Les Plus Belles Années de notre vie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Plus Belles Années de notre vie

alt=Description de l'image Fredric March in Best Years of Our Lives trailer.jpg.
Titre original The Best Years of Our Lives
Réalisation William Wyler
Scénario Robert E. Sherwood
MacKinlay Kantor (roman)
Sortie 1946
Durée 172 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Plus Belles Années de notre vie (The Best Years of Our Lives) est un film américain réalisé par William Wyler, sorti en 1946.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1945, alors que se termine la Seconde Guerre mondiale, le destin rassemble trois soldats dans l'avion qui les ramène à Boone City, leur ville natale. Il s'agit du sergent d'infanterie Al Stephenson, du capitaine d'aviation Fred Derry et du marin Homer Parrish. Les trois sont impatients de retourner chez eux, bien qu'ils partagent chacun la même inquiétude à l'idée de reprendre une vie normale...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Myrna Loy in Best Years of Our Lives trailer.jpg
Dana Andrews in Best Years of Our Lives trailer.jpg
Teresa Wright in Best Years of Our Lives trailer.jpg
Virginia Mayo in Best Years of Our Lives trailer.jpg
Hoagy Carmichael in Best Years of Our Lives trailer.jpg

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Harold Russell qui reçut deux Oscars pour son interprétation de Homer Parrish, n'était pas un acteur professionnel. C'est durant la Seconde Guerre mondiale, alors qu'il était parachutiste, qu'il perdit, le 6 juin 1944, l'usage de ses deux mains en manipulant du TNT. Héritant à leur place de crochets, l'armée le choisit pour tourner un film d'instruction intitulé Diary of a Sergeantil. William Wyler décida de l'engager après le visionnage de ce film, en faisant du personnage d'Homer Parrish non plus un handicapé moteur mais un amputé.
  • Le film a fait l'objet d'un remake pour la télévision en 1975 : Returning Home de Daniel Petrie, dans lequel Tom Selleck reprend le rôle de Dana Andrews.
  • Dans le Top 100 de l'American Film Institute, le film est classé à la trente-septième place, ce qui en fait selon l'American Film Institute (AFI), l'un des cents meilleurs films américains de l'histoire du cinéma.
  • Le choix des acteurs est surprenant, mais tient compte de l'appréciation du grand public américain. Frederic March et Myrna Loy, étaient des gloires des années trente, et étaient plus connus, dans les familles et chez les vétérans, que les nouveaux venus Dana Andrews et Virginia Mayo. On reste quand même surpris de voir le vieux banquier devenu sergent d'infanterie, et le barman glacier devenu officier aviateur.
  • La tendre Teresa Wright, qui avait déjà été l'émouvante héroïne de "Madame Miniver", redevient la grande passion de l'aviateur démobilisé.
  • Surprenantes tirades pacifistes et antinucléaires (en 1946) du fils du sergent démobilisé, et chez Butch, le tenancier de bar.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Il a également reçu le BAFTA du meilleur film en 1948.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]