Les Mains qui tuent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Phantom Lady

Les Mains qui tuent

Titre original Phantom Lady
Réalisation Robert Siodmak
Scénario William Irish (histoire) Bernard C. Schoenfeld (scénario)
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1944
Durée 87 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Mains qui tuent ou La Femme fantôme, titre en Belgique (Phantom Lady) est un film américain, réalisé par Robert Siodmak, sorti le 28 janvier 1944 aux États-Unis et le 3 octobre 1946 en France.

Film noir, il est l'adaptation du roman éponyme de William Irish et le premier film produit par Joan Harrison, première femme productrice engagée par Universal et également ancienne secrétaire et scénariste d'Alfred Hitchcock.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après une dispute avec son épouse, Scott Henderson, séduisant ingénieur de 32 ans, quitte son domicile et, dans un bar, fait la connaissance d'une jeune femme. Elle accepte sa proposition de passer la soirée ensemble, à condition de ne pas divulguer son identité.

À son retour chez lui, Scott Henderson est accueilli par trois policiers qui lui annoncent que sa femme a été étranglée avec l'une de ses cravates. L'enquête menée par la police ne permet pas de retrouver cette inconnue d'un soir et deux témoins affirment avoir vu Scott seul.

Carol, sa secrétaire, secrètement amoureuse de lui et Burgess, l'un des inspecteurs, tous les deux convaincus de son innocence, décident de mener leur propre enquête.

Les deux témoins meurent dans des circonstances étranges, le premier, Mac le barman, est victime d'un accident de la route et le second, Cliff, le batteur, est lui aussi étranglé.

Puis, le meilleur ami de Scott Henderson, le sculpteur Jack Marlowe, revient d'un voyage à l'étranger. Sans grande conviction, il se joint à Carol et Burgess afin de retrouver le coupable...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Et, parmi les acteurs non crédités :

Liens externes[modifier | modifier le code]