Les Maîtres du temps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Maîtres du temps

Titre original Les Maîtres du temps
Réalisation René Laloux
Scénario Jean-Patrick Manchette, Mœbius et René Laloux d'après le roman de Stefan Wul
Sociétés de production Étienne Laroche
Pays d’origine Drapeau de la France France, Drapeau de la Hongrie Hongrie
Genre Aventure, science-fiction
Sortie 1982
Durée 1h18

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Maîtres du temps est un film d'animation réalisé par René Laloux sur des dessins de Mœbius, sorti en 1982 et inspiré du roman de science-fiction L'Orphelin de Perdide de Stefan Wul.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Piel, un petit garçon en compagnie de son père, atterrit sur une planète sauvage, Perdide. Avant de mourir, son père réussit à contacter son ami Jaffar, et lui demande de sauver son fils Piel, désormais seul sur cette planète. Piel reçoit de son père un microphone, son seul moyen de contact avec Jaffar qui, avec des compagnons, vont lui parler tout au long du voyage en lui donnant de judicieux conseils. En compagnie de son vieil ami Silbad, un vieux boucanier rusé et plein de ressources, Jaffar se dirige vers Perdide pour sauver le petit Piel. Mais plusieurs incidents vont se dérouler au cours de l'aventure... sans compter que l'espace recèle bien des mystères.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Peu connu en France, les Maîtres du temps a en revanche connu un relatif succès aux États-Unis.

Analyse[modifier | modifier le code]

Transposant à l'écran le roman de Wul, René Laloux et Moebius ont amplifié les références aux contes de fées, le petit Piel perdu dans la forêt écrasante des Dolongues devenant une sorte de Petit Poucet dont le seul lien avec la vie est désormais le micro, nommé Mike, que lui a légué son père. Face à lui, Jaffar l'aventurier, Belle la princesse et Silbad le vieux baroudeur constituent de bons génies qui le guident à travers la forêt, alors que le prince Matton, lui, essaie de le noyer...

Les Maîtres du Temps induit aussi un questionnement sur la nature de l'univers, et notamment sur la perception limitée que nous avons de l'espace et du temps.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]