Les Envahisseurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Les envahisseurs)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Envahisseurs

Les Envahisseurs

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

David Vincent, le héros.

Titre original The Invaders
Genre Série de science-fiction
Création Larry Cohen
Production Alan A. Armer, Quinn Martin
Acteurs principaux Roy Thinnes
William Windom
Kent Smith
Musique Dominic Frontiere
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine ABC
Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes 43
Durée 48 minutes
Diff. originale 10 janvier 196726 mars 1968

Les Envahisseurs (The Invaders) est une série télévisée de science-fiction américaine en 43 épisodes de 48 minutes, créée par Larry Cohen et diffusée entre le 10 janvier 1967 et le 26 mars 1968 sur le réseau ABC.

En France, la série a été diffusée à partir du 4 septembre 1969 sur la première chaîne de l'ORTF, puis reprogrammée de nombreuses fois par la suite (par ex. en 1973, en 1978 sur TF1 et en 2004 sur Paris Première).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un soir, alors qu'il s'assoupit au volant de sa voiture, David Vincent, architecte, est témoin de l'atterrissage d'une soucoupe volante. Depuis cette nuit-là, il n'a de cesse de convaincre ses semblables de combattre ces extraterrestres qui sous une apparence humaine infiltrent insidieusement la Terre afin de la coloniser.

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Thématique[modifier | modifier le code]

La série s'inscrit dans la mode de la science-fiction, mode qui avait elle-même progressivement supplanté, à la fin des années cinquante, les innombrables films noirs en vogue depuis la Guerre. Malgré quelques imperfections techniques et scénaristiques dues à l'époque, les Envahisseurs en sont peut-être le genre le plus abouti et le plus charpenté. Car il développe parallèlement une critique sociale pessimiste d'une société en décomposition[1]. La géographie dans laquelle se déroulent les épisodes tient, comme dans le western, une importance particulière : dans le cas des Envahisseurs, ce sont des paysages désertiques, des usines abandonnées, des environnements urbains délabrés. Ces paysages ont été choisis parce qu'à moins de trois heures de route des studios de Los Angeles, par exemple dans le désert Mohave. Les relations entre les hommes sont également dégradées : couples en séparation, personnages solitaires ayant plus ou moins raté leur vie professionnelle et à la vie sentimentale au bord de l'abîme… Mais c'est sans doute au bout du compte la solitude du héros et le combat sans cesse à reprendre, qui imprime dans l'esprit du téléspectateur le plus fort sentiment d'angoisse.

Au cours des épisodes, la série dévoile cette humanité dégradée et égoïste, dont les Envahisseurs utilisent notamment les faiblesses pour s'insinuer dans le corps social et le pervertir : les Envahisseurs ont non seulement une apparence humaine, mais ils utilisent aussi les failles psychologiques et morales des êtres humains pour les tromper. Le héros, David Vincent, devenu un « paria », est rejeté par la société des hommes qui le prend pour un fou, bien que son détachement et sa posture de combattant de l'ombre lui donnent des valeurs hautement humaines dont sont dépourvus la plupart de ses congénères.

Le producteur Quinn Martin (producteur des plus célèbres feuilletons télévisés américains de l'époque, comme Les Incorruptibles, Le Fugitif) a imposé à ses collaborateurs et à l'auteur Larry Cohen sa vision des choses : être réaliste. Ce qui a évité trop d'aberrations ou d'outrance dans les effets spéciaux, des années 1967-1968. Cette série télévisée montre déjà l'Amérique de tous les feuilletons télévisés des années qui suivront : outre le combiné de téléphone qui sera le standard du téléphone dans les pays développés jusqu'aux années quatre-vingt (avec sa sonnerie que tous les plus de cinquante ans ont encore à l'oreille), tout le monde reconnaîtra les voitures « cigares » de la fin des années soixante qui remplissent tant de scènes intermédiaires dans les films et feuilletons télévisés américains des deux décennies suivantes.

Les Envahisseurs[modifier | modifier le code]

Les Envahisseurs se reconnaissent grâce à une particularité physique qui les empêche de replier leur auriculaire. En mourant, ils s'enflamment dans un halo rougeâtre et laissent quelques traces de cendres à base de cellulose.

