Lesquin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lesquin
La mairie.
La mairie.
Blason de Lesquin
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Arrondissement Lille
Canton Seclin-Nord
Intercommunalité Lille Métropole
Maire
Mandat
Dany Wattebled
2014-2020
Code postal 59810
Code commune 59343
Démographie
Gentilé Lesquinois
Population
municipale
6 383 hab. (2011)
Densité 759 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 35′ 26″ N 3° 06′ 42″ E / 50.5905555556, 3.1116666666750° 35′ 26″ Nord 3° 06′ 42″ Est / 50.5905555556, 3.11166666667  
Altitude Min. 35 m – Max. 58 m
Superficie 8,41 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Lesquin

Géolocalisation sur la carte : Lille Métropole

Voir sur la carte topographique de Lille Métropole
City locator 14.svg
Lesquin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lesquin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lesquin

Lesquin (prononcer « lékin » [lekɛ̃]) est une commune française, située dans le département du Nord en région Nord-Pas-de-Calais. Elle fait partie de la métropole lilloise.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Lesquin se situe dans le Mélantois en Flandre romane à 5,7 km au sud-est de Lille (8 km par la route).

En raison du Centre Régional de Transport et de l'aéroport de Lille - Lesquin situés en partie sur le territoire de la commune, la ville tire une grande partie de sa richesse de la circulation des passagers et marchandises. Dans la proche banlieue Sud-Est de Lille, c'est une ville essentiellement résidentielle, en pleine croissance.

Communes limitrophes de Lesquin
Ronchin Lezennes
Faches-Thumesnil Lesquin Sainghin-en-Mélantois
Vendeville Fretin

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Article connexe : Climat du Nord-Pas-de-Calais.

Lesquin se situe en climat océanique tempéré. Les précipitations sont relativement faibles (680 mm), mais très régulières dans le temps.

Valeurs moyennes
Températures l'hiver 1 °C à 6 °C
Températures l'été 10 °C à 22 °C avec moins de quatre journées chaudes à plus de 30 °C
Novembre à mai 60 jours avec gelées matinales
Précipitations annuelles 680 mm
Ensoleillement annuel 1 600 heures
Vent 60 jours à plus de 16 m/s (vent sensible)
Données du dernier tiers du XXe siècle de la station Lille-Lesquin


Lille-Lesquin record depuis 1945
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Record de froid (°C) −19,5 −17,8 −10,5 −4,7 −2,3 0 3,4 3,9 1,2 −4,4 −7,8 −17,3 −19,5
Record de chaleur (°C) 15,2 18,9 22,7 27,9 31,7 34,8 36,1 36,6 33,8 27,8 20,1 15,9 36,6
Source : [1]


Voie de communication et transport[modifier | modifier le code]

  • La ville est traversée et desservie par plusieurs autoroutes : l'A1 via la sortie pour l'aéroport et Faches-Thumesnil, l'A23 et l'A27 qui ont chacune une sortie pour Lesquin.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Panneau d'entrée de la commune.

L’orthographe du nom de la commune a beaucoup évolué au cours des siècles : Lechin au XIe siècle, Leschin au XIIe siècle, Leskin au XIIIe siècle, Lesking au XIVe siècle, Lecquyn au XVIe siècle.

Lechin est mentionné en 1066 dans l'acte de fondation du chapitre Saint-Pierre de Lille, que le comte de Flandre dota d'une résidence située dans le village.

« On a dit que Lesquin, Lechin était pour le chin, le clos… Mais Lekin est plus vraisemblablement un nom d’origine germanique et paraît être Lekem, Lec-Hem, composé de la finale « hem », « hein » : demeure, habitation, et d’un préfixe… Diversement interprété : Leckem, village de la Flandre-Occidentale : demeure humide, de Lecken, suinter ».

