Les Mots à la bouche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Les Mots à la Bouche)
Aller à : navigation, rechercher

Les Mots à la bouche

Création 1980
Dates clés 1983 : déménagement rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie
Fondateurs Jean-Pierre Meyer-Genton, Yves Clerget
Siège social Drapeau de France Paris (France)
Activité Distribution spécialisée
Produits Livre, Magazine, Video
Site web http://www.motsbouche.com
Boutique Les Mots à la bouche

Les Mots à la bouche est une librairie parisienne spécialisée sur les thèmes LGBT.

Cette librairie fut ouverte en 1980. Jean-Pierre Meyer-Genton avec un associé, Yves Clerget, ouvre le lieu dans le 18e arrondissement, dans la rue Simart, près de la Mairie. Librairie dans la journée, le magasin sert également de salon de thé et même restaurant le soir. Ce mélange gastronomico-littéraire ne dure que quelques mois, mais le nom reste. Librairie, mais aussi galerie dans l'arrière-boutique, et même maison d'édition puisque Jean-Pierre y héberge l'équipe de la revue Masques qui vient de créer les Éditions Persona.

Les toutes premières années voient la reconnaissance d'une génération d'écrivains homosexuels : prix Goncourt pour Yves Navarre et Dominique Fernandez, prix Femina pour Jocelyne François, prix Renaudot pour Conrad Detrez, premiers pas d'Hervé Guibert et de Renaud Camus. Et tous viennent rencontrer leurs lecteurs aux Mots à la Bouche.

La chaîne de radio Fréquence Gay y fait des émissions en direct. Les expositions de photos et de peintures se développent rapidement. En 1983, Jean-Pierre repère un bail disponible dans le Marais, rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie. Le quartier du Marais n'est pas vraiment à ce moment-là un quartier gay puisqu'il ne comprend que trois établissements LGBT et, désormais, une librairie-galerie gay. Le succès n'est pas immédiat, et ne prendra vraiment dans la deuxième moitié des années quatre-vingt.

En juillet 1996, Jean-Pierre Meyer-Genton meurt des suites d'un cancer et la librairie est reprise par son compagnon Walter Paluch. Beaucoup d'écrivains, LGBT, français ou étrangers, viennent à la rencontre de leur public : Edmund White, David Leavitt, Stephen McCauley, Christophe Donner, Sandra Scoppettone, Gore Vidal, Michael Cunningham, Dominique Fernandez, Anne F. Garréta, Philippe Besson, Nina Bouraoui, Dennis Cooper.

En 1996, les livres de la librairie représentent environ 12 000 titres. De considérables efforts de diversification ont été faits : vidéos et DVD (plus de 400 films en VO) ainsi que de la presse gay française et internationale, des revues « life-style » aussi bien que des livres ayant comme thème la mode, le design ou l'architecture. En 1998, la librairie se dote également d'un site internet[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]