Les Sentinelles de l'air

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le film, voir Thunderbirds (film, 2004).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sentinelle et Thunderbird.

Les Sentinelles de l'air

Titre original Thunderbirds
Autres titres
francophones
Les Aventures de Lady Pénélope
Genre Série d'animation,
de science-fiction
Création Sylvia Anderson
Gerry Anderson
Musique Barry Gray
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Chaîne d'origine ITV
Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes 32
Durée 50 minutes
Diff. originale 30 septembre 196525 décembre 1966

Les Sentinelles de l'air ou Les Aventures de Lady Pénélope (Thunderbirds) est une série télévisée d'animation britannique (plus précisément de marionnettes) en 32 épisodes de 50 minutes, créée par Sylvia Anderson et Gerry Anderson et diffusée entre le 30 septembre 1965 et le 25 décembre 1966 sur ITV1.

En France, la série a été diffusée à partir de 1976 sur Antenne 2. Au Québec la série a été diffusée à la fin des années 1960 et reprise vers 1990 sur Canal Famille et sur M6.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 2065, Jeff Tracy, ancien astronaute devenu richissime et centenaire (il a 109 ans), est à la tête d'une mystérieuse organisation, appelée la Sécurité Internationale (International Rescue), et dont la mission est d'intervenir sur les sites de sinistres majeurs, ou dans les cas d'extrême urgence, mais seulement si des vies humaines sont en jeu. Il vit sur une île du Pacifique, entouré de ses cinq fils et de quelques personnes de confiance, toujours prêts à sauver le monde à bord de leurs engins futuristes, les Thunderbirds.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Dans une île du Pacifique, la famille Tracy a fondé la "Sécurité internationale" ("International Rescue"). Quand il y a un sinistre mettant des vies humaines en danger, il suffit de lancer un signal radio qui est intercepté par un des fils Tracy, John, assurant la veille radio à bord du satellite habité Thunderbird 5. Aussitôt, John avertit son père qui envoie ses autres fils sur les lieux du drame. Pilotant l'avion-fusée Thunderbird 1, Scott Tracy arrive en premier sur les lieux et installe une base radio pour communiquer avec ses frères ou la base. En fonction de ce qu'a signalé Thunderbird 1, l'avion cargo Thunderbird 2, piloté par Virgil Tracy, emporte le matériel de secours adéquat stocké dans des containers adaptables. Parmi ceux-ci, l'un contient le submersible de poche Thunderbird 4, piloté par Gordon Tracy. Enfin, Alan, le plus jeune des fils Tracy, pilote à l'occasion la fusée servant aux rares interventions spatiales, ou à emmener quelqu'un à bord de Thunderbird 5...

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Jeff Tracy : ancien astronaute né en 1956, il est le fondateur de la "Sécurité internationale", organisation secrète chargée de sauvetage. Il est le père de 5 fils, tous pilotes dans son organisation. Il a perdu sa femme dans une avalanche. (VF Raymond Loyer)
  • Alan Tracy : le plus jeune des frères, ancien pilote automobile, timide et amoureux de Tin-tin. Pilote du Thunderbird 3.
  • Gordon Tracy : quatrième frère Tracy, pilote du Thunderbird 4.
  • John Tracy : troisième frère Tracy, contrôleur à bord de la station spatiale Thunderbird 5 (en alternance avec Alan).
  • Scott Tracy : aîné des frères, pilote exclusif du Thunderbird 1.
  • Virgil Tracy : deuxième frère Tracy, pilote du Thunderbird 2.
  • Lady Pénélope Creighton-Ward : femme agent-secret de l'organisation, vivant à Londres.
  • Aloysius "La fouine" Parker : le chauffeur de la Rolls-Royce rose à six roues de Lady Pénélope ; célèbre truand repenti.
  • Brains : très intelligent, il est le concepteur des installations de la "Sécurité Internationale".
  • Kyrano : gouvernant au service de Jeff Tracy, expert en botanique.
  • Tin-tin : fille de Kyrano, ingénieur et collaboratrice de Brains.
  • The Hood : demi-frère de Kyrano, le méchant de la série, doté de pouvoirs psychiques et télépathiques.

Agents dans le monde[modifier | modifier le code]

La Sécurité internationale dispose d'agents dans le monde, répartis sur 31 points[1]. Leur nombre est inconnu mais l'un des agents porte le numéro 47.

