Les Mystères de l'Ouest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Mystères de l'Ouest

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Ross Martin et Robert Conrad

Titre original The Wild Wild West
Genre Série western
Aventures, espionnage
Création Michael Garrison
Acteurs principaux Robert Conrad
Ross Martin
Michael Dunn
Musique Richard Markowitz
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine CBS
Nb. de saisons 4
Nb. d'épisodes 104
Durée 50 minutes
Diff. originale 17 septembre 19654 avril 1969

Les Mystères de l'Ouest (The Wild Wild West) est une série télévisée américaine en 104 épisodes de 50 minutes (dont 28 - soit la première saison - en noir et blanc), créée par Michael Garrison et diffusée entre le 17 septembre 1965 et le 4 avril 1969 sur le réseau CBS.

En France, la série est diffusée à partir du 9 avril 1967 sur la deuxième chaîne de l'ORTF puis sur M6 de 1987 à 1992 puis de 1998 à 2002 sur France 3 de 1992 à 1998 puis surtout sur TF1 entre 1996 et 1998 et sur RTL9 entre 1992 et 1996.

La série apparaît sur les écrans à un moment où les séries de western sont moins en vogue, contrairement aux séries d'espionnage, alors en plein essor. En 1965, trois films de James Bond sont déjà sortis, et un quatrième est en préparation. Ceci explique pourquoi la série est présentée à l'époque comme un « James Bond à cheval » (« James Bond on horseback »)[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette série met en scène les aventures de deux agents du United States Secret Service au service du président Ulysses S. Grant (1869-1877), James T. West, homme d'action et Artemus Gordon, as du déguisement et des inventions anachroniques. Se déplaçant tantôt à cheval, tantôt dans leur luxueux train privé, ils affrontent des adversaires hors du commun (le docteur Miguelito Loveless, entre autres) dans tout l'Ouest américain.

Distribution[modifier | modifier le code]

Invités[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Emmy Awards 1967 : Meilleure actrice dans un second rôle pour Agnes Moorehead dans l'épisode La Nuit de la mariée (Night of the Vicious Valentine).

Analyse[modifier | modifier le code]

Dr. Loveless (Michael Dunn) et Voltaire (Richard Kiel), deux « méchants » de la série

Ce sont trois showrunners différents qui se succédèrent lors de la première saison. Trouvant le projet initial du créateur Michael Garrisson trop onéreux, CBS donnera les rênes de la série à Collier Young, puis à John Mantley, pour donner un style plus proche du western classique à la série. Michael Garrison reprendra finalement la direction de la série à la fin de la saison 1 et reviendra au concept initial. Cette production chaotique explique le manque d'unité de la première saison.

Les deux héros récurrents sont les agents secrets James West (Robert Conrad) et Artemus Gordon (Ross Martin). Les Mystères de l'Ouest a connu un grand succès à cause du mélange des genres : à la fois western, espionnage, science-fiction et fantastique (par exemple l'épisode 12 de la deuxième saison évoque Le Portrait de Dorian Gray par son thème et la présence de l'acteur Hurd Hatfield), avec un soin particulier accordé aux décors et aux personnages secondaires. L'atmosphère y est très particulière.

La série a marqué de nombreuses générations et a encore du succès de nos jours. Elle marie scènes de combats convenues mais spectaculaires, sens de l'humour souvent mordant, inventions farfelues et anachroniques et effets spéciaux (qu'on jugerait aujourd'hui rudimentaires), qui donnent avec le recul à l'ensemble une allure kitsch mais toujours agréable à voir ou revoir.

James West (Robert Conrad) est l'homme d'action du duo, toujours tiré à quatre épingles et sûr de lui, aucune situation ne lui fait peur et ne lui résiste dans le Far-West des années 1870 ; Artemus Gordon (Ross Martin) est plus cérébral : il a toujours une de ses inventions sur lui et n'hésite pas à s'affubler pour la bonne cause de déguisements (ridicules, pour certains) : il porta ainsi plus de 150 tenues différentes sur les 4 saisons !