Leur véritable apparence n'est jamais montrée. Leur forme humaine est instable et ils doivent se régénérer régulièrement sans quoi ils meurent. Dans l'épisode 16 (Le Mur de cristal), il est dit par un Envahisseur que c'est l'oxygène terrestre qui n'est pas adapté à leur physiologie et les oblige à se régénérer. Leur véritable apparence est toutefois suggérée dans l'épisode 5, La Genèse, dans lequel est montrée la silhouette d'un envahisseur sous sa forme d'origine, puis à différents stades de sa régénération pour retrouver une apparence humaine, ainsi que dans l'épisode 22 où « l'ennemi » (c'est le titre de l'épisode) vient installer une base qui permettra aux extraterrestres de vivre sous leur forme originelle en présence d'oxygène, et où la fin de l'épisode voit le début de la régression du corps d'un envahisseur.

Accroche[modifier | modifier le code]

Version originale[modifier | modifier le code]

The Invaders: Alien beings from a dying planet. Their destination: The Earth. Their purpose: To make it their world. David Vincent has seen them. For him it began one lost night on a lonely country road, looking for a short-cut that he never found. It began with a closed deserted diner and a man too long without sleep to continue his journey. It began with the landing of a craft from another galaxy. Now, David Vincent knows that the Invaders are here, that they have taken human form. Somehow he must convince a disbelieving world that the nightmare has already begun…

Première version française[modifier | modifier le code]

Les envahisseurs : ces êtres étranges venus d'une autre planète. Leur destination : la Terre. Leur but : en faire leur univers. David Vincent les a vus. Pour lui, tout a commencé par une nuit sombre, le long d'une route solitaire de campagne, alors qu'il cherchait un raccourci que jamais il ne trouva. Cela a commencé par une auberge abandonnée et par un homme devenu trop las pour continuer sa route. Cela a commencé par l'atterrissage d'un vaisseau venu d'une autre galaxie. Maintenant, David Vincent sait que les envahisseurs sont là, qu'ils ont pris forme humaine et qu'il lui faut convaincre un monde incrédule que le cauchemar a déjà commencé…

Deuxième version française[modifier | modifier le code]

Les envahisseurs : ces êtres étranges venus d'une autre planète. Leur destination : la Terre. Leur but : en faire leur univers. David Vincent les a vus. Pour lui, cela a commencé par une nuit sombre, le long d'une route de campagne, tandis qu'il cherchait un raccourci que jamais il ne trouva. Cela a commencé par une auberge abandonnée et par un homme que le manque de sommeil avait rendu trop las pour continuer sa route. Cela a commencé par l'atterrissage d'un engin spatial venu d'une autre galaxie. À présent, David Vincent sait que les envahisseurs sont là, qu'ils ont pris une apparence humaine, il s'est fixé pour tâche de convaincre un monde incrédule car il sait que le cauchemar a déjà commencé…

Il existe d'autres variantes :

Épisode : La soucoupe volante.

Les envahisseurs : ces êtres étranges venus d'une autre planète. Leur destination : la Terre. Leur but : en faire leur univers. David Vincent les a vus. Pour lui, tout a commencé par une nuit sombre, le long d'une route de campagne, alors qu'il cherchait un raccourci que jamais il ne trouva. Cela a commencé par une auberge abandonnée, et par un homme resté trop longtemps sans dormir pour continuer son voyage. Cela a commencé par l'atterrissage d'un engin venu d'une autre galaxie. Maintenant, David Vincent sait que les envahisseurs sont là, qu'ils ont pris forme humaine. Il sait qu’il doit convaincre un monde incrédule que le cauchemar a déjà commencé…

Épisode : Les Défenseurs.

Les envahisseurs : des êtres étranges venus d'une lointaine planète. Leur destination : la Terre. Leur but : en faire leur univers. David Vincent les a vus. Pour lui, tout a commencé par une nuit sombre, sur une route de campagne déserte, alors qu'il cherchait un raccourci que jamais il ne trouva. Cela a commencé par une auberge abandonnée, et un homme resté trop longtemps sans sommeil pour être en état de poursuivre sa route. Cela a commencé par l'atterrissage d'un engin venu d'une autre galaxie. Maintenant, David Vincent sait que les envahisseurs sont là, qu'ils ont pris forme humaine, qu’il lui faut convaincre un monde incrédule que le cauchemar a déjà commencé…

Épisode : Conférence au sommet.

