Les Misérables (film, 1952)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Misérables (homonymie).

Les Misérables

Titre original Les Miserables
Réalisation Lewis Milestone
Scénario Richard Murphy
Acteurs principaux
Sociétés de production 20th Century Fox
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Drame
Sortie 1952
Durée 101 minutes (1 h 41)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Misérables est un film américain de Lewis Milestone, sorti en 1952, d'après Les Misérables de Victor Hugo.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette version prend un grand nombre de libertés avec l'intrigue du roman. Pour abréger, seulement les différences les plus importantes seront citées ci-dessous. Pour l'action du roman, voir Les misérables.

  • Valjean est condamné à dix ans de galères en 1800 (au lieu de cinq ans en 1796)
  • Valjean purge sa peine sur une galère et non au Bagne de Toulon
  • Valjean n'essaye qu'une fois de s'évader au lieu de quatre
  • L'information sur la famille de Javert est révélé par un forçat - et Javert s'en soucie peu
  • Le passeport que Valjean reçoit à la fin de sa peine est jaune seulement à cause de cette tentative d'évasion (en vérité, les forçats libérés recevaient toujours des passeports jaunes). Puisque le film est en noir et blanc, ce passeport écrit entièrement en français est tamponné "yellow" en anglais.
  • Chez l'évêque, Valjean s'agenouille par hasard sur une rose tombée; c'est cette rose qui deviendra le symbole de sa rehabilitation au lieu des deux chandeliers d'argent
  • Valjean ne sauve pas le charretier Fauchelevent, il arrête seulement le fiacre d'un riche bourgeois dont les chevaux se sont emballés
  • Le nom Madeleine est choisi plutôt par hasard; dans le livre il est clair que Valjean l'ait choisi d'après Marie-Madeleine, la pécheresse repentante
  • L'usine de M. Madeleine fabrique de la poterie; dans le livre c'est la verotterie noire
  • Valjean a un ami, Robert, qui a tout de suite deviné la vraie identité de M. Madeleine
  • Cosette revoit sa mère avant la mort de celle-ci
  • Les trois forçats qui doivent identifier Champmathieu se nomment Brevet, Chenildieu et Genflou. Ce dernier essaye de détourner les soupçons du vrai Valjean
  • Javert semble avoir entièrement compté que Valjean allait reveler sa vraie identité
  • Valjean assomme Javert quand celui-ci vient pour l'arrêter
  • Les Thénardiers et leur fille Éponine ne sont même pas mentionnés
  • Enjolras ne figure pas; Marius est le seul meneur du groupe révolutionnaire, qui en plus n'a pas de nom
  • Il est indiqué que Valjean pourrait être amoureux de Cosette (les deux récitent "Roméo et Juliette")
  • Gavroche n'a qu'un rôle très petit, sa mort ne figure pas
  • Marius confronte Valjean, l'accusant de tenir Cosette comme une prisonnière pour la garder pour lui-même
  • Javert suit Valjean par les égouts
  • Valjean est présent quand Javert se suicide, le film finit avec cette scène

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Et, parmi les acteurs non-crédités :

Liens externes[modifier | modifier le code]