Armes de la Ville[modifier | modifier le code]

d'or, à la coix engrêlée de gueules

D'abord endenché, rapidement devenu engrêlé, cet écu fut porté par une seule et même Maison, celle de Haynin sise initialement à la fois sur Bouchain, Denain, Valenciennes (F) et Hainin (B) puis sur nombres de lieux allant de Montreuil-s-mer à Lièges. La différence héraldique, très minime, ne réside que dans la forme des dentures de la croix ; à l'origine endenchée c.à.d. à dentures droites (telles celles d'une scie), elle laisse place progressivement à l'engrêlé aux dentures incurvées et au fond arrondi comme des épines, rappel aux participations de certains membres de cette Maison aux toutes premières croisades. Il sera toujours porté ensuite engrêlé du XIVe siècle à nos jours.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un cadet de la Maison de Haynin des Seigneurs de Wambrechies installé à Lesquin est à l'origine des armoiries actuelles de la commune et porte : d'or, à la coix engrêlée de gueules [1]

  • Henri, fils de Philippe de Haynin de Wambrechies et de Jeanne de Douvrin ; né vers 1580, Chevalier, seigneur de Lesquin, il épouse Marie Louvers ou Louvel, dame de Fontaine, fille de Philippe, seigneur de Fontaine, et de Marie de Tilly dite de Lens, et dame de Belle Fontaine.
  • On ne leur connaît qu'une fille, Bonne Françoise de Haynin qui par contrat fait en date du 29/01/1661, épouse Michel de Kessel, seigneur de Wattignies, fils de Philippe de Kessel, seigneur de Milleville et bailli de Jumont, et de Madeleine d’Appleter(e)n.
  • Ils décèdent tous deux à Wattignies, Bonne le 8 octobre 1697 et Michel le 15 juillet 1699. Leur succèdera leurs fils et petit-fils, avant de s'éteindre et de passer à un cousin, Philippe André de Baudequin.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Situation administrative[modifier | modifier le code]

Lesquin dans son canton et son arrondissement

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs de Lesquin
Données gracieusement fournies par la mairie de Lesquin
Période Identité Étiquette Qualité
1804 1823 Auguste Lamblin    
1824 1831 Charles François Lamblin    
1832 1840 Delemer Masquelier    
1840 1855 Charles François Lamblin    
1855 1870 Désiré Marchant    
1870 1871 Adolphe Duront Buisine    
1871 1892 Jules Descat    
1892 1894 Désiré Marchand    
1894 1895 Jules Descat    
1895 1896 Jean-Baptiste Delannoy    
1896 1898 Jules Descat    
1898 1899 Jean-Baptiste Delannoy    
1899 1904 Jules Descat    
1904 1908 Henri Delobel    
1908 1919 Félix Leclercq    
1919 1925 Alexis Defretin    
1925 1939 Victor Vanheren    
1939 1939 Henri Sury    
1939 1944 Florent Willems    
1944 1947 Etienne Coulon    
1947 mars 1971 Lucien Bernard    
mars 1971 juin 1995 Claude Senepart    
juin 1995 en cours Dany Wattebled UDF puis MoDem puis UDI Conseiller général du Canton de Seclin-Nord

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

En 2008, la commune a été classée deux fleurs au concours des villes et villages fleuris[2],[3].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 6 383 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
888 786 946 980 1 118 1 180 1 213 1 249 1 274
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 297 1 296 1 293 1 329 1 361 1 335 1 356 1 403 1 414
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 810 1 925 2 112 2 243 3 019 3 893 3 721 3 559 4 073
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
4 010 4 319 5 302 5 311 5 660 6 010 6 347 6 432 6 316
2011 - - - - - - - -
6 383 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5].)
Histogramme de l'évolution démographique


Du XVe siècle, jusqu’à la fin du XIXe siècle, la population s’accroît lentement. En effet, on comptait 500 habitants en 1498. Au milieu du XVIIIe siècle, on n’en comptait encore que 550. Au cours du XIXe siècle, de 1180 habitants en 1836, la population passe à 1389 habitants en 1891 ; soit une croissance 10 fois inférieure à la moyenne nationale. Par contre, suite à l’implantation d’usines (notamment l'aciérie Haine-Saint-Pierre), l’évolution sera plus rapide entre 1891 et 1911 (2125 habitants). Cet accroissement durera jusqu’en 1931, où l’on compte 3893 habitants. L’accroissement est alors 2 fois supérieur à la moyenne nationale. La seconde guerre mondiale entraînera une régression des naissances et l’accroissement des décès à Lesquin. Jusqu’en 1954, le nombre des naissances variera de 36 à 52. Entre 1964 et 1972, la création du lotissement « le petit hameau » amènera à Lesquin une nouvelle masse de population (plus de 1500 habitants).

