Crimson Tide 36.211 Ind - SEC
20 décembre 1960 Penn State Nittany Lions 41-12 Oregon Ducks 16.624 Ind - Ind
16 décembre 1961 Syracuse Orange 15-14 Miami Hurricanes 15.712 Ind - Ind
15 décembre 1962 Oregon State Beavers 06-00 Villanova Wildcats 17.048 Ind - Ind
21 décembre 1963 Mississippi State Bulldogs 16-12 North Carolina State Wolfpack 8.309 SEC - ACC
19 décembre 1964 Utah Utes 32-06 West Virginia Mountaineers 6.059 WAC - SoCon
18 décembre 1965 Ole Miss Rebels 13-07 Auburn Tigers 38.607 SEC - SEC
10 décembre 1966 Miami Hurricanes 14-07 Virginia Tech Hokies 39.101 Ind - Ind
16 décembre 1967 North Carolina State Wolfpack 14-07 Georgia Bulldogs 35.045 ACC - SEC
14 décembre 1968 Ole Miss Rebels 34-17 Virginia Tech Hokies 46.206 SEC - Ind
13 décembre 1969 Colorado Buffaloes 47-33 Alabama Crimson Tide 50.042 Big 8 - SEC
12 décembre 1970 Tulane Green Wave 17-03 Colorado Buffaloes 44.640 Ind - Big 8
20 décembre 1971 Tennessee Volunteers 14-13 Arkansas Razorbacks 51.410 SEC - SWC
18 décembre 1972 Georgia Tech Yellow Jackets 31-30 Iowa State Cyclones 50.021 Ind - Big 8
17 décembre 1973 North Carolina State Wolfpack 31-18 Kansas Jayhawks 50.011 ACC - Big 8
16 décembre 1974 Tennessee Volunteers 07-03 Maryland Terrapins 51.284 SEC - ACC
22 décembre 1975 USC Trojans 20-00 Texas Aggies 52.129 Pac-8 - SWC
20 décembre 1976 Alabama Crimson Tide 36-06 UCLA Bruins 52.736 SEC - Pac-8
19 décembre 1977 Nebraska Cornhuskers 21-17 North Carolina Tar Heels 49.456 Big 8 - ACC
23 décembre 1978 Missouri Tigers 20-15 LSU Tigers 53.064 Big 8 - SEC
22 décembre 1979 Penn State Nittany Lions 09-06 Tulane Green Wave 50.021 Ind - Ind
27 décembre 1980 Purdue Boilermakers 28-25 Missouri Tigers 53.667 Big 10 - Big 8
30 décembre 1981 Ohio State Buckeyes 31-28 Navy Midshipmen 43.216 Big 10 - Ind
29 décembre 1982 Alabama Crimson Tide 21-15 Illinois Fighting Illini 54.123 SEC - Big 10
29 décembre 1983 Notre Dame Fighting Irish 19-18 Boston College Eagles 38.229 Ind - Ind
27 décembre 1984 Auburn Tigers 21-15 Arkansas Razorbacks 50.108 SEC - SWC
27 décembre 1985 Baylor Bears 21-07 LSU Tigers 40.186 SWC - SEC
29 décembre 1986 Tennessee Volunteers 21-14 Minnesota Golden Gophers 51.327 SEC - Big 10
29 décembre 1987 Georgia Bulldogs 20-17 Arkansas Razorbacks 53.249 SEC - SWC
28 décembre 1988 Indiana Hoosiers 34-10 South Carolina Gamecocks 39.210 Big 10 - Ind
29 décembre 1989 Ole Miss Rebels 42-29 Air Force Falcons 60.128 SEC- WAC
27 décembre 1990 Air Force Falcons 23-11 Ohio State Buckeyes 13.144 WAC - Big 10
29 décembre 1991 Air Force Falcons 38-15 Mississippi State Bulldogs 61.497 WAC - SEC
31 décembre 1992 Ole Miss Rebels 13-00 Air Force Falcons 32.107 SEC- WAC
28 décembre 1993 Louisville Cardinals 18-07 Michigan State Spartans 21.097 Ind - Big 10
31 décembre 1994 Illinois Fighting Illini 30-00 East Carolina Pirates 33.280 Big 10 - Ind
30 décembre 1995 East Carolina Pirates 19-13 Stanford Cardinal 47.398 Ind - Pac-10
27 décembre 1996 Syracuse Orange 30-17 Houston Cougars 49.163 Big East - C-USA
31 décembre 1997 Southern Miss Golden Eagles 41-07 Pittsburgh Panthers 50.209 C-USA - Big East
31 décembre 1998 Tulane Green Wave 41-27 BYU Cougars 52.192 C-USA - WAC
31 décembre 1999 Southern Miss Golden Eagles 23-17 Colorado State Rams 54.866 C-USA - MWC
29 décembre 2000 Colorado State Rams (9-2) 22-07 Louisville Cardinals (9-2) 58.302 MWC - C-USA
31 décembre 2001 Louisville Cardinals (10-2) 28-10 BYU Cougars (12-1) 58.968 C-USA - MWC
31 décembre 2002 TCU Horned Frogs (9-2) 25-03 Colorado State Rams (10-3) 55.207 C-USA - MWC
31 décembre 2003 #22 Utah Utes (9-2) 17-00 Southern Miss Golden Eagles (9-3) 55.989 MWC - C-USA
31 décembre 2004 #10 Louisville Cardinals (11-1) 44-40 #9 Boise State Broncos (11-1) 58.355 C-USA - WAC
31 décembre 2005 Tulsa Golden Hurricane (8-4) 31-24 Fresno State Bulldogs (8-4) 54.894 C-USA - WAC
29 décembre 2006 South Carolina Gamecocks (7-5) 44-36 Houston Cougars (10-3) 56.103 SEC - C-USA
29 décembre 2007 Mississippi State Bulldogs (7-5) 10-03 UCF Knights (10-3) 63.816 SEC - C-USA
2 janvier 2009 Kentucky Wildcats (6-6) 25-19 East Carolina Pirates (9-4) 56.125 SEC - C-USA
2 janvier 2010 Arkansas Razorbacks (7-5) 20-17 East Carolina Pirates (9-4) 62.742 SEC - C-USA
31 décembre 2010 UCF Knights (10-3) 10-06 Georgia Bulldogs (6-6) 51.231 C-USA - SEC
31 décembre 2011 Cincinnati Bearcats (9-3) 31-24 Vanderbilt Commodores (6-6) 57.103 Big East - SEC
31 décembre 2012 Tulsa Golden Hurricane (10-3) 31-17 Iowa State Cyclones (6-6) 53.687 C-USA - Big 12
31 décembre 2013 Mississippi State Bulldogs (6-6) 44-07 Rice Owls (10-3) 57.846 C-USA - SEC
29 décembre 2014  ? West Virginia Mountaineers ? - ?  ? Texas A&M Aggies  ? SEC - Big 12

