Libertia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Libertia est un genre de plantes monocotylédones appartenant à la famille des Iridacées contenant 15 espèces de l'hémisphère sud[1]. Un bon nombre d'espèces sont endémiques de Nouvelle-Zélande.

Elles sont toutes vivaces poussant à partir d'un court rhizome, avec des feuilles simples, lancéolées qui sont généralement vertes mais peuvent être rouge ou jaunes selon les espèces. Les fleurs trimères d'un blanc brillant apparaissent au printemps et sont suivies par des capsules s'ouvrant par trois valves qui contiennent de nombreuses graines noires.

Le genre a été dédié à Marie-Anne Libert (1782-1865), botaniste belge.

Le système racinaire des libertias n'est pas adapté aux sols drainant.[réf. nécessaire] Ils ne supportent pas les excès d'eau (possible éclatement de la base de la plante), mais résistent aux petites gelées, qui peuvent cependant provoquer l'apparition de tâches brunâtres sur les feuilles. Ces plantes sont utilisées pour les petits massifs ou les bordures.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Blanchon, D.J. et al. (2002) A taxonomic revision of Libertia (Iridaceae) in New Zealand. New Zealand Journal of Botany 40:437-456.
  2. (en) « Libertia formosa », Flora of North America, www.efloras.org
  3. « Libertia paniculata », Australian Plant Name Index (APNI), IBIS database, Centre for Plant Biodiversity Research, Australian Government
  4. « Libertia pulchella », Australian Plant Name Index (APNI), IBIS database, Centre for Plant Biodiversity Research, Australian Government

Références externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :