Les Maîtres de l'univers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Maîtres de l'univers (homonymie).
Les Maîtres de l'univers (VF)
Masters of the Universe (VO)
Alias MOTU
Adresse Eternia

Membre(s) He-Man (Musclor)
She-Ra
Orko
voir Personnages des Maîtres de l'univers

Créé par Mattel, Roger Sweet
Première apparition Masters of the Universe (1981) jouet
Comics (1982)
Anime TV (1983)
Éditeur(s) Filmation (série TV) / DC Comics (1982-3) / Marvel Comics (1986-8), Image, Crossgen et Mattel

Les Maîtres de l'univers (Masters of the Universe ou MOTU en V.O.) est le nom d'une licence de Mattel qui a commencé en 1981. Elle comprend notamment 4 lignes de figurines articulées, 4 séries animées, 2 longs-métrages, plusieurs séries de comics et de minicomics, 3 jeux vidéo, un film live et un nombre incalculable de produits dérivés divers (allant des pyjamas au matériel scolaire en passant par les View-Master). Les personnages principaux sont Musclor (He-man en V.O.) et Skeletor.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1981, Mattel lance la gamme de jouets aux États-Unis puis décide de créer une série animée, afin de servir à sa promotion. C'est ainsi que Filmation crée en 1983 le dessin animé qui devient rapidement un succès mondial. Cette série-culte fera l'objet de spin-offs, de remakes et se verra déclinée en une multitude de produits dérivés dans le monde entier.

Suite au succès des figurines de Star Wars et des comics Conan le Barbare au début des années 1980, Mattel cherche à lancer une nouvelle gamme de jouets heroic fantasy. Les droits de Conan étant fort onéreux, Mattel décide de lancer un « barbare » inédit : He-Man (Musclor). Il s'avère par ailleurs que les enfants interrogés préfèrent un héros blond[1]. Mattel a l'idée de créer une gamme très vaste, pas seulement centrée sur son héros, mais également sur des alliés, ennemis et accessoires toujours plus nombreux. L'autre bonne idée est d'offrir dans chaque blister un comics relatant une aventure des différents personnages. Avec un packaging soigné (les illustrations sur les boites et blisters sont pour la plupart superbes) et une publicité régulière, la gamme remporte dès le début un accueil favorable.

La droit américain interdisait jusqu'alors de créer une série basée sur une gamme de jouets. L'abrogation récente de la loi d'interdiction permet à Mattel de commander une série animée pour servir à la promotion de sa gamme de jouets auprès de Filmation. En empruntant à des séries telles que Mightor, Samson & Goliath, Arok le barbare ou encore Blackstar, Filmation va développer une mythologie et un univers cohérents avec une grande liberté créative vis-à-vis de Mattel. Les concepts de barbare et l'aspect « lugubre » du Château des ombres des premiers comics sont abandonnés et Musclor devient un prince, possédant une identité secrète et une force fabuleuse lorsqu'il lève son glaive magique. Le Prince Adam récite la même formule dans chaque épisode, ce qui va marquer les jeunes spectateurs. Tous les personnages sont remaniés et parallèlement, les scénaristes décident d'en créer de nouveaux dont certains seront à leur tour intégrés dans la gamme de jouets. Cette formule assure à Mattel un succès phénoménal et planétaire, les ventes des MOTU dépassant celles de Barbie, Hot Wheels et Big Jim.

En 1984, Mattel décline une gamme de jouets dérivée destinée aux fillettes et centrée sur la sœur de Musclor : She-Ra, la princesse du pouvoir. Filmation crée une série spin-off en 1985 qui se veut moins ciblée « filles » et davantage une suite aux Maîtres de l'univers. Les personnages assurent en effet autant la promotion des nouvelles figurines de MOTU que de She-ra. L'histoire est inspirée de loin de Star Wars : rébellion luttant contre un empire conquérant (la Horde sauvage), une sœur et un frère jumeaux qui s'ignorent (Adam et Adora).

Mais le filon de Mattel a fait des émules (chez Hasbro ou Kenner) et les deux gammes disparaîtront, victimes de la concurrence, après 8 ans d'exploitation. Mais cette longévité exceptionnelle et la créativité de Filmation a fait entrer Musclor et She-Ra dans le panthéon des personnages-cultes des années 1980. Les décennies qui suivent, la licence sera relancée plusieurs fois sous forme de films live, séries animées ou gammes de jouets.

Personnages[modifier | modifier le code]

Pour le dessin animé Les Maîtres de l'univers, Filmation a développé un univers extrêmement riche et cohérent qui dépassait le cadre de la gamme de jouets de Mattel. Le soin apporté par les producteurs Lou Scheimer et Hal Sutherland ainsi que les nombreux scénaristes sont pour beaucoup dans le succès de la série. Un autre dessin animé a vu le jour en 2002 par le studio Mike Young Production (MYP). Nous pouvons y retrouver la plupart des personnages principaux mais leur aspect graphique a été modernisé. Ce dessin animé n'a pas été traduit en français.