Statistiques par Équipes[modifier | modifier le code]

Rang Équipes Apparitions G-N-P
1 Mississippi 4 4–0
2 Louisville 4 3–1
2 Mississippi State 4 3–1
4 Air Force 4 2–2
4 Alabama 4 2–2
6 Arkansas 4 1–3
6 East Carolina 4 1–3
8 Tennessee 3 3–0
8 Penn State 3 3–0
10 Southern Miss 3 2–1
10 Tulane 3 2–1
10 North Carolina State 3 2–1
13 Colorado State 3 1–2
13 Georgia 3 1–2
15 Utah 2 2–0
15 Syracuse 2 2–0
15 Tulsa 2 2–0
18 UCF 2 1–1
18 South Carolina 2 1–1
18 Illinois 2 1–1
18 Auburn 2 1–1
18 Ohio State 2 1–1
18 Missouri 2 1–1
18 Colorado 2 1–1
18 Miami (Florida) 2 1–1
26 Houston 2 0–2
26 BYU 2 0–2
26 LSU 2 0–2
26 Virginia Tech 2 0–2
26 Iowa State 2 0–2
31 Rice 1 0–1

Statistiques par Conférences[modifier | modifier le code]

SoCon = Southern Conference (depuis 1982, les équipes de cette division ne jouent plus en FBS (Football Bowl Subdivision) mais en FCS (Football Championship Subdivision) soit en NCAA Div I-AA)

SWC = Southwest Conference et Big 8 = Big 8 Conference : La Big 8 Conference et la Southwest Conference reforment en 1996 une nouvelle conférence, la Big 12 Conference

Pac-8 = Pacific 8 Conference (1968–78) devient la Pac-10 = Pacific-10 Conference (1978–2011) qui devient la Pac-12 = Pacific 12 Conference (2012-présent)