  • Afrique : 3
  • Amérique du Sud : 4
  • Angleterre : 2
  • Australie : 2
  • Biélorussie : 1
  • Canada : 3
  • Chine : 1
  • États-Unis (dont 1 en Alaska et 1 à Hawaï) : 6
Agent 47 (Jeremy)
  • France : 1
  • Inde : 1
  • Islande : 1
  • Japon : 1
  • Madeire : 1
  • Maldives : 1
  • Mongolie : 1
  • Nouvelle-Zélande : 1
  • Pacifique : 1

Vaisseaux et appareils[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des Thunderbirds.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (1965)[modifier | modifier le code]

  1. Pris au piège (Trapped in the Sky)[Scénario : Gerry et Sylvia Anderson -- Réalisation : Alan Pattillo]
  2. L'Éboulement (Pit of Peril) [Scénario : Alan Fennell -- Réalisation : Desmond Saunders]
  3. Lady Pénélope en danger (The Perils of Penelope) [Scénario : Alan Pattillo -- Réalisation : Alan Pattillo et Desmond Saunders]
  4. Terreur à New York (Terror in New York City) [Scénario : Alan Fennell -- Réalisation : David lane et David Elliot]
  5. Essais en vol (The Edge of Impact)
  6. Le Pont (A Day of Disaster)
  7. Le Bracelet (30 Minutes after Noon)
  8. Le Trésor du lac (Desperate Intruder)
  9. Le Bout de la route (End of the Road)
  10. Perdus dans le désert (The Uninvited)
  11. Vers le soleil (Sun Probe)
  12. Le Passager clandestin (Operation Crash Dive)
  13. Le Talent de Parker (Vault of Death)
  14. Sabotage à l'usine atomique (The Mighty Atom)
  15. Au feu ! (City of Fire)
  16. Les Imposteurs (The Impostors)
  17. L'Homme du MI.5 (The Man from MI.5)
  18. Les Amateurs (Cry Wolf)
  19. Danger sur les mers (Danger at Ocean Deep)
  20. Un geste et vous êtes mort (Move-and You're Dead)
  21. La Duchesse (The Duchess Assignment)
  22. Le Monorail ou Arrêtez le train (Brink of Disaster)
  23. L'Attaque des alligators (Attack of the Alligators)
  24. L'Invasion des Martiens (Martian Invasion)
  25. Message en musique (The Cham-Cham)
  26. Le Rêve (Security Hazard)

Deuxième saison (1966)[modifier | modifier le code]

  1. Au fond de l'océan (Atlantic Inferno)
  2. Le Barrage (Path of Destruction)
  3. Un drôle de nom : (Alias Mr. Hackenbacker)
  4. Les Vacances de Parker (Lord Parker's 'Oliday)
  5. Le Satellite pirate (Ricochet)
  6. Joyeux Noël (Give or Take a Million)

Commentaires[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2010). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Originale dans sa conception, cette série d'animation de marionnettes (procédé appelé Supermarionation) s'adresse surtout à un jeune public, bien que le succès ait également été au rendez-vous avec les adultes, fascinés par la qualité de l'animation, remarquable pour l'époque, et l'esthétique particulière de l'ensemble. Bien que désuet aujourd'hui, alors que les images de synthèse prolifèrent, ce programme reste une série culte, et une référence de la science-fiction télévisuelle qui bénéficie d'excellents scénarios.

Les prénoms des cinq fils de Jeff Tracy n'ont pas été choisis au hasard. Ils correspondent aux prénoms des premiers astronautes (américains) du programme Mercury, dont l'épopée est relatée dans le film L'Étoffe des héros.

Le personnage de Lady Pénélope a été élaboré d'après les traits de Sylvia Anderson.

Dans le dernier épisode, Joyeux Noël, un calendrier affiche l'année 2026. Certains plans rapprochés permettent également d'apercevoir les années 1964 ou 1965 sur des journaux, puisque de véritables journaux de l'époque étaient utilisés. Néanmoins, Gerry Anderson a déclaré à maintes reprises que la série se déroulait 100 ans dans le futur, soit en 2065-2066. Il a cependant été précisé que l'année 2026 sur le calendrier était une erreur de la part du département des accessoires.

Cette série a très fortement inspiré le film Team America, police du monde qui la pastiche.

Le video clip de Calling Elvis des Dire Straits a été dirigé par Gerry Anderson et met en scène les personnages de la série et les membres du groupe « marionnettisés » pour l'occasion.

Adaptations[modifier | modifier le code]

1982 : Thunderbirds 2086 (remake)

1994 : Turbocharged Thunderbirds (réédition)

2015 : Thunderbirds Are Go! (remake)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Épisode 16 : Les Imposteurs