Les envahisseurs : êtres étranges venus d'une lointaine planète. Leur destination : la Terre. Leur but : en faire leur univers. David Vincent les a vus. Pour lui, cela a commencé une nuit le long d’une route de campagne déserte, alors qu'il cherchait un raccourci qu’il ne put jamais trouver. Cela a commencé par une auberge abandonnée, et un homme rendu trop las par le manque de sommeil pour continuer son voyage. Cela a commencé par l'atterrissage d'une soucoupe venant d'une autre galaxie. Maintenant, David Vincent sait que les envahisseurs sont là, qu'ils ont pris forme humaine. Il sait qu’il lui faut convaincre un monde incrédule que le cauchemar a déjà commencé…

Épisode : La Fugitive.

Les envahisseurs : ces êtres étranges venus d'une autre planète. Leur destination : la Terre. Leur but : en faire leur univers. David Vincent les a vus. Pour lui, tout a commencé par une nuit sombre, le long d'une route solitaire de campagne, alors qu'il cherchait un raccourci que jamais il ne trouva. Cela a commencé par une auberge abandonnée et par un homme resté trop longtemps sans dormir pour continuer sa route. Cela a commencé par l'atterrissage d'un vaisseau venu d'une autre galaxie. Maintenant, David Vincent sait que les envahisseurs sont là, qu'ils ont pris forme humaine et qu'il lui faut convaincre un monde incrédule que le cauchemar a déjà commencé...

Troisième version française[modifier | modifier le code]

Les Envahisseurs : des créatures extraterrestres originaires d'une planète à l'agonie. Leur destination : la Terre. Leur but : en faire leur univers. David Vincent les a vus. Pour lui, tout a commencé au cours d'une nuit d'errance, sur une route de campagne solitaire, alors qu'il cherchait un raccourci que jamais il ne trouva. Cela a commencé par une auberge abandonnée et par un homme que le manque de sommeil avait rendu trop las pour continuer sa route. Cela a commencé par l'atterrissage d'un engin en provenance d'une autre galaxie. À présent, David Vincent sait que les envahisseurs sont là, qu'ils ont pris forme humaine. Il doit trouver comment convaincre un monde incrédule que le cauchemar a déjà commencé.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (1967)[modifier | modifier le code]

  1. Première preuve (Beachhead)
  2. L'Expérience (The Experiment)
  3. La Mutation (The Mutation)
  4. Les Sangsues (The Leeches)
  5. Genèse (Genesis) (Il existe deux doublages français, l'un de 1969 et l'autre de 1987)
  6. Vikor (Vikor) - * Vedettes invitées : Jack Lord - Alfred Ryder - Diana Hyland - * Scénariste : Michael Adams - * Réalisateur : Paul Wendkos
  7. Cauchemar (Nightmare)
  8. À l'aube du dernier Jour (Doomsday Minus One)
  9. Équation : Danger (Quantity: Unknown)
  10. L'Innocent (The Innocent)
  11. Le Rideau de lierre (The Ivy Curtain)
  12. Trahison (The Betrayed)
  13. La Tornade (Storm)
  14. Panique (Panic)
  15. L'Astronaute (Moonshot)
  16. Le Mur de cristal (Wall of Crystal)
  17. Le Condamné (The Condemned) (Il existe deux doublages français, un de 1969 et un de 1987)

Deuxième saison (1967-1968)[modifier | modifier le code]

