Les Schtroumpfs (série télévisée d'animation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Schtroumpfs

Titre original The Smurfs
Genre Série d'animation
Création Peyo
Production Hanna-Barbera
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine NBC
Nb. de saisons 9
Nb. d'épisodes 256
Durée 26 minutes
Diff. originale

Les Schtroumpfs (The Smurfs) est une série télévisée d'animation américaine en 256 épisodes de 26 minutes (repartis en 418 histoires), adaptée par les studios Hanna-Barbera des personnages imaginés par Peyo et diffusée entre le et le sur le réseau NBC.

En Belgique, le dessin-animé a été diffusé à partir du 3 octobre 1982 la RTBF et en 1998 sur Club RTL. En France, les saisons 1, 2 et 3 ont été diffusées à partir du 27 décembre 1982 sur Antenne 2 dans l'émission Récré A2 puis rediffusée en 1989 dans Éric et Compagnie. À noter que certains épisodes des saisons 2 et 3 ont été diffusés sous le titre Johan et Pirlouit à partir du sur Antenne 2 dans Récré A2, lorsqu'ils étaient centrés sur les deux personnages. La Cinq a diffusé les saisons 4 à 8 du au . Au Québec, la série a été diffusée sur Radio-Canada puis sur Canal Famille.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ils sont 102 et nichent dans des champignons d'une forêt. Très friands de salsepareille, ils se ressemblent tous mais ont des métiers ou des spécialités différentes. Lorsqu'ils parlent, ils remplacent la plupart des noms par « schtroumpf » et des verbes par « schtroumpfer ». Ces minuscules créatures bleues sont appelées les Schtroumpfs.

Seuls se distinguent le Grand Schtroumpf, le chef du village, et la Schtroumpfette. On reconnaît le Grand Schtroumpf par sa barbe blanche, son bonnet et sa culotte rouges. En l'absence de ce dernier, tous les Schtroumpfs veulent être le chef et force est de constater que c'est la zizanie à chaque fois. On reconnaît facilement la Schtroumpfette par ses cheveux blonds. Étant la seule fille du village, elle est cause de discorde et de jalousie parmi les Schtroumpfs.

Leurs plus grands ennemis sont le sorcier Gargamel et son chat roux Azraël, qui voudrait bien les mettre à son menu.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : The Smurfs
  • Titre français : Les Schtroumpfs

Distribution[modifier | modifier le code]

Voix originales[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

  • Gérard Hernandez : Grand Schtroumpf, Schtroumpf grognon, Schtroumpf peintre, Pirlouit
  • Francis Lax : Schtroumpf à lunettes, Schtroumpf maladroit, Schtroumpf colérique, Homnibus, le Roi, Schtroumpf Costaud
  • Serge Lhorca : Schtroumpf bricoleur, Schtroumpf peureux, Schtroumpf rêveur, Schtroumpf paresseux, Schtroumpf sale, Schtroumpf qui a du flair
  • Albert Augier : Schtroumpf costaud, Grossbouf et Schtroumpf gourmand
  • Jacques Ferrière : Schtroumpf coquet, Schtroumpf tailleur, Schtroumpf farceur, Schtroumpf curieux, Hogatha, Scrupule, voix additionnelles
  • Céline Monsarrat : Schtroumpfette
  • Philippe Dumat : Gargamel, Sassette, Némésis, voix additionnelles
  • François Leccia : Johan
  • Roger Carel : diverses voix de remplacement
  • Claude Chantal : diverses voix féminines
Version française réalisée par le studio SOFI

Épisodes[modifier | modifier le code]

Genèse de la série[modifier | modifier le code]

En 1976, Stuart R. Ross, un homme d'affaires américain, découvre les Schtroumpfs, lors d'un voyage en Belgique. Il passe un accord avec les éditions Dupuis et Peyo, afin d'acquérir les droits des personnages pour les États-Unis. Par la suite, Ross lance les Schtroumpfs en s'associant avec Wallace Berrie and Co. Les figurines, et autres produits à l'image des Schtroumpfs remportent un énorme succès. Après avoir acheté une figurine pour sa propre fille, Fred Silverman, le président de NBC pensa qu'un dessin animé basé sur les Schtroumpfs serait une bonne idée afin de compléter sa programmation jeunesse du samedi matin[1].

Générique[modifier | modifier le code]

En France, la série connaîtra plusieurs génériques dont les plus connus sont ceux interprétés par Dorothée.

  • 1982 : Les Schtroumpfs (saison 1)

Lors de sa première diffusion en Belgique sur la RTBF, le générique sera interprété par un chanteur non crédité. En France, le même générique est interprété par Dorothée.

  • 1983 : V'là les Schtroumpfs (saison 2 et 3)

Correspondant au film éponyme (compilation de plusieurs épisodes), la chanson est interprétée par Dorothée.

  • 1986 : Le Pays des Schtroumpfs (saison 4 à 7)

La série passe d'Antenne 2 à La Cinq. Le générique est toujours chanté par Dorothée.

  • 1988 : Les P'tits Schtroumpfs (saison 1 et 2)

Correspondant au film éponyme (compilation de plusieurs épisodes), la chanson est interprétée par Marie Dauphin.

  • 1995 : Le Monde merveilleux (saison 9)

Après avoir disparu de la télévision française, à la suite du dépôt de bilan de La Cinq en avril 1992, « Les Schtroumpfs » reviennent sur France 2 à partir du 4 janvier 1995. La chanson utilisée est alors « Le Monde Merveilleux » extraite de La Schtroumpf Party, sur les images du générique de la saison 8. Profitant de l'été, Thierry Culliford (le fils de Peyo) lance en collaboration avec la chaîne La Schtroumpf Party disponible en CD. Il s'agit d'une compilation de tubes dance des années 1990, avec des paroles françaises signées V&T Culliford. Ed. IMPS 1995 France Télévision Distribution. Deux autres compilations suivront en 1996 et 1997.

  • 1998 : Viens au pays de Schtroumpfs (saison 1 à 9)

Enfin, dès 1999 sur Télétoon, puis sur M6, la version toujours utilisée actuellement, est interprétée par des enfants.

Saison 1 (1982-1983) 1.Le pays des schtroumpfs.[modifier | modifier le code]

Autour de la série[modifier | modifier le code]

Cette série a engendré des jouets qui ont fait l'objet de collections.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Joseph Barbera, My Life in Toons: From Flatbush to Bedrock in Under a Century, Turner Publishing, Atlanta, 1994, pp. 184–187 (ISBN 1570360421)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]