Leslie Charteris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Leslie Charteris

Nom de naissance Leslie Charles Bowyer-Yin
Activités Romancier
Naissance 12 mai 1907
Drapeau de Singapour Singapour
Décès 15 avril 1993 (à 85 ans)
Windsor, Berkshire, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Langue d'écriture Anglais britannique
Genres Roman policier

Œuvres principales

  • Série Simon Templar

Leslie Charteris, né Leslie Charles Bowyer-Yin le 12 mai 1907 à Singapour et décédé le 15 avril 1993 à Windsor en Angleterre, est un auteur de romans policiers et scénariste britannique d'origine chinoise dont la création la plus connue demeure le personnage de Simon Templar, dit le Saint.

Biographie[modifier | modifier le code]

Leslie Charteris, né à Singapour d'une mère anglaise et d'un père chinois qui prétendait faire remonter ses ancêtres à la dynastie Shang, mène une enfance tumultueuse et vagabonde avant d'être envoyé vers 11 ans en Angleterre pour parfaire son éducation dans les meilleures écoles.

À cette époque, il a déjà pris l'habitude de rédiger des nouvelles et des ébauches de roman. Lors de sa première année d'études au King's College de Cambridge, il envoie son premier texte achevé à un éditeur, qui l'accepte. Il abandonne aussitôt l'université et se lance dans l'écriture de thrillers. En 1926, il adopte légalement le nom Leslie Charteris.

Dans son troisième roman, publié en 1928, apparaît pour la première fois Simon Templar, le Saint. Le succès populaire est immédiat.

À partir de 1933, Charteris séjourne de plus en plus souvent aux États-Unis et, lorsque la Deuxième Guerre mondiale se déclare, il choisit de vivre à New York. Il devient citoyen américain en 1946.

Dans les années 1940, Charteris adapte pour la BBC, les Aventures de Sherlock Holmes, avec Basil Rathbone et Nigel Bruce. Or, l'auteur délaisse fréquemment sa table de travail pour s'attarder aux comptoirs des bars. Dès les années 1950, son éditeur trouve une parade à cette mauvaise habitude en proposant à l'écrivain de faire rédiger des nouvelles et des romans de la série du Saint par des nègres littéraires, faisant du nom de Leslie Charteris un pseudonyme collective (ou nom-maison : house name (en)). La trame littéraire perd alors de son unité : l'insolence amorale d'origine embrasse peu à peu un moralisme réactionnaire appuyé. De fait, dans les années 1960, les producteurs et scénaristes de la série télévisée ont mieux su conserver le mélange de légèreté, d'aventures et de violence qui avait fait le charme de la série à ses débuts.

Bibliographie française de la série Le Saint et adaptations[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Simon Templar.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Leslie Charteris sur l’Internet Movie Database