Liamone (département)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Liamone (homonymie).

Département de Liamone

17931811

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de la région indiquant sa division en départements

Informations générales
Statut Ancien département français de la Révolution française et du Premier Empire
Chef-lieu Ajaccio
Superficie
Superficie 4 014 km²
Histoire et événements
1er juillet 1793 Partition de la Corse
19 avril 1811 Restauration de la Corse
Préfets
(1er) 1800-1803 Jean-Baptiste Galeazzini
(Der) 1803-1811 Hyacinthe Arrighi de Casanova

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le fleuve Liamone a aussi donné son nom au département du Liamone, ancien département français, dont le chef-lieu était Ajaccio.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il fut créé par décret du 1er juillet 1793, lors de la première partition de la Corse, que la Convention instaura du fait de la sécession paoliste, et fut supprimé par le sénatus-consulte organique du 19 avril 1811, qui restaura le département de la Corse[1].

En 1976, le département de Corse-du-Sud fut créé avec des limites équivalentes à celui du Liamone.

Pour les circonscriptions administratives de ce département, voir les informations dans l'article sur la Corse.

Liste des préfets[modifier | modifier le code]

Liste des préfets napoléoniens (Drapeau de l'Empire français Consulat et Premier Empire)
Période Identité Fonction précédente Observation
2 mars 1800 1803 Jean-Baptiste Galeazzini[2] Maire de Bastia
Membre du Conseil des Cinq-Cents
Passe à la préfecture de Maine-et-Loire (Cent-Jours)
9 avril 1803 1811 Hyacinthe Arrighi de Casanova Député de la Corse au Corps législatif (Consulat) Devient le premier préfet de la Corse « réunie »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Un peu d´histoire, sur le site du conseil général de Haute-Corse
  2. Antoine Jay, Étienne de Jouy et Antoine-Vincent Arnault, Biographie nouvelle des contemporains : ou dictionnaire historique et raisonné de tous les hommes qui, depuis la Révolution française, ont acquis de la célébrité par leurs actions, leurs écrtis, leurs erreurs ou leurs crimes, soit en France, soit dans les pays étrangers, Librairie historique,‎ 1822 (lire en ligne)