Les Vacances d'Hercule Poirot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Vacances d'Hercule Poirot (homonymie).
Les Vacances d'Hercule Poirot
Auteur Agatha Christie
Genre Roman policier
Version originale
Titre original Evil Under the Sun
Collection Collins Crime Club
Langue originale Anglais
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Lieu de parution original Londres
Date de parution originale 9 juin 1941
Version française
Traducteur Michel Le Houbie
Lieu de parution Paris
Éditeur Librairie des Champs-Élysées
Collection Le Masque no 351
Date de parution 1948
Nombre de pages 244 p.
Série Hercule Poirot
Chronologie
Précédent Un, deux, trois... Cinq petits cochons Suivant

Les Vacances d'Hercule Poirot (titre original : Evil Under The Sun) est un roman policier d'Agatha Christie publié en 9 juin 1941 au Royaume-Uni, mettant en scène le détective belge Hercule Poirot. Il est publié la même année aux États-Unis, et sept ans plus tard, en 1948, en France.

Résumé[modifier | modifier le code]

Séjournant dans un hôtel de luxe sur la côte du Devon, Hercule Poirot remarque rapidement le drame amoureux qui se joue entre Patrick Redfern, son épouse délaissée Christine, la « croqueuse d'hommes » Arlena Marshall (elle-même mariée et belle-mère d'une adolescente complexée) et son mari Kenneth. Lorsqu'Arlena est assassinée au cours d'un bain de soleil isolé, divers indices semblent un moment désigner son mari comme coupable. Hercule Poirot, comme à son habitude, démêlera l'écheveau d'une machination compliquée, écartant une à une les fausses pistes, pour faire apparaître la vérité au grand jour…

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Hercule Poirot
  • Patrick Redfern
  • Mr Gardener
  • Mrs Gardener
  • Colonel Weston
  • Inspecteur Colgate
  • Miss Darnley
  • Linda Marshall
  • Major Barry
  • Horace Blatt
  • Capitaine Marshall
  • Christine Redfern
  • Arlena Marshall

Élaboration du roman[modifier | modifier le code]

L'intrigue utilise le ressort classique du trio mari-maîtresse-épouse délaissée, ressemblant fortement à celui de la nouvelle Trio à Rhodes (1936). De plus, les deux affaires impliquent Hercule Poirot dans un décor de plage en proie à une machination criminelle non apparente. Mais l'identité de l'assassin est différente dans chacune de ses enquêtes[1].

Le décor du roman, une île qu'il faut rejoindre en sea tractor (en), existe dans la réalité, c'est Burgh Island au large des côtes du Devon. De plus, l'action se passe également dans la ville de St. Loo, lieu ayant déjà été mentionné précédemment dans La Maison du péril (1932)[1].

Pour l'anecdote, on assiste, à la fin du roman, à une tentative d'étranglement menée par le/la coupable à l'encontre du détective, accompagnée de l'invective suivante : « Saloperie de misérable vermine fouineuse ».

Éditions[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b John Curran (trad. de l'anglais par Gérard de Chergé), Les Carnets Secrets d'Agatha Christie : Cinquante ans de mystères en cours d'élaboration [« Agatha Christie's Secret Notebooks : Fifty Years of Mystery in the Making »], Paris, Éditions du Masque,‎ 2011 (ISBN 978-2-7024-3516-8, notice BnF no FRBNF42401850), chap. 10 (« Droit d'asile : Meurtres en vacances - Les Vacances d'Hercule Poirot »), p. 350-357

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]