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Lesquin en 2007 en pourcentage[6].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,6 
4,1 
75 à 89 ans
7,1 
12,8 
60 à 74 ans
14,0 
20,2 
45 à 59 ans
19,1 
21,4 
30 à 44 ans
21,4 
20,9 
15 à 29 ans
18,2 
20,6 
0 à 14 ans
19,5 
Pyramide des âges du département du Nord en 2010 en pourcentage [7].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
5,0 
75 à 89 ans
8,7 
11,5 
60 à 74 ans
12,7 
19,5 
45 à 59 ans
19,3 
20,5 
30 à 44 ans
19,4 
21,9 
15 à 29 ans
20,3 
21,4 
0 à 14 ans
18,9 


Santé[modifier | modifier le code]

  • Clinique Lille Sud : chirurgie, orthopédie, stomatologie, otho-rhino-laryngologie et urgence de la main. (Services maternité fermés en 2008)[8]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Banteux fait partie de l'académie de Lille. Lesquin compte plusieurs écoles, dont :

  • L'école maternelle Henri-Ghesquière
  • L'école maternelle Victor-Hugo
  • L'école primaire Louis-Pasteur (CP et CE1)
  • L'école primaire Jean-Mermoz (CE2, CM1 et CM2)
  • Le collège Charlemagne
  • Le collège Théodore-Monod, anciennement collège Paul-Verlaine (le nom a changé en l'an 2000) rue Sadi-Carnot
  • L' ITIAPE (Institut des Techniques de l’Ingénieur en Aménagements Paysagers de l'Espace)

Sports[modifier | modifier le code]

Le stade Jean-Pierre Papin, où joue l'US Lesquin.
  • Arts martiaux Lesquin : club de Taï-Jitsu et de Karaté.
  • Escapade Lesquinoise : club d'escalade (en salle).
  • ESM Gymnastique Volontaire Féminine
  • Pétanque Club Lesquinois
  • Lesquin, ça marche : Randonnée pédestre.
  • Top Forme : Musculation et body-building.
  • A.S. Monod : Association scolaire.
  • A.S. Charlemagne : Association scolaire.
  • Club Aérien Lille Métropole (CALM) : aéroclub basé sur l'aéroport international de Lille-Lesquin

Média[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Barthélémy.
  • Tradition : les géants Hippolyte et Titée.
  • Église Saint-Barthélemy, construite vers 1854 par Charles Leroy, l'architecte lillois de la cathédrale Notre-Dame de la Treille.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Eth (Nord).svg

Les armes de Lesquin se blasonnent ainsi : « D'or, à la croix engrêlée de gueules. »

Cet écu, d'abord endenché, rapidement devenu engrêlé, fut indifféremment porté par une seule et même Maison, la maison de Haynin sise initialement à la fois sur Bouchain, Denain, Valenciennes (F) et Hainin (B).

La différence héraldique, très minime, ne réside que dans la forme des dentures de la croix ; à l'origine endenchée c.à.d. avec des dentures droites (Cf. celles d'une scie), elle laisse place progressivement à l'engrêlé aux dentures incurvées et au fond arrondi comme des épines, rappel aux participations de certains membres de cette Maison aux toutes premières croisades.
Il sera toujours porté ensuite engrêlé, du XIVe siècle à nos jours.

Musique[modifier | modifier le code]

  • Harmonie municipale La Concorde
  • Brass Open de Lesquin : Festival Européen de cuivres.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]