Les Savy Fav

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Savy Fav

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Tim Harrington en concert avec Les Savy Fav (2011)

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock indépendant, post-hardcore, post-punk, art punk
Années actives Depuis 1995
Labels Frenchkiss Records, Wichita Recordings
Site officiel lessavyfav.com
Composition du groupe
Membres Tim Harrington, Seth Jabour, Syd Butler, Harrison Haynes, Andrew Reuland

Les Savy Fav est un groupe de rock indépendant américain en activité depuis 1995. Basé à Brooklyn, le groupe est réputé pour ses prestations scéniques et les excentricités de son leader Tim Harrington.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Tim Harrington (chant)
  • Seth Jabour (guitare)
  • Andrew Reuland (guitare, depuis 2007)
  • Syd Butler (basse)
  • Harrison Haynes (batterie, depuis 1999)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Gibb Slife (guitare, de 1995 à 2000)
  • Patrick Mahoney (batterie, de 1995 à 1999)

Biographie[modifier | modifier le code]

1995-1998 : Formation et débuts discographiques[modifier | modifier le code]

Les Savy Fav est au départ le passe-temps de cinq étudiants de l'École de design de Rhode Island : Tim Harrington au chant, Seth Thom Jabour et Gibb Slife à la guitare, Patrick Mahoney à la batterie et Syd Butler à la basse[1]. Le groupe prend ses marques pendant deux ans sur les scènes locales de la côte est des États-Unis puis fait ses débuts discographiques à l'automne 1997 sur le label Sub Pop avec le 45 tours Rodeo/Blackouts On Thursday[1]. Un premier album produit par James Murphy et intitulé 3/5 sort à l'automne 1997 sur le label Self-Starter Foundation[2]. L'édition vinyle originale contient trois bonnets de douche[2]. Après ce premier album, les concerts du groupe attirent de plus en plus de monde, précédés par la réputation de pitre sympathique du leader Tim Harrington[3],[1].

1999-2001 : Deux albums et un EP[modifier | modifier le code]

En 1999, après un changement de batteur, le groupe publie un deuxième album intitulé The Cat and the Cobra sur le label Frenchkiss Records, fondé par le bassiste Syd Butler[1],[4].

En 2000, le groupe devient un quatuor suite au départ du guitariste Gibb Slife et publie un EP intitulé ROME (Written Upside Down) (ǝɯoɹ) sur le label Southern Records[1],[5].

Un troisième effort intitulé Go Forth suit début 2001[6].

2002-2005 : Compilation Inches[modifier | modifier le code]

Les années 2002 à 2004 voient le groupe publier cinq 45 tours dans l'objectif d'achever un projet débuté en 1997 qui consistait à publier neuf singles sur neuf labels différents. Les 18 titres qui en résultent sont rassemblés sur la compilation Inches qui sort en 2004[7].

En 2005, le groupe annonce un break d'une durée indéterminée[1]. Tim Harrington souhaite se consacrer à sa famille tandis que Syd Butler est de plus en plus pris par son label[1].

2007 : Let's Stay Friends[modifier | modifier le code]

Le quatrième album du groupe intitulé Let's Stay Friends sort à l'automne 2007[3],[8]. Outre un nouveau guitariste (Andrew Reuland), d'autres musiciens sont présents sur le disque, parmi lesquels Devendra Banhart, Emily Haines (Metric), Toko Yasuda (Enon, Blonde Redhead), et des membres de The Fiery Furnaces, Black Heart Procession et Islands[1],[9]. L'album est très bien reçu par la presse avec notamment une cinquième position dans le classement de fin d'année du magazine New Musical Express[10]. Le groupe publie dans la foulée un album live intitulé After the Balls Drop en mai 2008[11]. Enregistré dans la Bowery Ballroom de New York la nuit du nouvel an 2008, le concert contient plusieurs reprises dont Silver de Nirvana et Debaser des Pixies[11].

2010 : Root For Ruin[modifier | modifier le code]

En 2009, Les Savy Fav enregistrent une reprise du titre Precision Auto de Superchunk pour une compilation célébrant les vingt ans du label Merge Records : SCORE! 20 Years of Merge Records: The Covers[12].

En 2010, le groupe publie un cinquième album studio intitulé Root For Ruin[13].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Compilation[modifier | modifier le code]

Live[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h (en)Les Savy Fav : Artist Biography, Mark Deming, Allmusic
  2. a et b (en)Les Savy Fav : 3/5, Chip Chanko, Pitchfork Media, 2 août 2006
  3. a et b Chronique d'album : Let's Stay Friends de Les Savy Fav, Thomas Bartel, Magic, Octobre 2007
  4. (en)Les Savy Fav : The Cat and the Cobra, Brent DiCrescenzo, Pitchfork Media, 14 décembre 1999
  5. (en)Les Savy Fav : Rome (Written Upside Down) EP, Matt LeMay, Pitchfork Media, 8 juillet 2000
  6. Chronique d'album : Go Forth de Les Savy Fav, Étienne Greib, Magic, Janvier 2001
  7. (en)Les Savy Fav : Inches, Matt LeMay, Pitchfork Media, 22 avril 2004
  8. (en)Les Savy Fav : Let's Stay Friends, New Musical Express, 27 septembre 2007
  9. Les Savy Fav bien entourés, Sarah Constantin, Les Inrockuptibles, 26 juillet 2007
  10. (en)A decade in music - 50 best albums of 2007, New Musical Express, 2007
  11. a et b (en)Les Savy Fav : After the Balls Drop, David Raposa, Pitchfork Media, 1er mai 2008
  12. (en)All-Star Tracklist for Merge Covers Comp Announced, Tom Breihan, Pitchfork Media, 6 mars 2009
  13. (en)Les Savy Fav : Root for Ruin, Christian Hoard, Rolling Stone, 13 septembre 2010

Liens Externes[modifier | modifier le code]