Leucocoprinus birnbaumii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Leucocoprinus birnbaumii, que l'on pourrait nommer « lépiote jaune » en souvenir d'une de ses anciennes appellations, Lepiota lutea, est un champignon basidiomycète de la famille des agaricacées.

Sans rapport avec le poirier (Birnbaum en allemand), il a été baptisé Agaricus birnbaumii par Corda en l'honneur d'un de ses amis, avant de devenir, entre autres, Bolbitius birnbaumii, Agaricus aureus, Lepiota lutea, Lepiota aurea ou Leucocoprinus aureus.

Assez commun, c'est l'un des rares champignons que l'on peut voir pousser à son domicile.

Description[modifier | modifier le code]

  • Chapeau 3 à 5 cm, ovoïde puis étalé, jaune pâle, floconneux. Mamelon plus foncé. Marge très striée.
  • Lames assez serrées, crême, arête jaune. Sporée jaunâtre pâle.
  • Pied 4 à 7 cm, concolore au chapeau, portant un anneau jaune, fugace.
  • Chair mince, jaune. Odeur et saveur faibles.

Habitat[modifier | modifier le code]

Espèce des pays chauds, ce Leucocoprinus vient dans les régions tempérées dans l'humus des serres ou des plantes d'appartement, apparaissant et disparaissant en quelques jours.

Comestibilité[modifier | modifier le code]

Saprophyte, l'espèce ne nuit pas aux plantes mais sa comestibilité est douteuse. On ne laissera pas les carpophores à la portée des enfants ou des animaux domestiques.

Espèces proches et confusions possibles[modifier | modifier le code]

L'espèce est proche de nombreux autres Leucocoprinus, (notamment cepistipes, dont il fut un temps considéré comme une variété) ainsi que des petites lépiotes et peut aussi évoquer certains cystodermes. Sa couleur presque uniformément jaune pâle et son habitat particulier facilitent son identification.

Sources et compléments externes[modifier | modifier le code]


Leucocoprinus birnbaumii jeune

Sur les autres projets Wikimedia :