Les Infournas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Infournas
Image illustrative de l'article Les Infournas
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Hautes-Alpes
Arrondissement Arrondissement de Gap
Canton Canton de Saint-Bonnet-en-Champsaur
Commune Saint-Bonnet-en-Champsaur
Statut Commune déléguée
Code postal 05500
Code commune 05067
Démographie
Population 28 hab. (2009)
Densité 3,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 42′ 57″ N 6° 05′ 40″ E / 44.7158, 6.0944 ()44° 42′ 57″ Nord 6° 05′ 40″ Est / 44.7158, 6.0944 ()  
Altitude Min. 1 158 m – Max. 2 442 m
Superficie 8,69 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Les Infournas

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Les Infournas

Les Infournas est une ancienne commune française, située dans le département des Hautes-Alpes et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Géographie[modifier | modifier le code]

L'ancienne commune des Infournas couvrait toute la partie haute du bassin versant du torrent nommé le Merdarel, affluent de la Séveraissette descendant du pic Queyrel jusqu'au pied du village de la Motte-en-Champsaur, au sud-ouest du massif du Vieux Chaillol. L'accès à la vallée du Drac, axe vital de la région, ne peut se faire que par deux routes sinueuses : au nord-ouest vers Chauffayer (à 10 km), au sud vers Saint-Bonnet-en-Champsaur (7 km).

La majeure partie du territoire de l'ancienne commune est constitué, au nord et à l'est, par les pentes inhospitalières et fortement ravinées du Cuchon et du Queyron. Au sud, les bois constituent sa seule vraie richesse.

Blotti contre d'importants sommets, le double village des Infournas a un climat doux en été, mais rigoureux en hiver.

Histoire[modifier | modifier le code]

Par délibération du conseil municipal du 31 octobre 2012, l'ancienne commune des Infournas a décidé de fusionner avec la commune voisine de Saint-Bonnet-en-Champsaur, en même temps que la la commune voisine de Bénévent-et-Charbillac, avec date d'effet au 1er janvier 2013[1].

Le dernier maire des Infournas a été Mme Anne Deblevid, élue en 2008.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2009, la commune comptait 28 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
225 186 226 181 192 201 154 178 167
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
166 165 151 143 151 152 152 144 118
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
119 109 103 121 116 87 84 66 55
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
59 56 43 36 29 24 23 23 28
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3])
Histogramme de l'évolution démographique


C'était la commune la moins peuplée des Hautes-Alpes avec 26 habitants en 2008.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La commune se composait de deux hameaux :

  • les Infournas-bas, chef-lieu de la commune, avec la mairie et l'église (alt. 1 245 m.)
  • les Infournas-hauts, point de départ de randonnées en montagne (alt. 1 373 m.).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles de Wikipédia[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]