Lestes virens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lestes virens, le Leste verdoyant, est un insecte odonate, une petite demoiselle de la famille des Lestidae.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Lestes virens a été décrit par Toussaint von Charpentier en 1825.
Deux sous-espèces :

  • Lestes virens marikovskii Belyshev, 1961
  • Lestes virens vestalis Rambur, 1842.

Distribution[modifier | modifier le code]

Eurasiatique, on trouve le Leste verdoyant depuis le nord du Maroc, de l'Algérie, de la Tunisie et en Europe, de l'Espagne au sud de la Suède, à la Russie, à la Turquie. Absent des Îles Britanniques et des Alpes. De la Sibérie à la Mongolie en Asie.

Description[modifier | modifier le code]

Longueur du corps : 30 à 39 mm, un peu plus petit et plus grêle que le Leste fiancé (Lestes sponsa). L'abdomen du mâle montre une pruinosité bleue sur les deux derniers segments S9 et S10 et absente sur les deux premiers.

Habitat, mode de vie[modifier | modifier le code]

Eaux stagnantes peu profondes riches en végétation. Dans le nord-ouest de son aire de répartition, il apprécie les étangs acides où se développent des sphaigness. Les imagos volent d'avril à novembre, moins longtemps dans le nord.

Statut[modifier | modifier le code]

En France, la sous-espèce vestalis est inscrite sur la liste rouge régionale des odonates du Nord-Pas-de-Calais comme espèce en danger critique (CR).

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

DIJKSTRA, Klaas-Douwe Benediktus; illustrations: R. Lewington; traduction et adaptation française: Philippe Jourde, Guide des libellules de France et d'Europe, Delachaux et Niestlé, Paris 2007, ISBN 978-2-603-01639-8. Réimpression 2011, 320 p.