Libellule à quatre taches

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La libellule à quatre taches, Libellula quadrimaculata, est un insecte de l'ordre des odonates.

Description[modifier | modifier le code]

  • Longueur du corps : 40 à 48 mm.
  • Elle est ainsi nommée car elle possède une tache foncée sur chaque nodus ("quadrimaculata" signifie "quatre petites taches").
  • Les ailes postérieures possèdent toujours une tache brune à leur base.
  • Les quatre ailes sont légèrement ambrées vers l'avant.
  • Une tache brune apparaît parfois à l'extrémité alaire sous le pterostigma.
  • Le dimorphisme sexuel est peu prononcé.
  • Il existe une forme particulière, praenibula Newman, qui possède des taches alaires exagérées. Cela semble influencé par la température de l'eau au cours du développement larvaire. Cette forme se rencontre plus communément en Europe.

Habitat[modifier | modifier le code]

On la rencontre autour des eaux stagnantes, jusqu'à 2 000 m d'altitude, mais également près des bords de mer. Son aire de répartition s'étend à toute l'Europe à l'Asie et l'Amérique du Nord.

Grâce à ses grands yeux à facettes, la libellule distingue bien les formes de son territoire (qu'elle mémorise). Elle est également très sensible aux mouvements

Alimentation[modifier | modifier le code]

Les imagos chassent essentiellement les moustiques et les moucherons. Les larves se nourrissent d'autres larves aquatiques d'insectes et de têtards.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La ponte a lieu entre avril et début septembre, sauf dans les régions les plus septentrionales (Irlande...) où elle s'étend seulement de mai à août. La femelle pond ses œufs sur les végétaux qui flottent.

Les larves se métamorphosent au bout de deux ans.

Ethologie[modifier | modifier le code]

En vol

Les mâles sont très agressifs et défendent ardemment leur territoire contre les incursions d'autres mâles. Ils affectionnent les promontoires surplombant les contours du point d'eau qu'ils surveillent. Ils y retournent régulièrement après chaque patrouille. Les deux sexes sont d'habiles acrobates aériens et l'accouplement s'effectue en l'air, plutôt que sur un perchoir ou parmi les végétaux.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]