Conférences Participations Gagnés Perdus %
SEC 26 17 9 .653
Indépendants 21 11 10 .520
C-USA 17 9 8 .529
Big Ten 8 4 4 .500
WAC 8 3 5 .375
Big 8 7 3 4 .428
ACC 5 2 3 .400
MWC 5 2 3 .400
SWC 5 1 4 .200
Big East 3 2 1 .666
Pac-8 2 1 1 .500
Big 12 1 0 1 .000
SoCon 1 0 1 .000
Pac-10 1 0 1 .000

Meilleurs Joueurs du Bowl (MVPs)[modifier | modifier le code]

Dates Joueurs Equipes Postes
19 décembre 1959 Jay Huffman Penn State Nittany Lions C
17 décembre 1960 Dick Hoak Penn State Nittany Lions RB
16 décembre 1961 Dick Easterly Syracuse Orangemen RB
15 décembre 1962 Terry Baker Oregon State Beavers QB
21 décembre 1963 Ode Burrell Mississippi State Bulldogs HB
19 décembre 1964 Pokey Allen Utah Utes QB
18 décembre 1965 Tom Bryan Auburn Tigers FB
10 décembre 1966 Jimmy Cox Miami Hurricanes SE
16 décembre 1967 Jim Donnan North Carolina State Wolfpack QB
14 décembre 1968 Steve Hindman Ole Miss Rebels TB
13 décembre 1969 Bobby Anderson Colorado Buffaloes TB
12 décembre 1970 Dave Abercrombie Tulane Green Wave TB
20 décembre 1971 Joe Ferguson Arkansas Razorbacks QB
18 décembre 1972 Jim Stevens Georgia Tech Yellow Jackets QB
17 décembre 1973 Stan Fritts North Carolina State Wolfpack FB
16 décembre 1974 Randy White Maryland Terrapins DT
22 décembre 1975 Ricky Bell USC Trojans RB
20 décembre 1976 Barry Krauss Alabama Crimson Tide LB
19 décembre 1977 Matt Kupec North Carolina Tar Heels QB
23 décembre 1978 James Wilder Missouri Tigers RB
22 décembre 1979 Roch Hontas Tulane Green Wave QB
27 décembre 1980 Mark Herrmann Purdue Boilermakers QB
30 décembre 1981 Eddie Myers Navy Midshipmen TB
29 décembre 1982 Jeremiah Castille Alabama Crimson Tide DB
29 décembre 1983 Doug Flutie Boston College Eagles QB
27 décembre 1984 Bo Jackson Auburn Tigers RB
27 décembre 1985 Cody Carlson Baylor Bears QB
29 décembre 1986 Jeff Francis Tennessee Volunteers QB
29 décembre 1987 Greg Thomas Arkansas Razorbacks QB
28 décembre 1988 Dave Schnell Indiana Hoosiers QB
28 décembre 1989 Randy Baldwin Ole Miss Rebels RB
27 décembre 1990 Rob Perez Air Force Falcons QB
29 décembre 1991 Rob Perez Air Force Falcons QB
31 décembre 1992 Cassius Ware Ole Miss Rebels LB
28 décembre 1993 Jeff Brohm Louisville Cardinals QB
31 décembre 1994 Johnny Johnson Illinois Fighting Illini QB
30 décembre 1995 Kwame Ellis Stanford Cardinal CB
27 décembre 1996 Malcolm Thomas Syracuse Orange RB
31 décembre 1997 Sherrod Gideon Southern Miss Golden Eagles WR
31 décembre 1998 Shaun King Tulane Green Wave QB
31 décembre 1999 Adalius Thomas Southern Miss Golden Eagles DE
29 décembre 2000 Cecil Sapp Colorado State Rams RB
31 décembre 2001 Dave Ragone Louisville Cardinals QB
31 décembre 2002 LaTarence Dunbar TCU Horned Frogs WR
31 décember 2003 Brandon Warfield Utah Utes RB
31 décembre 2004 Stefan LeFors Louisville Cardinals QB
31 décembre 2005 Paul Smith Tulsa Golden Hurricane QB
29 décembre 2006 Blake Mitchell South Carolina Gamecocks QB
29 décembre 2007 Derek Pegues Mississippi State Bulldogs Safety
2 janvier 2009 Ventrell Jenkins Kentucky Wildcats DT
2 janvier 2010 Ryan Mallett Arkansas Razorbacks QB
31 décembre 2010 Latavius Murray UCF Knights RB
31 décembre 2011 Isaiah Pead Cincinnati Bearcats RB
31 décembre 2012 Trey Watts Tulsa Golden Hurricane RB
31 décembre 2013 Dak Prescott Mississippi State Bulldogs QB

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]