Miguelito Loveless (Michael Dunn) est le « méchant » de l'histoire, même s'il n'est pas présent dans tous les épisodes. C'est un nain pervers et obséquieux, capable d'imaginer toute sorte d'inventions pour faire triompher le mal.

L'arrêt de la série est dû à la crainte de CBS de la violence considérée comme « excessive » plutôt qu'au déclin du taux d'audience.

Controverse sur les crédits[modifier | modifier le code]

Si le crédit de la création de cette série a longtemps été attribué à Garrison, en juillet 1997 une bataille juridique a été lancée par Gilbert Ralston, créateur du pilote. Un film était en préparation (Wild Wild West produit par la Warner Bros) et seul le nom de Garrison était avancé en tant que créateur.

Un article du New York Times datant du 8 juillet 1999 (intitulé « Wild West Showdown for Early TV Writers – Lawsuit Seeks Royalties for 60's Series ») précise les contours de l'affaire.

Arguant qu'il a créé les noms des deux protagonistes James West et Artemus Gordon et leurs antécédents militaires ainsi que leur qualité d'agent secret, leurs gadgets, leur train, etc., Ralston a réclamé des droits en tant que créateur de la série à la Warner. La justice fut ensuite saisie.

À l'appui des affirmations de l'écrivain, le témoignage d'un ancien responsable de CBS, Michael H. Dann, responsable des programmes pour la chaîne en 1964, contribua à rétablir l'écrivain dans ses droits. Après la mort de Ralston, la Warner finit par payer à la famille Ralston un important dédommagement financier (on évoque une somme comprise entre 600 000 dollars et 1,5 million de dollars).

L'homosexualité en filigrane ?[modifier | modifier le code]

Certains analystes de série, notamment Martin Winckler, ont relevé plusieurs indices indiquant que la série pouvait avoir des connotations homosexuelles. L'adjectif redoublé « Wild wild » (litt. « sauvage ») dans le titre original de la série pourrait signifier dans un certain contexte « sexuellement déchaîné ». Le personnage de James West est fréquemment vêtu de tenues moulantes, Artemus Gordon se travestit souvent en femme pour les besoins de ses enquêtes et le méchant docteur Loveless évoque fréquemment son admiration pour le corps athlétique de West. De plus, il s'avère que le créateur de la série, Michael Garrison, était ouvertement homosexuel[2].

Didier Lliardet réfute ces arguments dans son étude Les Mystères de l'Ouest : Les Reflets de l'étrange. Premier constat évident, Artemus Gordon ne se déguise que deux fois en femme sur l'ensemble des 104 épisodes. De plus, l'interprète du Dr Loveless (Michael Dunn) étant un acteur de petite taille (1,20 m), l'admiration qu'il évoque pour le « corps » de James West peut être facilement interprétée comme une allusion à la taille normale du héros (comme le prouve l'épisode La Nuit d'un monde nouveau où Loveless conçoit une poudre qui réduit la taille de ses adversaires, West en premier). Enfin, la mode à l'époque du tournage était aux pantalons moulants. La tenue de West, notamment, respecte ce style.

En outre, Robert Conrad lui-même participait à l'évolution stylistique de ses vêtements[3]. L'entretien de Jack Muhs, responsable des costumes, accordé à Susan E. Kessler pour son livre Wild Wild West: The Series révèle que le choix et l'évolution des vêtements de James West comme ceux de son partenaire Artemus Gordon, étaient validés par Robert Conrad et Ross Martin eux-mêmes[3]. James M. George qui était costumier sur les plateaux de la série, avant de doubler un temps Conrad à la suite d'une mauvaise chute, a confirmé ce fait dans un entretien en janvier 2009. Il a également précisé que le style vestimentaire était le fait de Jack Muhs (employé de CBS) et non de Garrisson (un sous-traitant de la chaîne). Enfin, il a évoqué le personnel féminin du plateau lorsqu'il devait porter les habits de James West pour une cascade. Elles « craquaient littéralement devant cette tenue »...

