Les Neiges du Kilimandjaro (film, 2011)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Neiges du Kilimandjaro.

Les Neiges du Kilimandjaro

Réalisation Robert Guédiguian
Scénario Jean-Louis Milesi
Robert Guédiguian
inspiré du poème de Victor Hugo, Les pauvres gens
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Sortie 2011
Durée 107 minutes (h 47)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Neiges du Kilimandjaro est un film français réalisé par Robert Guédiguian, sorti en 2011.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Michel, la cinquantaine, vit heureux depuis 30 ans avec sa femme, Marie-Claire. Alors qu'il est représentant syndical CGT, son entreprise est frappée par un plan de licenciement. Le syndicat décide alors d'effectuer un tirage au sort pour désigner les personnes licenciées. La procédure est menée par Michel. Vingt noms sont ainsi sortis de la boîte, dont le sien. Il perd donc son travail.

Il retrouve ses anciens collègues pour fêter ses 30 ans de mariage. À cette occasion, par une cagnotte, ses amis et sa famille offrent au couple un voyage pour la Tanzanie — où se dresse le Kilimandjaro — en leur chantant le tube des années 1960 Les Neiges du Kilimandjaro.

Peu de temps après, le bonheur du couple va voler en éclats lorsque deux hommes armés et masqués entrent chez eux, les frappent, les attachent et s’enfuient avec leur argent. Ils apprennent par la suite que cette brutale agression a été organisée par l’un des jeunes ouvriers licenciés avec Michel.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

La neige sur le Kilimandjaro

Genèse du film[modifier | modifier le code]

Selon Robert Guédiguian, le choix de s'inspirer du poème de Victor Hugo Les pauvres gens (qui devait, initialement, être aussi le titre du film[2]) a été guidé par le souhait de replonger dans le passé pour observer l'évolution de la société[3]. D'autre part, comme Hugo, Guédiguian a la volonté de mettre en avant des personnages modestes qui n'ont pas droit à la parole[3].

Distinctions[4][modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations et sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [lire en ligne]
  2. Robert sans Robert de Bernard Sasia et Clémentine Yelnik, et « Secrets de tournage », Allociné
  3. a et b « Interview de Robert Guédiguian et Ariane Ascaride pour le film Les Neiges du Kilimandjaro », sur abusdecine.com (consulté le 27 décembre 2011)
  4. Prix pour Les neiges du Kilimandjaro sur IMDb
  5. (en) « Les neiges du Kilimandjaro wins 2011 LUX Film Prize », sur luxprize.eu (consulté le 27 décembre 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]