  1. Alerte rouge (Condition: Red)
  2. La Soucoupe volante (The Saucer) (Il existe deux doublages français, un de 1969 et un de 1987)
  3. Les Espions (The Watchers)
  4. La Vallée des ombres (Valley of the Shadow)
  5. L'ennemi (The Enemy)
  6. Le Procès (The Trial)
  7. Les Spores (The Spores)
  8. Un curieux voyage (Dark Outpost)
  9. Conférence au sommet - 1re partie (Summit Meeting - Part 1)
  10. Conférence au sommet - 2e partie (Summit Meeting - Part 2)
  11. Le Prophète (The Prophet)
  12. Labyrinthe (Labyrinth)
  13. La Capture (The Captive)
  14. Les Défenseurs (The Believers)
  15. La Rançon (The Ransom)
  16. Une action de commando (Task Force) (Il existe deux doublages français, un de 1969 et un de 1987)
  17. Les Possédés (The Possessed)
  18. Contre-attaque (Counterattack)
  19. Cauchemar (Embargo sur le rêve) (The Pit)
  20. L'Organisation (The Organization)
  21. La Recherche de la paix (The Peacemaker)
  22. L'Étau (The Vise)
  23. Le Miracle (The Miracle)
  24. Mission de vie (The Life Seekers)
  25. La Fugitive (The Pursued)
  26. Inquisition (Inquisition)

Autour de la série[modifier | modifier le code]

  • La série a été parodiée dans un sketch des Inconnus.
  • Le chanteur Arnold Turboust a sorti une chanson en 1987 s'intitulant : Les Envahisseurs. Dans le clip, il reprend le rôle de David Vincent.
  • Le groupe Christophe Godin's Metal Kartoon a enregistré un morceau intitulé David Vincent en hommage à la série ; il y est raconté que David Vincent décide de s'allier aux envahisseurs afin de se venger de tous ces gens qui refusent de croire à l'invasion extraterrestre.
  • La société Hitachi a diffusé à la télévision française vers la fin des années 1990 une publicité où l'on voyait Roy Thinnes dans une pseudo interview répondre : « Ah si seulement j'avais eu mon caméscope Hitachi ». Dans le plan suivant, une main à l'auriculaire rectiligne venait s'emparer d'un caméscope.
  • Lorsqu'il voit apparaître l'OVNI pour la première fois, David Vincent roule dans une Ford "Galaxie" (ne pas confondre avec la Galaxy).
  • Dans l'épisode 25 de la saison 2, intitulé "la fugitive", David Vincent dit ne l'avoir jamais rencontrée. Or l'actrice Suzanne Pleshette jouait déjà une extraterrestre dans l'épisode 3, la mutation, de la saison 1.

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

  • Les Envahisseurs, vol. 1 - épisodes 1 à 14 en 4 DVD (20 septembre 2007) ASIN B000RPSVVS
  • Les Envahisseurs, vol. 2 - épisodes 15 à 28 en 4 DVD (20 septembre 2007) ASIN B000RPSVW2
  • Les Envahisseurs, vol. 3 - épisodes 29 à 43 en 4 DVD (20 septembre 2007) ASIN B000RPSVWC
  • Les Envahisseurs - L'intégrale en 12 DVD (14 octobre 2009) ASIN B002KMW7Z2
  • Les Envahisseurs - L'intégrale en 22 DVD (à partir d'août 2010) - éditions Atlas/TF1 video

Téléfilm[modifier | modifier le code]

Un téléfilm, intitulé Le Retour des envahisseurs, a été réalisé en 1995, avec Roy Thinnes dans le rôle de David Vincent, alors devenu vieil homme qui passe le relais à Nolan Wood (joué par Scott Bakula).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le thème réel de la série, c'est la décomposition de l'Amérique des petites villes et la désagrégation de la famille (...) C'est dans les interstices de cette désagrégation que les extra-terrestres peuvent s'épanouir : c'est une moralité personnelle défaillante qui rend les Américains vulnérables. » David Buxton, De Bonanza à Miami Vice. Formes et idéologie dans les séries télévisées, Éditions de l'Espace Européen, 1991, p. 55, ISBN 2738801277.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Didier Liardet, Les Envahisseurs, le futur recomposé, éditions Yris, Collection Télévision en séries, 2001. Préfacé par Roy Thinnes. Nouvelle édition sortie en 2008.
  • Francis Valéry, Les Envahisseurs, éditions ...Car rien n'a d'importance, Collection le guide du Téléfan, Avril 1993
  • Génération Séries N°3 - été 1992
  • Peter Knight, Le Secret des envahisseurs

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]