Les Joueurs (film, 1998)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Joueurs (homonymie).

Les Joueurs ou Dernier tour de table au Québec (Rounders) est un film américain de John Dahl sorti en 1998.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Mike McDermott est un jeune joueur de poker texas hold'em et un étudiant en droit. Un soir, il perd toutes ses économies pendant une partie face à Teddy KGB. Il renonce aux cartes cette nuit-là. Mais, son meilleur ami, l'Asticot, sort de prison peu après et doit rembourser ses dettes. Pour Mike la tentation est trop forte: il se remet à jouer avec son ami comme auparavant pour l'aider à se renflouer. Entraîné dans une spirale descendante par son ami, Mike finit par se porter garant pour lui. Il se retrouve alors à devoir payer $15 000 pour le lendemain…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Matt Damon et Edward Norton furent tous les deux sponsorisés par le casino Binion's Horseshoe (en) pour le tournoi du World Series of Poker 1998 qui se déroulait justement dans ce casino. Damon était assis à la même table que la légende du poker Doyle Brunson. Norton fut battu alors qu'il avait un full par Surinder Sunar qui avait un carré de dix. Damon fut battu environ une heure plus tard par Brunson. Damon alla au tapis avec une paire de rois, tapis que Brunson paya avec une paire d'as. Lorsqu'on leur demanda s’ils rejoueraient dans ce tournoi, Norton répondit : « N'importe quand, s’ils veulent nous payer le ticket d'entrée à 10 000 $... » (« Anytime they want to stake us 10 000 $... »)
  • Le joueur de poker Johnny Chan accepta d'être dans le film car sa fille voulait rencontrer Matt Damon.
  • La scène du « Jeu des juges » où Mike McDermott lit les mains des cinq joueurs avec une précision totale est souvent considérée comme l'embellissement le plus considérable hollywoodien de tout le film, comme si ce genre de pratique existait au poker. Alors que les joueurs professionnels talentueux peuvent souvent, dans une fourchette, savoir quelle main leurs adversaires ont, voire lire la main d'un adversaire lors d'une main spécifique, la précision que montre McDermott lors de cette scène est bien éloignée de la réalité, même de celle des joueurs les plus expérimentés.
  • L'uniforme porté par les policiers de l'État de New York lors de la partie où Mike et l'Asticot se font passer à tabac n'est pas le réel uniforme des policiers de l'État de New York.
  • Le joueur professionnel de poker Chris Ferguson déclara que Joey Knish (incarné par John Turturro) est le vrai héros du film Les Joueurs.
  • Au tout début du film, on peut voir Mike prendre de l'argent caché dans un livre intitulé Super/System, un livre de poker écrit par le célèbre Doyle Brunson. Mike cite à plusieurs reprises ce livre, notamment lorsqu'il qualifie le Texas Hold'em de « Rolls Royce des jeux de poker ».
  • Mike remarque que l'Asticot pratique le Double Duc (Double Duke), une technique de triche qui consiste à distribuer un bon jeu à un des joueurs, et un meilleur jeu à son partenaire, afin d'augmenter les paris.
  • Le juge Kaplan tire son nom de l'acteur Gabe Kaplan, qui est devenu par la suite joueur de poker professionnel.
  • La description de l'underground new-yorkais des clubs de poker repose sur de nombreux clubs existants à l'époque. Le club Chesterfield montré dans le film est un hommage à peine voilé au club new-yorkais Mayfair Club, qui était à l'époque de la sortie du film, le club le plus important et le plus ancien de ce genre. En fait, nombre des personnages du film avaient leur pendant dans la réalité. Le personnage de Joey Knish ressemble au rounder Joel Bagels. Le personnage de Petra, qui est la gérante du club, est inspirée d'une femme ayant des responsabilités similaires au Mayfair, nommée Ingrid. Enfin, Teddy KGB n'est autre qu'Eddie KGB, un homme âgé qui jouait principalement aux jeux low-limit (jeux où les enchères restent faibles), mais qui en revanche n'avait aucun lien avec la mafia, contrairement à son homologue fictif.
  • L'équipe de scénaristes du film cocréèrent une série pour la télévision nommé Tilt, diffusée sur le réseau ESPN en 2005, et qui ne dura qu'une saison.
  • Le groupe de punk rock américain Public Uproar enregistra une chanson intitulée Rounders en hommage au film.
  • Edward Norton porte un anneau de Claddagh irlandais.
  • Il est difficile de savoir ce que Teddy KGB (John Malkovich) a en main lors du tête-à-tête final face à Mike (Matt Damon), lorsque Mike « floppe » la suite gagnante. Le consensus général est que KGB avait une paire d'as. En effet, la façon qu'il a de parier, ce qu'il dit lorsque l'as de pique tombe sur la river (« Cet as ne t'a pas aidé du tout » – « That ace could not have helped you. »), sa décision de jouer son tapis lorsque l'as apparaît sur la river, ainsi que sa réaction lorsqu'il perd, tout cela laisse à penser que KGB avait une paire d'as en main. Sur la piste commentée du DVD, où quatre joueurs de poker professionnels assurent les commentaires (Johnny Chan, Phil Hellmuth, Chris Ferguson et Chris Moneymaker), ces faits sont confirmés, ce qui tend à prouver que KGB avait bel et bien une paire d'as en main.
  • Dans la version française, Matt Damon, d'habitude doublé par Damien Boisseau, est doublé exceptionnellement par Boris Rehlinger, qui est l'une des deux voix françaises de son meilleur ami Ben Affleck (l'autre étant Jean-Pierre Michaël). Cela est dû à la présence d'Edward Norton, autre acteur doublé par Damien Boisseau.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]