Les déclinaisons de la franchise[modifier | modifier le code]

Lignes de jouets[modifier | modifier le code]

  • Figurines Les Maîtres de l'univers « vintage » (1981-1987) : c'est la gamme originale par laquelle tout a commencé. Pendant une durée exceptionnelle de 7 ans, la collection proposera quelque 70 figurines articulées et 4 forteresses, toutes accompagnées d'un packaging soigné.
  • Figurines She-Ra, la princesse du pouvoir (1985-1987) : ligne dérivée de la précédente et destinée aux filles (avec des blisters roses). Bien que de bonne facture, cette gamme remportera moins de succès.
  • Figurines He-Man le Héros du futur (1989-1992) : après le déclin des deux gammes précédentes, Mattel a tenté un relaunch futuriste de Musclor. Malgré une gamme de qualité, le succès n'a pas été au rendez-vous.
  • Figurines commémoratives Les Maîtres de l'univers - réédition des figurines originales (2000-2001) : à l'occasion des 20 ans des Maîtres de l'univers, Mattel a réédité 18 figurines de la gamme originale de 1981, avec des blisters et des minicomics identiques.
  • Figurines Masters of the universe "200X" - nouvelle série (2002-2003) : ce remake de la gamme des MDLU est soignée dans les moindres détails et destiné aux fans de la première série devenus adultes.
  • Stactions Masters of the universe (Neca) (2003-2008) : ligne de mini-statues en résines produite qui poursuit la ligne MDLU prématurément abandonnée par Mattel.
  • Figurines Masters of the universe Classics (2008- ...) : nouvelle ligne de figurines très fidèle à la série vintage et dotée d'un grand nombre d'articulations.

Séries animées[modifier | modifier le code]

Bandes-dessinées[modifier | modifier le code]

Minicomics (1981-1987)[modifier | modifier le code]

Chaque figurine des Maîtres de l'univers était accompagnée d'un petit comics mettant en scène le personnage. De qualité très inégale, certains minicomics sont néanmoins de réels chefs-d'œuvre. D'abord créés par DC, Mattel a réalisé les suivants. Les auteurs sont Steven Grant, Bruce Timm, Peter Ledger, Phil White, Larry Houston.

Comics[modifier | modifier le code]

  • DC Comics(1982-1983) a lancé une série Les Maîtres de l'univers en 5 épisodes. Terreur sur Eternia (From Eternia with death!) -où Musclor rencontre Superman- developpe les éléments qui feront le succès du dessin animé de Filmation.
  • Marvel /Star Comics 1986-1988 a également lancé sa série MDLU qui durera 14 épisodes, depuis l'arrivée de la Horde jusqu'au film live, par Mike Carlin & Ron Wilson.
  • En France et en Belgique, Euredif/ le Club des Maîtres de l'univers a diffusé en 1985 un comics directement inspiré de la série animée. La qualité du magazine n'était hélas pas au rendez-vous...
  • En 2003, Image et Crossgen ont publié deux séries de très grande qualité, tirées du nouveau dessin animé.

BD cartonnées et livres de coloriage[modifier | modifier le code]

Il existe un nombre impressionnant de BD en tous genres et destinés à tous les âges. Au plus fort de la fureur MDLU, Mattel délivrait sa licence tous azimut, pour le meilleur et pour le pire. Les principaux éditeurs sont Golden, Ladybird et Kid Stuff.

Films et longs-métrages[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Jeu de rôle[modifier | modifier le code]


Influences dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

En tant qu'icônes de la culture populaire, Musclor et les Maîtres de l'univers sont apparus ou ont été mentionnés à maintes reprises dans différents médias. Nous présentons ci-dessous quelques exemples relevants :

Notes & Sources[modifier | modifier le code]

  1. Cette information fait partie des rumeurs autour de la série, mais n'a jamais été officialisée par Mattel
  2. (en) Brian Cronin, « Comic Book Urban Legends Revealed #75 », sur comicbookresources.com,‎ 2 novembre 2006 (consulté le 3 juillet 2013)
  3. Fiche du jeu (en anglais) sur le site boardgamegeek.com
  4. http://www.youtube.com/watch?v=32FB-gYr49Y

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (fr) Musclor.org  : Le site Françophone des fans de "Musclor et les Maitres De L'Univers"
  • (en) He-man.org  : le site le plus complet sur toutes les versions de la licence
  • (fr) maitresdelunivers.org  : le site Français sur Musclor et les Maitres De L'Univers
  • (fr) L'Eternia Antique  : le forum Français sur Musclor et les Maitres De L'Univers