Les Trois Christs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Trois Christs (1967) est la traduction du livre The Three Christs of Ypsilanti (1964) écrit par Milton Rokeach. Traduit par Lisa Rosenbaum, le livre présente une étude psychiatrique menée par Rokeach auprès d'un groupe de patients schizophrènes de l'hôpital d'Ypsilanti (Michigan).

Afin d'étudier le délire, Rokeach réunit trois hommes qui prétendent chacun être Jésus-Christ et confronte ces derniers les uns avec les autres, encourageant les échanges en groupe.

Malgré ses espérances, Rokeach ne réussit pas à sortir les hommes de leur délire. Il note cependant des changements dans leurs croyances. Ainsi, initialement, les trois patients se querellent à savoir qui est le plus saint, se rendant jusqu'à l'altercation physique. Par la suite, ils expliquent chacun la situation des deux autres en les accusant d'être des patients d'hôpital psychiatrique, ou d'être des morts opérés par des machines.

Rokeach en est venu à voir sa recherche comme manipulatrice et non-éthique. « Je n'avais vraiment aucun droit, même au nom de la science, de jouer à Dieu et d'interférer 24 heures sur 24 dans leur vie quotidienne. »[trad 1],[1]. Il s'est excusé en postface dans édition ultérieure du livre, publiée en 1984[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) « I really had no right, even in the name of science, to play God and interfere round the clock with their daily lives. »

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en)« Jesus, Jesus, Jesus », Slate Magazine,‎ 26 mai 2010

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]