Autour de la série[modifier | modifier le code]

  • Le titre de chaque épisode commence par « La Nuit d(e)... » (« The Night of... » en version originale), la plupart des épisodes ayant lieu de nuit.
  • La première saison est tournée en noir et blanc ; les saisons suivantes sont tournées en couleurs.
  • Le thème musical du générique de la série a été composé par Richard Markowitz.
  • Dans la scène de bagarre vers la 44e minute de l'épisode 19 de la saison 3, La Nuit de la terreur cachée, Jim West déchire tellement son pantalon tout le long de sa jambe gauche qu'on voit bien son slip blanc, mais dès la scène suivante où on l'aperçoit à nouveau son pantalon n'est plus déchiré que légèrement sur sa jambe droite.
  • Artemus Gordon, prétendument à Washington, remplacé par Jeremy Pike (interprété par Charles Aidman) n'apparaît pas dans les épisodes suivants :
    • saison 4, épisode 10 : La Nuit de la caméra
    • saison 4, épisode 12 : La Nuit de la revanche
  • Le Dr. Miguelito Lovelace, interprété par Michael Dunn, apparaît dans les épisodes suivants :
    • saison 1, épisode 3 : La Nuit de la terreur
    • saison 1, épisode 10 : La Nuit de la ville sans voix
    • saison 1, épisode 20 : La Nuit de l'attentat
    • saison 1, épisode 27 : La Nuit du printemps meurtrier
    • saison 2, épisode 3 : La Nuit d'un nouveau monde
    • saison 2, épisode 10 : La Nuit de la terreur verte
    • saison 2, épisode 23 : La Nuit des tireurs d'élite
    • saison 2, épisode 28 : La Nuit des bandits
    • saison 3, épisode 4 : La Nuit de la mort du Dr Loveless
    • saison 4, épisode 12 : La Nuit de la revanche
  • L'acteur Richard Kiel apparaît dans les épisodes suivants :
    • saison 1, épisode 3 : La Nuit de la terreur (dans le rôle de Voltaire, l'acolyte du Dr. Miguelito Lovelace)
    • saison 1, épisode 10 : La Nuit de la ville sans voix (dans le rôle de Voltaire, l'acolyte du Dr. Miguelito Lovelace)
    • saison 1, épisode 20 : La Nuit de l'attentat (dans le rôle de Voltaire, l'acolyte du Dr. Miguelito Lovelace)
    • saison 3, épisode 23 : La Nuit de la bête (dans le rôle de Dimas)

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

  • 1979 : Le Retour des Mystères de l'Ouest (The Wild Wild West Revisited)
  • 1980 : Les Mystères du Far West (More Wild Wild West)

Un troisième téléfilm fut envisagé, mais la mort du comédien Ross Martin en 1981 mit fin au projet.

Adaptation cinématographique[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Richard Wormser, Les Mystères de l'Ouest (roman), Solar, 1967
  • Dossier West, éd. Encrage, coll. « Travaux », 1994
  • Martin Winckler et Christophe Petit, Les Séries télé, Guide Totem, éditions Larousse
  • Didier Liardet, Les Mystères de l'Ouest : Les Reflets de l'étrange, Yris, 2003
  • (en) Suzan E. Kessler, The Wild Wild West : The Series (épuisé)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Wild Wild West on DVD », Los Angeles Times, 4 novembre 2008.
  2. Martin Winckler et Christophe Petit, Les Séries télé, Guide Totem, éditions Larousse, pp.78-79.
  3. a et b Commentaire de Robert Conrad pour l'épisode pilote La Nuit des ténébres dans le coffret DVD.