Les Sœurs de Gion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Sœurs de Gion

Titre original Gion no shimai
Réalisation Kenji Mizoguchi
Scénario Alexandre Kouprine (roman)
Yoshikata Yoda
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau du Japon Japon
Sortie 1936
Durée 96 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Sœurs de Gion (titre original : Gion no shimai 祇園の姉妹) est un film japonais réalisé par Kenji Mizoguchi et sorti en 1936.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Umekichi est geisha selon la tradition dans le quartier de Gion à Kyoto. Sa jeune sœur, Omocha, prône des méthodes plus modernes, dépourvues de toute compassion ou d'affectivité à l'égard des clients. Deux conceptions opposées, mais qui débouchent sur la même impasse. Omocha finit par accuser les hommes d'être responsables de la dégradation des femmes. Elle formule ce vœu : « Vienne un monde où l'on n'ait plus besoin de geishas ! »

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaire[modifier | modifier le code]

Les Sœurs de Gion est le prolongement de L'Élégie d'Osaka avec lequel il constitue un diptyque dans lequel Mizoguchi s'engage dans la voie d'« un réalisme plus dur, à la manière de la Nouvelle Objectivité qui cherche à montrer d'abord la vérité intérieure des personnes. »[1] Dans ces deux films, Mizoguchi donne un aperçu prémonitoire de ce que son œuvre deviendra : « l'expression d'un regard lucide et désespéré sur l'aliénation des femmes. » [2]

Il entame, à cette occasion, une collaboration, par la suite habituelle et familière, avec l'écrivain et scénariste Yoshikata Yoda. Celui-ci nous rappelle ce que Mizoguchi lui recommandait à ce moment-là : « Il faut décrire l'homme, mettre en image le corps humain. Décris-moi des types implacables, égoïstes, radins, sensuels, cruels... Il n'y a que des hommes dégueulasses ici-bas. » Kenji Mizoguchi affirmait, par ailleurs, s'être « mis à regarder les hommes avec lucidité. »[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Noël Simsolo in : Kenji Mizoguchi, Cahiers du cinéma/Le Monde
  2. Noël Simsolo : op. cité.
  3. Y. Yoda : Souvenirs de Kenji Mizoguchi, Petite bibliothèque des Cahiers du cinéma, 1997

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Les Sœurs de Gion sur l’Internet Movie Database