Les Morts de la Saint-Jean

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Morts de la Saint-Jean
Auteur Henning Mankell
Genre Roman policier
Version originale
Titre original Steget Efter
Éditeur original Ordfront förlag
Langue originale Suédois
Pays d'origine Drapeau de la Suède Suède
Lieu de parution original Stockholm
Date de parution originale 1997
ISBN original 91-7324-552-6
Version française
Traducteur Anna Gibson
Lieu de parution Paris
Éditeur Éditions du Seuil
Collection Seuil policiers
Date de parution 19 avril 2001
Type de média Livre papier
Nombre de pages 492
ISBN 978-2020334945
Série Enquêtes de Kurt Wallander
Chronologie
Précédent La Cinquième Femme La Muraille invisible Suivant

Les Morts de la Saint-Jean (titre original : Steget Efter) est un roman policier de Henning Mankell paru en 1997 en Suède, traduit en français en 2001 et mettant en scène l'inspecteur de police Kurt Wallander.

Résumé[modifier | modifier le code]

En août 1996, Kurt Wallander trouve son collègue Karl Evert Svedberg assassiné chez lui à coups de carabine. Il découvre qu'il passait son temps libre à rechercher trois jeunes récemment disparus après une fête de l'été. Deux mois plus tard, on découvre en pleine forêt les trois corps, morts, exhibés en une scène macabre. Wallander est persuadé que tous les crimes sont liés à un seul et même homme.