Les Quatre Plumes blanches (film, 1929)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Quatre Plumes blanches.

Les Quatre Plumes blanches (The Four Feathers) est un film américain de Merian C. Cooper sorti en 1929. Il est considéré comme étant un des derniers grands films muets d'Hollywood[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le jeune lieutenant Harry Feversham, descendant d'une famille de militaires au service de l'Angleterre, vit dans la crainte de déshonorer le nom de ses ancêtres à cause de sa lâcheté. Lorsqu'il apprend que son régiment est envoyé en mission en Afrique pour maîtriser une révolte de derviches fanatiques, Feversham résilie son contrat. Ses trois compagnons, le capitaine Trench et les lieutenants Castleton et Durrance lui remettent alors chacun une plume blanche, symbole de lâcheté, la quatrième lui est donnée par sa fiancée. Mais lorsqu'en Afrique, ses trois camarades tombent aux mains de l'ennemi, Un Feversham métamorphosé réussit, par une série d'actes audacieux, à les sauver. Il peut alors leur rendre les plumes.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Aucun trucage de prises de vue n'a été utilisé pour assurer la continuité du tournage en extérieur avec celui réalisé en studio et dans le désert californien. Le résultat fut si parfait que quelques critiques se permirent de prendre à partie les réalisateurs à propos du caractère trop peu authentique du film. Par la suite, le deuxième montage de David O. Selznick, complété par de nouvelles scènes en studio tournées par Ernest B. Schoedsack convainquirent Merian C. Cooper et Ernest B. Schoedsack de produire eux-mêmes leurs films.

Liens externes[modifier | modifier le code]