Liaison à courant continu Lyon-Moûtiers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La liaison à courant continu Lyon-Moûtiers fut la ligne à haute tension CCHT à génération électromécanique la plus puissante jamais construite. Conçue par René Thury[1], elle a été utilisée entre 1906 et 1936 pour la transmission d'énergie électrique depuis une centrale hydroélectrique située à Moûtiers vers Lyon (France). Trajet Moutiers - Lyon

A la centrale de Moutiers, 4 générateurs en série étaient entraînés par 2 turbines. Quand la puissance appelée changeait, le nombre de générateurs connectés en série variait, et la tension de la ligne variait également.

La ligne était bipolaire avec un maximum de 75 000 volts à la terre et donc 150 000 volts entre conducteurs. La ligne faisait 200 kilomètres de long, avec 190 de liaison aérienne et 10 kilomètres de câble souterrain à isolation papier. À l'origine, le câble était prévu pour 75 A, puis fut utilisé jusqu'à 150 A. Malgré cette augmentation du courant, le câble était toujours en bon état quand le système fut démantelé en 1936[2],[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Francis Jehl, Menlo Park Reminiscences, volume 2, Kessinger Publishing,‎ 2002, 3e éd. (ISBN 978-0-7661-2648-0, OCLC 225110106, lire en ligne), p. 554
  2. R. M. Black The History of Electric Wires and Cables, Peter Pergrinus, London 1983 ISBN 0 86341 001 4 page 95
  3. http://books.google.com/books?id=HUCieJjeQ-wC&&pg=PA95 Version en ligne du livre de Black book

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]