Lever de Terre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lever de Terre
Image illustrative de l'article Lever de Terre
La photographie du lever de terre
Artiste William Anders
Date 1968
Type Photographie
La conversation entre Frank Borman et William Anders, pendant que la photographie a été prise.
Timbre reprenant la photographie

Lever de Terre (Earthrise en anglais) est le nom donné à la photographie de la NASA AS8-14-2383HR prise par William Anders[1] durant la mission d'Apollo 8 vers la Lune, le [2], vers 75 h 49 du temps de mission[3] (environ 16 h 40 UTC). Elle représente la Terre partiellement dans l'ombre, avec au premier plan la surface lunaire, à la manière d'un lever de soleil. Apollo 8 n'a pas atterri sur la Lune, cette photo a été prise en orbite lunaire.

Galen Rowell a dit de cette image qu'elle était « la photographie environnementale la plus influente jamais prise »[4]. En 2003, le magazine Life l'a listée parmi les « 100 photographies qui ont changé le monde »[4].

Depuis la surface lunaire[modifier | modifier le code]

Les « levers de Terre » qui peuvent être observés depuis la surface de la Lune sont très différents des « levers de Soleil » (ou de Lune) que l'on peut observer sur Terre.

En raison d'une rotation synchrone, la période de rotation de la Lune étant synchronisée avec sa période de révolution, la Terre se situe dans la même position dans le ciel lunaire.

Une première interprétation de ce fait, amènerait à penser que la Terre est perpétuellement figée dans le ciel lunaire, et qu'aucun « lever de Terre » ne pourrait avoir lieu. Cependant, la Lune a des librations durant sa révolution, qui font que la Terre suit (en première approximation) un cycle d'une courbe de Lissajous dans le ciel lunaire. Cette boucle se développe sur un rectangle de 15°48' de large et de 13°20' de haut, tandis que le diamètre angulaire de la Terre (vu de la Lune) est de 2° seulement.

Cela fait que les « levers de Terre » se produisent bien, sur les bords de la face lunaire visible depuis la Terre (près de 20 % de la surface lunaire). Puisqu'un cycle de libration s'étend sur environ 27 jours, les « levers de Terre » sont très lents, chacun prend environ 48 heures à s'accomplir. Il est à noter que les « couchers de Terre » sont observables depuis les mêmes zones, et aux endroits de l'horizon lunaire proches de ceux des « levers de Terre » (13°20' au maximum).

Durant le mois lunaire, un observateur lunaire noterait la succession des « phases de la Terre », comme les phases lunaires sont vues depuis la Terre. Le globe à moitié illuminé de cette photographie est une phase de la Terre vue de la Lune.

Timbre[modifier | modifier le code]

En 1969, l'USPS a sorti un timbre de six cents (no 1371 au Scott catalogue) rendant hommage à Apollo 8. Le timbre reprend la photographie du lever de Terre, avec les mots « In the beginning God... », en référence à l'épisode durant lequel les membres de l'équipage ont lu chacun leur tour un passage de la Genèse, alors qu'ils passaient à la télévision, le jour où la photographie a été prise (qui était en effet la veille de Noël).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The Earthrise Photograph », sur le site d'Australian Broadcasting Corporation.
  2. (en) « Earthrise », Astronomy Picture of the Day, 24 décembre 2005.
  3. (en) « Day 4: Lunar Orbits 4, 5 and 6 », transcription des communications radio, corrigée et commentée par W. David Woods et Frank O'Brien, dans The Apollo 8 Flight Journal, sur history.nasa.gov.
  4. a et b (en) Robert Sullivan (dir.), 100 Photographs that Changed the World, New York, Life,‎ 2003 (ISBN 1-931933-84-7), « Earthrise 1968 », p. 13 (reproduction dans The Digital Journalist, septembre 2003, no 71).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]