Liaison à courant continu Italie-Corse-Sardaigne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pylône du lien HVDC Italie-Corse-Sardaigne

La liaison à courant continu Italie-Corse-Sardaigne (aussi nommée SACOI: Sardaigne-Corse-Italie) est une liaison HVDC multiterminale de 300MW[1]. Elle est utilisée pour l'échange d'énergie électrique entre les stations de conversion de Suvereto (Italie continentale), de Lucciana (Corse) et de Codrongianos (Sardaigne).

Historique[modifier | modifier le code]

Utilisée initialement en 1965 comme une ligne monopolaire, elle prend aujourd'hui la forme d'un bipôle haute tension à courant continu (HVDC).

Les redresseurs de cette ligne, qui peuvent transférer une puissance de 200 MW sous une tension de 200 kV sont toujours utilisés. Jusque dans les années 1990 des redresseurs à vapeur de mercure étaient utilisés, qui ont maintenant été remplacés par des thyristors. En 1992 un second pôle a été mis en service, qui peut transférer 300 MW sous une tension de 200 kV. Contrairement à d'autres installations HVDC, ce système est de type multiterminal, rendant possible l'échange d'énergie entre plus de 2 stations de conversion.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

La liaison SACOI consiste en trois sections de lignes à haute tension :

  • une sur la péninsule italienne d'une longueur de 50 kilomètres,
  • une en Corse d'une longueur de 167 kilomètres
  • une en Sardaigne d'une longueur de 87 kilomètres.

En plus de ceci, il y a 2 sections de câbles sous-marins : 103 kilomètres (entre l'Italie et la Corse) et 15 kilomètres (entre la Sardaigne et la Corse).

La liaison SACOI, gérée par l'ENEL, permet initialement de fournir 300MW à la Sardaigne. En contrepartie de son passage par la Corse, EDF a négocié une convention avec ENEL permettant de disposer de 20MW garantis et 50MW maximum pour la Corse. À Lucciana, le 200kV continu est ainsi converti en 90kV alternatif à destination du réseau corse[2]. La mise en place de la liaison à courant alternatif SARCO en janvier 2006[3]entre la Corse et la Sardaigne a rendu la Corse moins dépendante de la liaison SACOI, qui a fourni environ 20 % [4]de la consommation insulaire de 2000 à 2004.

Installations connexes[modifier | modifier le code]

Une liaison directe SAPEI doit être installée en 2010 pour remplacer la liaison SACOI. D'une capacité de 1000MW, elle devrait relier Latina (Italie) à Fiume Santo (Sardaigne) (liaison 2x500kV dont 420km sous-marins et 15km souterrains)[5].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (it) Enel - SAPEI
  2. (fr) EDF - BPP Corse (Juin 2007), page 6/18
  3. EDF, Direction des Systèmes Énergétiques Insulaires, Bilan Prévisionnel Corse, juin 2007
  4. Collectivité territoriale de Corse, Pan énergétique
  5. (en) ABB - SAPEI HVDC link

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]