Les Illuminations (Britten)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Illumination.

Les Illuminations, op. 18 est un cycle de mélodies pour voix aiguë (soprano ou ténor) et orchestre composé par Benjamin Britten en 1939 sur des poèmes d'Arthur Rimbaud extraits de son recueil-éponyme, et créé le 30 janvier 1940 à Londres par la soprano Sophie Wyss et le Boyd Neel Orchestra sous la direction de Boyd Neel[1].

L'œuvre se compose de neuf parties (dix poèmes) et son exécution demande un peu plus de vingt minutes.

  • I - Fanfare
  • II - Villes
  • III a - Phrase
  • III b - Antique
  • IV - Royauté
  • V - Marine
  • VI - Interlude
  • VII - Being Beauteous
  • VIII - Parade
  • IX - Départ

Commentaire[modifier | modifier le code]

Britten a écrit de nombreuses pièces vocales, la plupart sur des textes anglais. Il s'était déjà essayé à la poésie française en 1928 avec ses Quatre chansons françaises sur des poèmes de Victor Hugo et de Paul Verlaine[2]. Ses Illuminations sont contemporaines de son exil aux États-Unis, peu avant la Seconde Guerre mondiale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Illuminations sur le site de l'Ircam
  2. Quatre chansons françaises sur le site de l'Ircam